Alors ça y’est, tu vas rentrer au collège. Tu étais le grand de CM2, tu vas devenir le nain de 6ème, faire l’apprentissage des profs défilant et des déplacements de salle en salle au sein de l’établissement, connaître enfin la frénésie des contrôles à enjeu et expérimenter les relations humaines avec les ados. Alors ça y’est. Mais ne t’en fais pas une montagne ; ça a toutes les chances d’être bien nul, mais c’est comme tout, le collège : ça passe.

1. On est encore tout petit au collège

On croit qu’on est devenu grand parce qu’on n’est plus à l’école primaire et qu’on a plusieurs profs. Mais en fait, on est encore des minus minus minus. Et on continuera à devoir aller au lit à 9 heures.

2. Le cours de techno est obligatoire

Sisi, c’est inutile, mais totalement obligatoire. Il y aura même une note associée à ton porte-clé lumineux. Et à tes exercices de calligraphie. Tu es obligé d’y aller. Obligé.

Source photo : Giphy

3. Les classes de niveaux se font en fonction des langues et des options

Tu fais allemand première langue, latin et grec ? Tu seras dans la meilleure classe du collège. Une meilleure classe où personne n’a envie de faire allemand première langue, latin et grec, mais où tout le monde a des parents qui comptent bien que leur gosse soit dans la meilleure classe. Il faudrait cocher une option meilleure classe, ce serait plus simple.

4. Ce n'est pas parce que tu es bon dans une matière au collège que tu continueras de l'être ensuite

Le collège, c’est fastoche ; c’est après que ça se corse. Du coup, ton appétence pour la physique pourrait bien se transformer en leurre à l’heure, justement, d’apprendre le fonctionnement de la mole.

5. Non, vous n'êtes pas amis pour la vie

Il y a environ 95% de chances pour que tes meilleurs potes de 4ème deviennent des personnes dont tu n’auras plus tard des nouvelles que par un check biannuel et moqueur de leur page facebook. « Tiens, ce con a trois gosses » sera le nouveau « t’es vraiment mon meilleur ami ». C’est la vie.

Source photo : Giphy

6. Tu risques d'en chier sévère si tu ne t'intègres pas

Le collège marque l’âge ingrat. Les collégiens n’ont pas encore intégré le bagage du comportement social mais sont déjà suffisamment grand pour viser juste. Si tu es une victime, tu vas en prendre plein la gueule. C’est la méchanceté à l’épreuve du tout est permis. Il faut arriver armé.

7. Les cool du collège sont les ringards de la vraie vie

Répète-toi bien ça le soir dans ton lit en pleurant dans tes draps.

8. Le brevet est tellement fastoche que même le fait d'en parler est une perte de temps

Sans dec’ à moins que tu sois en mode je vais plus en cours pour vendre du shit à la place, il n’y a aucune chance pour que tu n’aies pas ton brevet. Et puis au pire, même si tu ne l’as pas, ça ne t’empêchera en rien de réussir ton bac et tout le reste.

9. Tu vas être ultra-frustré si t'es un mec

Tu ressembleras à un gamin boutonneux pendant que les filles commenceront à avoir des seins et à mûrir un peu. Tes chances de niquer seront nulles, ton envie de niquer sera maximale et tu ne comprendras rien à ce qui t’arrive.

10. Il est trop tôt pour essayer de se distinguer

Le collège est l’âge de la masse. Si, après, tu passeras la moitié de ta vie à essayer de prouver à tout le monde que tu es unique, au collège, l’extrême cool c’est le comme tout le monde. Tout look distinctif, toute envie de se montrer à part sera propice à te faire emmerder. Pendant 4 ans, ton idéal sera la norme. Profite.

11. Non, le prof de maths n'en a pas après toi

Il s’en fout royalement, le prof de maths, de toi. Il a une vie en dehors de toi et en dehors des cours. Tu n’arrives pas encore à te le figurer, mais tu es une goutte d’eau dans son quotidien. Tu n’es pas persécuté. Jamais rien n’est dirigé contre toi. Par contre, si tu es hyper chiant, tu te prendras les mouvements d’humeur adaptés à ton niveau de chiantise.

Source photo : Giphy

12. Les délégués ne servent à rien

A rien du tout. Les délégués, c’est un apprentissage à basse échelle de la démocratie. Leur seul intérêt réside dans leur existence ; le reste, la mission, tout ça, ce n’est que du décorum pour faire joli.

13. Si, je te promets que tu te remettras du stop que t'as mis Aude Vidard de 5ème B

Là, tout de suite, tu penses que tu ne t’en remettras jamais, et je compatis. Mais je t’assure que tu t’en remettras. Et qu’un jour, tu iras regarder le profil Facebook d’Aude Vidard de 5ème B et que la seule chose que tu te demanderas, ce sera : « mais comment j’ai pu être amoureux de cette conne ? »

14. Les pions sont des étudiants qui n'ont rien de mieux à foutre que d'être là

Ils ont autant envie d’être là que tu as envie qu’ils soient là. Ils n’ont pas un rond et font ça en attendant de trouver un boulot dans lequel ils s’épanouiront. Ils n’ont même pas le double de ton âge, ce ne sont pas tout à fait des adultes, ils rêveraient de pouvoir prendre le fric et de passer la journée au café à bouquiner. Mais ils ne peuvent pas le dire.

Source photo : Giphy

15. Le CPE ne pourra absolument pas t'aider, sauf si tu veux sortir du général

Le seul rôle du CPE, c’est de t’aider à t’orienter si tu es en décrochage. Dans tous les autres cas, problèmes relationnels, hésitations métaphysiques sur ta situation dans le monde, problème relationnel avec tes profs, tu n’auras pas de soutien. Tu te démerdes; c’est ça aussi l’apprentissage de l’âge adulte.

Le collège, c’est extraordinaire quand ça se termine.

Pas envie de retourner en cours ? On a déniché les gadgets les plus cool pour te motiver :