On pense toujours que certains plats sont réservés à une saison ou une autre, et donc que la raclette ne s’apprécie qu’en hiver. Et à cause de cette croyance débile, pendant la moitié de l’année on doit se priver d’un des meilleurs plats de la Terre. Nous on veut pas se priver. Cet été on se fait un bon gros plat de fromage fondu.

1. Il fait déjà chaud donc on utilise moins d'énergie pour chauffer le fromage

En hiver, ça demande beaucoup d’électricité pour faire passer la raclette de la température ambiante à celle nécessaire pour qu’elle fonde, et c’est mauvais pour la planète. En été, l’écart est beaucoup plus réduit puisqu’il fait déjà assez chaud, donc on utilise moins d’énergie et c’est plus écologique. CQFD.

Source photo : Giphy

2. On rompt la petite routine de notre fromager

Le mec s’ennuie depuis deux mois à ne vendre que des fromages frais à base de lait de chèvre. Quand tu vas arriver et lui demander de la raclette pour 12 personnes, tu verras son regard s’illuminer de bonheur et de gratitude. Il sera tellement heureux qu’il t’offrira aussi un peu de morbier en te disant qu’il est aussi excellent fondu. Un chic type ce fromager.

3. On en a marre des tomates-mozza

À force d’en bouffer tous les midis, notre vie est devenue morne et triste. La raclette va rompre cette monotonie et apporter un peu de joie dans le menu de la semaine. Merci le fromage à pâte pressée non cuite.

Source photo : Giphy

4. Ça fait transpirer, donc ça fait (peut-être) maigrir

Tu les sens les grosses gouttes de sueur qui coulent le long de ton front et de tes joues pendant que tu manges ta raclette sous 30 degrés ? C’est encore plus efficace que de courir un 10 km. Enfin on pense.

5. On s'en fout du beach body, on est déjà parti en juin

Comme ça tout le reste de l’été on peut prendre des kilos et des kilos en mangeant des plâtrées de fromage et de pommes de terre, sans oublier la charcuterie. On s’occupera de perdre du poids au printemps prochain. Si on n’a pas trop la flemme.

Source photo : Giphy

6. Ça rapproche

Personne n’a jamais dit « une salade grecque, c’est vraiment convivial », alors que la raclette, comme ça tous autour de l’appareil à se raconter ses meilleures histoires de randonnées, c’est bien plus fun. En plus ça peut être l’occasion de pécho son voisin de droite en lui prenant la main au moment où il se resservira en jambon.

7. Certains jours d'été il fait quand même un temps d'automne

Et l’automne c’est presque la saison des fromages fondus. On va pas chipoter de toute façon : il pleut, il fait froid, alors c’est parti. On branche l’appareil et on s’enjaille à base de bonnes graisses bien lourdes.

Source photo : Giphy

8. Il paraît que c'est très bon avec du melon

En tout cas, ça se tente. Il n’y a que ceux qui essaieront qui sauront. De toute façon tout est meilleur avec un peu de fromage à raclette dessus.

9. Il nous reste un bocal de cornichons

Eh, faut pas gâcher de si bons cornichons au vinaigre en les laissant des mois dans le frigo. Et le meilleur plat avec des cornichons c’est… LA RACLETTE. Vous voyez que tout nous ramène à ça ?

Source photo : Giphy

10. Personne d'autre ne fait ça

Les gens manquent cruellement d’originalité, ils vivent leur petit train-train quotidien sans se poser de questions, disent bonjour à leurs voisins dans leur petite banlieue toute propre, partent en vacances dans le Sud chaque année, toujours dans la même résidence avec le même couple d’amis, mangent les mêmes olives à l’apéro avant d’enchaîner sur la même salade de pâtes… Bousculons un peu les choses. Mangeons une bonne raclette.

 

Le gras c’est la vie MDR