Toulouse est l’une des villes les plus touristiques de France. En évolution permanente, elle étend ses frontières et finalement, nuit sans le vouloir aux nombreux petits villages que compte le département. Des coins en marge de la grande ville, parfois habités par quelques dizaines de personnes seulement, comptant des monuments remarquables ou nichés dans une généreuse nature, près des montagnes ou dans la vallée. Des spots plus confidentiels à visiter toutes affaires cessantes quand la Place du Capitole est engorgée de touristes, histoire d’échapper également aux bouchons du périphérique…

1. Saint-Bertrand-de-Comminges

C’est la star des villages du département en cela que c’est le seul qui bénéficie du label si convoité des Plus Beaux Villages de France. À Saint-Bertrand-de-Comminges où les maisons de caractère qui peuvent dater du XVIème siècle côtoient la fameuse Cathédrale Sainte-Marie. Un bel édifice en partie responsable du rayonnement de ce village entouré par la verdure.

2. Rieux-Volvestre

C’est lorsque la population a franchi la barre fatidique des 2000 habitants que Rieux-Volvestre a été banni des Plus Beaux Villages de France. Une « sanction » qui n’entache en rien le puissant pouvoir d’attraction de ce superbe village de la banlieue toulousaine. Sa cathédrale et ses maisons à colombages contribuant notamment à sa beauté manifeste. À noter que le village se situe tout près du Village Gaulois, un parc à thème très prisé.

#travelpic #travelph #rieux-volvestre #rieuxvolvestre #occitanie

A post shared by Ladiseusede NonAventure (@ladiseusede) on

3. Saint-Élix-le-Château

Oh beau château de Saint-Élix. Toi qui trône avec tes tours pointues depuis le XVIème siècle. De part ta grandeur et ton remarquable état de conservation (mais quel est ton secret ?), tu contribues à la magnificence de ton village, sans pour autant faire de l’ombre à ses nombreux autres atouts.

St-Elix Le Chateau

A post shared by Nuria March (@nuria_march) on

4. Montbrun-Bocage

Les maisons à colombages donnent du caractère à ce village situé à une soixantaine de bornes au sud de Toulouse. Le château est peut-être en ruine, mais l’histoire qu’il nous conte, vaut le coup d’être entendue. À Montbrun-Bocage où il fait bon flâner près de la halle…

5. Clermont-Le-Fort

Un village connu pour le vallon d’Infernet (rien à voir avec le web), où fut découvert le Châtelperrorien, soit le faciès culturel ayant permis à un certain Jean-Baptiste Noulet de prouver l’existence de l’homme fossile (merci Wiki). À Clermont-Le-Fort où on peut simplement profiter de l’ambiance, de ces charmantes petites rues et des monuments comme la belle porte fortifiée.

A post shared by Cyril Chaussy (@cchaussy) on

6. Martres-Tolosane

Si on vient à Martres-Tolosane pour sa faïence, on peut aussi y faire étape pour admirer son donjon du XIIIème siècle, ses sarcophages en marbre ou encore visiter son musée archéologique. Un bien beau village situé à une soixantaine de kilomètres de la Ville Rose.

7. Artigue

Artigue dénote des autres villages de ce top pour la bonne raison qu’il est situé à flanc de montagne, dans les Pyrénées. Un tout petit village de moins de 30 habitants, tout près de l’Espagne, qui offre un superbe point de vue sur la chaîne des Pyrénées et la Vallée de Luchon.

8. Avignonet-Lauragais

Le fait que ce charmant village d’un peu plus de 2000 âmes soit situé près du Canal du Midi joue bien sûr en sa faveur. Mais cela ne doit pas faire oublier qu’à Avignonet-Lauragais, on trouve aussi une superbe halle du XIXème, de vieux moulins à vent et une église des plus remarquables. Une des perles du Lauragais.

#avignonetlauragais

A post shared by Bruno (@bruno31290) on

9. Burgalays

On termine notre périple en Haute-Garonne en montagne, avec Burgalays. Lui aussi près de l’Espagne et de Luchon, vivant en harmonie avec son environnement, il ne compte que 136 habitants et offre la possibilité de nombreuses activités de pleine nature.

10. Auzas

Un village qui fait partie intégrante du Pays de Cocagne, près du Tarn, planté sur sa crête, surplombant un beau vallon. Plutôt méconnu, Auzas jouit d’une tranquillité inhérente à sa localisation, non loin du vignoble gaillacois, et s’impose ainsi comme un lieu de villégiature privilégié.

Parce qu’il n’y a pas que Toulouse !