Barcelone est l’une des villes les plus touristiques du monde. On y va pour le shopping, pour Gaudi et pour profiter de l’ambiance festive. Barcelone qui cache aussi des trésors, qu’elle ne réserve qu’à ceux qui acceptent de prendre les chemins de traverse pour s’éloigner des pôles touristiques majeurs. Des endroits qui permettent de redécouvrir la cité, y compris si c’est la 150e fois qu’on s’y rend…

1. El Bosc de les Fades

Situé tout près des Ramblas, dans une minuscule rue, ce bar pas comme les autres propose une ambiance hyper originale. On peut y déguster une bière dans l’obscurité et manger des tapas dans une atmosphère féerique, comme perdu dans les bois, à l’orée d’une grotte, en compagnie de toutes sortes de créatures fantastiques. Le bruit de l’eau souligne un souci du détail certain, on entend parfois le bruit d’un orage lointain et il arrive que les monstres cauchemardesques du Musée de Cire tout proche viennent déambuler dans les allées, histoire de pimenter un petit peu l’expérience.

2. La Caseta de nines del Putxet

Une petite maison recouverte de carreaux multicolores qui date du XIXe siècle et qui se cache dans le quartier de Putxet, à l’ouest de la Sagrada Familia et de ses hordes de touristes. Un édifice construit à l’origine pour faire office d’aire de jeu pour les enfants. On l’appelle parfois la maison de poupée de Putxet. Le point de vue qu’elle offre sur la ville n’a pas de prix.

3. Le Palau Baró de Quadras

Ce ne sont pas les monuments notables qui manquent à Barcelone, mais on cite et on visite plus ou moins toujours les mêmes. Quand on a donc tout vu, ou quand on veut sortir des sentiers battus, le Palau Baró de Quadras s’impose de lui-même, lui qui mélange les influences, gothiques et islamiques notamment, et qui se dévoile de multiples façons suivant l’angle par lequel on l’aborde. Étonnant !

4. Jujol grottos

Des grottes en pleine ville ? Mais oui ! Un des endroits les plus planqués de Barcelone et donc forcément à découvrir de toute urgence. Rendez-vous à la Finca Sansalvador, au passage Mare de Déu del Coll, pour accéder à ces grottes surprenantes à plus d’un titre. Attention, elles ne sont ouvertes que le deuxième samedi et le quatrième dimanche de chaque mois.

5. Olokuti

Durant la pleine saison, Barcelone regorge de monde. Il peut parfois être bénéfique de se poser dans un endroit calme et de profiter du moment présent sans avoir besoin de se presser et sans subir le bruit de la foule déchaînée. Dans un endroit comme cette oasis cachée à l’arrière d’une boutique consacrée au commerce équitable. Un superbe petit jardin à l’écart de la rue, dans lequel il est possible de déguster un café et de se détendre…

6. L’aqueduc romain

Sur la Plaça del Vuit de Març se cache un trésor devant lequel vous êtes déjà peut-être passé sans même le remarquer. En plein quartier gothique, dans le centre de Barcelone, se trouve en effet un aqueduc romain aujourd’hui presque totalement intégré à un bâtiment, juste à côté d’une aire de jeu pour enfants. Il témoigne du passé de la cité et du rôle qu’y ont joué les Romains.

7. Les souterrains de Barcelone

Un endroit non seulement très impressionnant mais aussi vivement recommandé en cas de grosse chaleur. C’est notamment ici que furent tournés les films [Rec] et The Machinist. Plusieurs sections se visitent, notamment plusieurs refuges anti-aériens construits pendant la Guerre Civile, comme le Refugi 307, qui dépend du Museu d’Història de la Ciutat.Et sinon, pour revenir rapidement sur le film d’horreur [Rec], sachez que l’immeuble qui lui sert de décor se trouve au 34 Ramble de Catalunya.

8. Le Parc del Poble Nou

Il n’y pas que le Parc Güell à Barcelone et il n’y a pas que Gaudi. Il y a aussi le Parc del Poble Nou de l’architecte français Jean Nouvel, qui fait office d’alternative (gratuite) aux foules du Parc Güell. Un sanctuaire de verdure franchement recommandable de 55 000 m2 que l’on trouve au 130 de l’avenue Diagonal.

??? ????????. ?????.

A post shared by amora-branca-silvestre (@amorabranca) on

9. L'hôtel Ohla

Situé à deux pas de la Plaça de Catalunya, cet établissement de luxe qui n’a absolument rien à voir avec une auberge jeunesse, vaut le détour ne serait-ce que grâce à son étonnante façade, presque entièrement recouverte de globes oculaires. Une autre excentricité typique de la ville, que l’on doit cette fois-ci non pas à Gaudí mais à l’architecte local Frederic Amat.

Ojos que me vigilan ?? #ohlahotelbarcelona

A post shared by aguer «Dream BIG» ?? (@aguer) on

10. Le Labyrinthe d'Horta

Rendez-vous au nord de la ville pour découvrir ce labyrinthe plutôt méconnu. Il s’agit par ailleurs du plus vieux parc de Barcelone. Un jardin néoclassique et romantique dans lequel il est agréable de se perdre, afin d’en apprécier toutes les subtilités et la précieuse tranquillité.

#hortabarcelona #lostinthelabirynth

A post shared by Luís Rigueira (@lrigueira) on

Parce qu’il y a autre chose que Las Ramblas dans la vie !