Les coming-out de stars deviennent de plus en plus courants. Et c’est une super nouvelle, ça révèle à quel point l’homosexualité se normalise dans les représentations et ça libère la parole des premiers concernés. Malheureusement, il y a aussi des coming-out forcés, qui ne sont pas révélés par les concernés eux-mêmes mais par d’autres personnes, soit par erreur, soit par tentative de pression et de chantage… Bref des coming-out qui ne se font pas de manière tout à fait sereine…

1. La chanteuse Hoshi

Agée de 22 ans, il semblerait qu’elle ait été « outée » par la journaliste qui l’interviewait et révélait ainsi son homosexualité sans l’accord de la chanteuse. La journaliste, pour sa part a démenti expliquant que le sujet avait été amené naturellement par Hoshi au cours de l’interview. Incompréhension ou pas, le coming out n’a pas été voulu.

Source

2. Le chroniqueur Matthieu Delmormeau

En dehors du fait qu’il sert déjà souvent de souffre-douleur à Cyril Hanouna qui en a fait plusieurs fois l’objet de ses agressions sur TPMP, le chroniqueur a aussi été outé malgré lui par une nouvelle chroniqueuse qui faisait ses premiers pas sur l’émission, Géraldine Maillet. Bon en l’occurrence, c’était un secret de Polichinelle et Matthieu Delormeau aurait plutôt bien réagi, mais ça empêche pas.

Source

3. L'actrice Jameela Jamil

On vénérait déjà Jameela Jamil pour son rôle dans la série The Good Place. Il y a peu, elle devait participer en tant que jury à une émission dédiée au voguing ; un style de danse culturellement lié à la communauté afro-américaine, gay et transgenre. Alors le public lui est tombé dessus sous prétexte qu’elle n’était pas gay et n’avait rien à foutre là. Ce à quoi l’actrice a du répondre en faisant son coming-out queer et donc son appartenance à la communauté LGBT. Un peu forcé.

Source

4. La chanteuse Angèle

Dans la série les-paparazzis-sont-des-FDP, Angèle a récemment fait les frais de leur curiosité avec une photo volée en une de Public révélant sa relation avec une femme alors même que la chanteuse n’avait pas communiqué sur ce sujet.

Source

5. La youtubeuse Nikky Tutorials

Vous ne la connaissez peut-être pas mais cette youtubeuse a plus de 12 millions d’abonnés sur sa plateforme alors forcément quand elle fait son coming-out trans, ça a un impact. Seul problème, la spécialiste du make-up n’a fait ces révélations que sous le coup de la pression et parce qu’on la menaçait de chantage. Pas optimal donc comme révélation.

Source

6. La tenniswoman Martina Navratilova

Si les coming-out sont plus courants aujourd’hui, on se doute bien que dans les années 70, ça ne devait pas être une mince affaire. Ce fut le cas pour cette sportive de haut niveau d’origine Tchécoslovaque qui demandait l’asile en 75 aux Etats-Unis. Comme le monde était encore polarisé en pleine guerre froide, l’accueil de la jeune femme ne se fait pas tout en douceur et on la soumet à une série de questions pour valider son entrée sur le territoire américain, y compris sur son orientation sexuelle. De peur de mentir et d’être expulsée par la suite, Martina Navratilova confesse son homosexualité. Il suffira d’attendre quelques jours pour que cette information confidentielle soit révélée par le New York Daily News.

Source

7. La tenniswoman Billie Jean King

Si vous n’êtes pas du tout calés en stars de tennis, celle-ci a tout de même eu son biopic dans Battle of the Sexes où elle est interprétée par Emma Stone. Tout comme Martina Navratilova, la joueuse de tennis, féministe, a été outée malgré elle. Alors qu’elle était mariée à l’avocat Larry King, ce serait une de ses anciennes relations, Marilyn Barnett qui a révélé son homosexualité au début des années 70. Pour contrer cette révélation, la star du tennis avait même mis en scène dans un magazine people un reportage sur son couple alors que tout le monde savait que leur couple battait de l’aile…

Source

8. Ricky Martin

En soit le coming-out officiel de Ricky martin n’a pas été forcé mais la super star raconte qu’elle a très mal vécu son homosexualité justement à cause de cette pression extérieure l’incitant à faire son coming-out. Il a su résister mais ça n’a pas été une mince affaire.

Source

9. Cristiano Ronaldo (coming out forcé mais pas confirmé)

Si le joueur n’a jamais confirmé ces rumeurs et a été depuis par ailleurs accusé de viol, c’est sa bonne pote Rihanna qui aurait bourdé en partageant une photo d’elle avec la star du foot et en ajoutant qu’elle avait beaucoup d’amis gay puis confirmant aux journalistes « J’ai beaucoup d’amis homosexuels et je soutiens la diversité homosexuelle », ce qui en soit est très sympa mais a semé le doute.

Source

10. Kevin Spacey, le coming-out 50% gay 50% sex-offender

Dans la série des pires coming-out les plus foireux et les plus foirés, difficile de ne pas évoquer le cas Kevin Spacey qui a eu le bon goût de révéler son homosexualité alors même qu’il était accusé d’agression sexuelle, espérant très certainement de la même façon s’attirer la clémence du public. Effet échoué.