Alors, pour qu’on soit tous d’accords avant de commencer ce top, j’ai joué à Magic : L’Assemblée seulement quelques années, genre 3 ans, et j’étais un peu une brelle. Il ne me reste que quelques souvenirs, et je me permets de vous les partager.

1. Les gens qui jouaient avec au moins 3 couleurs étaient forcément des losers

Si tu jouais avec une couleur c’est que tu étais chaud de la caisse. Deux couleurs tu étais assez bon. Trois couleurs tu étais un noob. Quatre couleurs tu n’avais rien compris au principe du jeu. Cinq couleurs soit tu étais fou, soit tu faisais partie de l’élite.

2. Tu n'as jamais joué avec un deck préconstruit

Certes tu en as déjà acheté mais c’était juste pour te munir de plein de cartes. Les vrais joueurs formait leur propre deck, quitte à faire de la merde. Et c’est ce que tu faisais.

3. Tu as déjà entendu parler du Black Lotus

Qui est encore aujourd’hui la carte Magic la plus chère au monde avec ses 1100 exemplaires tirés pour 23000€ l’unité. Mais personne ne parlait de Ancestral Recall ou Time Walk.

Source photo : Giphy

4. Un mec qui avait un deck entièrement plastifié était forcément une bête

En plus d’acheter plein de cartes, le type avait dépensé des sous dans du plastique, ce qui veut dire qu’il jouait sérieux, et donc qu’il était trop fort. C’est faux, parfois il était plus nul que toi et avait de la morve dans son duvet de prépubaire.

5. Tu passais des nuits entières à créer le deck parfait...

Tu te disais que si tu jouais Gobelin avec ton Roi Gobelin, tu pouvais faire pas mal de dégâts, mais en même temps ça ne correspondait pas avec ta personnalité plus en lien avec le type Île et Plaine. Que de choix difficiles à effectuer.

6. ...avant de te faire salement défoncer par le premier venu

Source photo : Giphy

7. Tu étais abonné au magazine Lotus Noir

Et tu passais beaucoup trop de temps à regarder les cotes de tes nouvelles cartes pour savoir si elles valaient de la thune. Elles ne valaient rien.

8. Quand tu y jouais à 13 ans, il y avait toujours des grands de 16 ans qui voulaient t'arnaquer en t'échangeant des cartes pourries

« Franchement ta rare contre 1 marais et 1 montagne, tu t’en sors bien. Si on regarde du côté des mathématiques, tu gagnes une carte. »

9. Tu dépensais toutes tes thunes dans les boosters

En espérant avoir une créature légendaire. Tu n’as jamais eu que des terrains.

Source photo : Giphy

10. Il y avait toujours un gars qui trimbalait un deck de 150 cartes

Normalement c’est 60 cartes, pour pouvoir la jouer stratégie. Mais ce type s’en battait les couilles, il mettait toutes les rares qu’il possédait dans son jeu.

11. Tu passais du temps à regarder la finesse de certains dessins

Bon quand c’était une carte rare, c’était normal de faire un truc joli, mais même sur les terrains la qualité était au rendez-vous.

12. Darigaaz l'Embraseur

Franchement c’est la seule carte dont je me souviens, avec Dragon shîvan, Tsabo Tavoc et bien sûr Tahngarth, héros Talruum, qui possède le nom le plus stylé du jeu.

Source photo : Giphy

13. Tu passais des heures à regarder des joueurs dans l'arrière salle de ta boutique de jeu de société

Ou dans la cour de récréation du collège, ou sur les tables du Toys “R” Us de la Nationale 13. Qu’importe le lieu, il y avait toujours un endroit pour voir les meilleurs s’affronter.

14. Tu méprisais les joueurs de Yu-Gi-Oh

Avec leur dessin animé tout pourri (je rigole j’adore le générique je le passerai à mon mariage).

15. 10 ans après, tu regardes le jeu est c'est devenu n'imp

À l’époque tu en étais environ à la 7e édition avec Apocalypse et Odyssée, voir la 8e avec Mirrodin et Sombracier. Aujourd’hui, vas-y que ça sort une nouvelle édition chaque année, on en est à la 15e édition et on trouve de nouveaux types de cartes comme le Tribal ou l’Arpenteur.

Si vous avez d’autres souvenirs, n’hésitez pas à le faire savoir en sacrifiant une plaine et une forêt.