Crédits photo (creative commons) : chine-observateurs

C'est la crise. Partout. Par conséquent, de plus en plus de gens sont contraints de s'approvisionner par des moyens détournés, plus précisément du vol à l'étalage. Mais selon le "Baromètre mondial du vol dans le commerce et la distribution 2011" réalisé par le CCR (Centre for Retail Research), les produits les plus volés ne constituent pas forcément le minimum de survie, et certains voleurs sont davantage poussés par la coquetterie ou la gourmandise que par la faim à commettre des actes de brigandage. Sélection des produits les plus passés en douce à la caisse :

  1. Le fromage : une bonne nouvelle pour la France, l'une de nos spécialités est particulièrement populaire chez les griveleurs du monde entier. Cela ne va pas contribuer à la croissance, mais ça fait plaisir quand même.
  2. Les produits de rasage : deux lames, trois lames, cinq lames... la technologie va trop vite et il serait trop onéreux d'essayer de suivre ces innovations. Et un voleur impeccablement rasé est beaucoup moins suspect.
  3. Les accessoires de mode : les sacs par exemples. Comment chourave-t-on un sac? En le mettant dans un autre sac? ou en mettant des trucs perso dedans, l'air de rien?
  4. Les parfums et eaux de toilette : au bout d'un moment, quand on est peu fortuné, on peut en avoir marre d'aller tous les jours se parfumer avec les échantillons dans les rayons des grandes surface. Autant embarquer le flacon, ça réduira les aller-retours polluants en bagnole.
  5. La viande "transformée haut de gamme" : ce terme désigne les viandes séchées, salées, fumées, le jambon par exemple. Ces produits s'avère beaucoup plus faciles à carotter que la viande fraîche, dissimuler un rosbeef sanguinolent dans sa manche étant plus délicat.
  6. Les rouges à lèvres, gloss et crayons à lèvres : un truc grand comme un briquet, sans aucune technologie embarquée, vendu 25 ou 30 euros? Ne cherchez pas plus loin...
  7. Les vêtements d'extérieur : cette catégorie regroupe les imperméables, les blousons, les trench-coat... mais également les K-ways! Est-ce que dans notre pays les gens en sont réduits à voler des K-Ways???
  8. Le poissons et les fruits de mer : même si on a peine à imaginer comment on peut passer un thon et une crabe vivant dans son anorak et prendre le bus l'air de rien, les produits de la mer sont dans le Top 10 des produits les plus dérobés dans le monde.
  9. Les produits de soin pour les cheveux : fini le criminel avec une tignasse mal entretenue, le voleur d'aujourd'hui est équipé en shampoing, après shampoing et lotion anti-pelliculaire.
  10. Les friandises et chocolats : c'est comme ça que le voleur se fait la main, et cela constitue un bon critère pour "déceler chez les mineurs la propension à devenir des délinquants". Qui vole un oeuf, vole un boeuf. Qui vole un carambar devient un loubard".
  11. Le vernis à ongles, les ongles artificiels : si vous serrez une main fraîchement manucurée, recomptez vos doigts, vous avez peut être affaire à une kleptomane.
  12. Les vêtements pour enfants : les gamins, c'est bien joli, mais ça n'arrête pas de grandir. Si il fallait acheter des fringues tous les 6 mois, on ne s'en sortirait pas. Et un pyjama taille 4 ans, ça tient dans un sac banane.
  13. Les gilets et hauts : un vol particulièrement spectaculaire : on entre dans le magasin, on enfile un gilet en rayon, et on sort l'air de rien, ou encore plus fort, en achetant une paire de chaussettes.
  14. Les ciseaux, coupe-ongles, pinces à épiler : certes ces objets sont petits, mais le forfait est risqué : qui voudrait être condamné pour "vol caractérisé de pinces à épiler et de coupe-ongles"?
  15. Le mascara et les produits pour les yeux : une fois qu'on a fauché du vernis à ongle et du rouge à lèvres, autant aller au bout et remplir sa trousse. Quitte à aller en enfer, autant être parfaitement maquillée.

Et vous, qu'est ce que vous "oubliez" de payer dans les grandes surfaces?

source : La Tribune