Préparez-vous les jeunes, l’avenir du travail ne se passera pas dans un bureau mais dans votre salon. Avec les statuts rêvés de pigiste/freelance/AE/monculsurlacommode, il est de plus en plus courant de travailler depuis son doux foyer. Ça implique quelques avantages mais aussi pas mal d’inconvénients. En attendant, voilà quelques signes que tu travailles chez toi, et que tu commences peut-être un peu à te laisser dépasser par les événements.

1. Le port du jogging est autorisé jusqu’à 17h45

Fini le diktat de la mode ! Chez toi c’est culotte sale, chaussettes trouées et jogging puant.

Source photo : Giphy

2. Le placard rempli de gâteaux

Personne n’est là pour te juger quand tu manges. Et manger ça n’est que demander de l’amour finalement. Et quand tu travailles seul chez toi, tu as besoin de beaucoup beaucoup d’amour.

3. Faire des haltères entre le dessert de midi et la pause clope de 15h

Bah ouais tu t’en fous t’es chez toi tu fais ce que tu veux. Si t’as envie tu peux même te masturber en bossant ou t’enlever des crottes de nez et les manger avec un peu de sel.

4. Une surconsommation pathologique de théine et de caféine

Après huit litres engloutis, le premier malaise vagal survient généralement aux alentours de 15h.

Source photo : Giphy

5. Découvrir les coulisses de ton immeuble

Entendre la femme de ménage nettoyer les parties communes ou tes voisins partir au travail le matin et revenir chez eux le soir. LES BOUFFONS QUOI.

6. Faire caca la porte ouverte

Et ça c’est un avantage qui n’a pas de prix. Pas d’honneur non plus.

7. Tu as installé un bloqueur d’accès à Facebook

Et tu l’as viré au bout d’une heure.

8. Quand tu te fais livrer des trucs chez toi, tu PEUX réceptionner le colis

Et c’est là que tu réalises que même quand tu es là, les livreurs ne sonnent pas et laissent un mot pour signaler que tu étais absent. LES GROS MYTHOS. Ou alors en fait tu étais vraiment absent. Car peut être que tu es mort depuis des années comme Bruce Willis dans le Sixième sens et que y’a que le gamin laid du film qui peut te voir. Du coup c’est avec lui qu’il faut voir pour les livraisons.

Source photo : Giphy

9. Le midi tu regardes le journal de Jean-Pierre Pernaut

Et tu commentes oralement.

10. L’incompréhension de ton entourage

Bah oui si t’es chez toi c’est que tu bosses pas. Donc c’est normal qu’on vienne squatter chez toi en plein aprem ou qu’on te demande d’aider pour un déménagement, tu as forcément le temps.

11. Sentir l’air frais du dehors : un luxe inestimable

Et même qu’acheter du pain ou faire des courses sont devenus des activités qui te remplissent de joie.

Source photo : Giphy

12. Ta journée de travail commence à 8h et finit à 22h

On pourrait croire qu’on travaille plus à la cool chez soi mais que nenni, un bureau impose des horaires en dehors desquels tu peux vivre. Quand tu es chez toi, techniquement tu es tout le temps en train de travailler. Même pendant les rapports sexuels des fois. Et ça, c’est moche.

13. Tu fais pas de pause clope mais des pauses machines à laver

Faute de collègues avec qui échanger, tu parles à ton chat ou au pigeon qui fait des arrêts fientes à ta fenêtre. Globalement, ta solitude te pousse à vachement vocaliser ta pensée.

Source photo : Giphy

Mais sinon c’est cool hein de bosser à la maison !

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :