front
Crédits photo (creative commons) : Dennis van Zuijlekom

Pour tous les sudistes, la frontière Espagnole est véritablement particulière. On parle ici plus particulièrement de La Jonquera. Un endroit qui ne cesse de défrayer la chronique et d'attirer tous les ans des milliers de français avides de découvrir les charmes d'une ville qui ne lésine pas pour se démarquer. Enterrement de vie de garçon, fêtes diverses et variées, week-end coquin, ce qui se déroule à La Jonquera, reste à la La Jonquera. Ou pas.

  1. Les machines à sous
    Si on ne trouve pas de vrai casino à proprement parler sur la commune de La Jonquera, on peut tomber sur des machines à sous à tous les coins de rue. Trop de monnaie dans les poches ? No problemo ! Au supermarché, dans les bars, les bureaux de tabac, chaque commerce ou presque vous propose de tenter votre chance pour remporter le gros lot.
  2. Les bars olé-olé
    C'est à La Jonquera que se trouve le plus grand bordel d'Europe. Tout autour pullulent les établissements moins « prestigieux » et souvent, les filles de joie ont pignon sur rue. Dans les bars, on peut siroter sa sangria tout en se rinçant les yeux. Sans parler des sex shops, aussi grands que des hypermarchés. Attention néanmoins, car c'est bien glauque. Un simple passage en voiture suffit à s'en rendre compte.
    https://twitter.com/jorje09100/status/609667394492043264
  3. La marijuana
    Rien de plus simple que de se procurer de la weed en libre service à La Jonquera. Il y a bien sûr « officiellement » quelques formalités, mais rien d'insurmontable, si on en croit les centaines d'amateurs qui se pressent dans les boutiques et autres locaux d'associations pour se procurer leur matos.

  4. L'alcool qui coule à flot
    Quiconque a déjà été à la frontière Espagnole a probablement constaté les prix extrêmement bas des divers alcools. Le choix est vaste, les contrefaçons aussi et en général, malgré la limite imposée par la loi, les personnes qui repartent le coffre plein de bouteilles, sont nombreuses. Gueule de bois carabinée en cas de contrôle par les autorités.

    Drunk-smokes-breathalyzer
  5. Les mafieux
    Qui dit prostitution dit mafieux. La dernière descente de la police locale remonte à fin juin de cette année. Rien à voir avec la classe à la Sinatra des mafieux « scorsesien » de Las Vegas...

  6. L'accès difficile
    Certes, La Jonquera ne se situe pas dans le désert, mais essayez un peu de vous y pointer le week-end, ou tout simplement en plein été, et vous pourrez goûter au joie des monumentaux embouteillages qui rendent l'endroit particulièrement difficile d'accès. Surtout quand la température avoisine les 40 degrés.

  7. Les monuments
    Las Vegas permet de voir en un seul et même endroit, la Tour Eiffel, le Sphinx de Luxor... À La Jonquera, outre les nombreux reliefs charnus des hôtesses de charme, et les montagnes des alentours, vous pourrez visiter les trois châteaux, les dolmens, le site archéologique de Panissars, le Musée mémorial de l'Exil... Qui a dit que la frontière Espagnol se résumait à la picole, aux clopes et au cul ?

Qui a déjà fait un very bad trip à la frontière Espagnole ?