Plutôt discrète, si ce n’est l’été, pendant les Eurockéennes, Belfort est une ville qui aurait tendance à passer un peu inaperçue. Alors qu’au fond, si on prend le temps de s’y poser et d’apprécier ses charmes, on s’aperçoit qu’en réalité, c’est carrément de la meilleure ville de France ! Encore des doutes ? Démonstration en 10 points clés !

1. Les Eurockéennes sont le meilleur festival de musique du monde

Plus fort que Coachella, Lollapalooza ou Rock in Rio, les Eurockéennes de Belfort ont été sacrées meilleur festival de musique de la planète aux Arthur Awards. Le grand rassemblement ayant devancé tous ses concurrents parmi lesquels le Wacken Open Air, Glastonbury, Summersonic, Rock Werchter et Leeds and Reading. Belle performance pour cet événement créé en 1989, qui réunit aujourd’hui environ 130 000 personnes tous les ans. Les plus grands y sont passés ! On peut par exemple citer Nina Hagen, les Pixies, Bob Dylan, Lou Reed, Faith No More, Les Rita Mitsouko, Rage Against The Machine, Blur, Oasis, FFF, NTM, Rammstein, Asian Dub Foundation, Al Green, Skunk Anansie, The Cranberries ou encore Alanis Morissette… Par ici les places pour les Eurockéennes.

2. Le Lion de Belfort

D’une hauteur de 11 mètres, pour 22 mètres de longueur, le Lion de Belfort est la plus grande statue en pierre de France et l’emblème de la ville. Une statue de grès rose absolument superbe qui est l’œuvre d’Auguste Batholdi. Un authentique chef-d’œuvre de 140 ans, toujours aussi fier et impressionnant.

3. La Citadelle

Monument d’importance capitale construit entre le XIIIème et le XIXème siècle, la citadelle de Belfort fait office de forteresse imprenable. Outre le fait que c’est là qu’on peut voir le fameux Lion de Bartholdi, la citadelle raconte également l’histoire passionnante de la ville et de la région. On peut bien sûr la visiter et plusieurs spectacles et autres reconstitutions y sont organisés tous les ans.

View this post on Instagram

O forte de Belfort

A post shared by Naiara Vasconcelos (@naiaravasconcel0s) on

4. C'est idéalement situé

À moins de 5 heures de voiture de Paris, Belfort se situe tout près des frontières avec la Suisse et l’Allemagne et donc de super endroits comme Berne, Zurich, Stuttgart ou Genève. Parfait pour se payer de bons petits week-ends sans trop dépenser !

5. C'est près de Gérardmer

À Gérardmer où on fait du ski l’hiver et de la randonnée l’été mais où se déroule surtout l’un des meilleurs festivals de film fantastique du monde. Le successeur du mythique festival d’Avoriaz qui régale les amateurs tous les hivers depuis 1994. Une sorte de version plus gore, moins guindée et plus accessible du festival de Cannes.

6. C'est vert !

Surtout du côté de l’étang des Forges, une sorte de sanctuaire de 34 hectares où il fait bon faire du sport ou se poser pendant la saison chaude. Le sentier de la Roselière s’impose ainsi comme une parfaite ballade pour profiter du lieu, avec ses passerelles, ses zones boisées et ses praires humides. C’est en outre un lieu très fréquenté par près de 150 espèces d’oiseaux. En tout et pour tout, Belfort compte 450 hectares de forêts et de nombreux espaces verts.

7. Ce n'est pas trop grand

On est d’accord, la meilleure ville de France ne peut pas compter trop d’habitants. Sinon, c’est le bordel. Avec ses 47 656 âmes, Belfort s’impose donc comme une ville suffisamment grande, avec tout ce qu’il faut pour être bien, mais pas trop non plus. L’équilibre parfait en somme !

8. La ville est engagée dans une politique de développement durable

Ce qui est quand même hyper important par les temps qui courent.

10. Le Parc naturel régional des Ballons des Vosges

Situé au nord de Belfort, ce parc naturel est l’un des plus grands de France. Abritant de nombreux animaux comme le loup gris, le lynx boréal, le chamois et le castor, il s’impose comme le parfait endroit pour skier l’hiver et reste absolument idéal pour de longues randonnées le reste du temps. Un sanctuaire sauvage aux portes de la ville.

View this post on Instagram

Good stories are bad lives . .

A post shared by Beatriz Estevens (@beatriz_bz128) on

Par contre, pauvres habitants de Belfort, obligés de se taper un gentilé de l’enfer : Terriforains.