C’est déjà pas facile de se motiver à aller dans ce lieu immonde, qui suinte la mycose , d’où l’on sort toujours trempé, mal essoré, le cheveu humant l’eau de javel à plein tif. Alors s’il faut en plus se coltiner des cons, ça devient vraiment dur. Mais pour exorciser le mal, il faut l’exprimer. Maudissons ainsi les dix dérivés de FDP SANS RACE qui pourrissent notre brasse coulée.

1. La bouffonne qui s'est trompé de couloir

A la piscine, il y a une hiérarchie simple, mais incontournable : les couloirs. Ils ne sont pas là que pour faire joli mais aussi pour séparer distinctement les nageurs nuls des nageurs moyens et des nageurs aussi rapides qu’un banc de dauphins en rut. C’est un accord tacite qu’on passe entre nageurs. Si tu es lent, tu vas chez les lents. Celui qui ne respectera pas la règle risque fortement d’être passé à tabac dans les douches par un gang d’octogénaires ultra vénèr.

Source photo : Giphy

2. Le ninja qui te met la misère avec son crawl parfait

Evidemment toi et ta brasse (et encore), tu fais pas le poids en face. Le truc chiant c’est que ça fait déjà trois fois que cet enfoiré aussi gluant qu’une anguille te dépasse avec mépris. Et tu sais pourquoi ? Parce que tu n’es pas dans le bon couloir bordel de suppôt de Satan !

3. Le connard qui te soûle avec son crawl raté

Pire encore que l’amphibien qui gère le crawl comme un dieu, celui qui pense gérer le crawl mais fait que de la merde et file des gnons à tous les malheureux qui croisent son chemin. Celui-là mérite de mourir d’une longue maladie douloureuse telle le typhus ou la peste bubonique.

Source photo : Giphy

4. Celle qui te fout un coup de pied dans la tronche avec sa nage papillon

Faut dire qu’avec ta brasse coulée sans lunette, tu es devenu.e quasiment aveugle ce qui t’empêche d’évaluer la distance qui te sépare des autres nageurs, mais quand même la mandale dans la tronche quand tu émerges la tête de l’eau pour reprendre ton souffle, c’est moche.

5. Le vieux qui fait du sur place et met régulièrement la tête sous l'eau pour mater les p'tits culs

A part péter sous l’eau pour calmer ses ardeurs, tu n’as aucune armes contre ce voyeurisme de bas étage sans foi ni loi.

6. La vieille qui réchauffe bizarrement l'eau

Bien entendu, tu sais que ce n’est pas du pipi. C’est impossible. Depuis tout.e petit.e on t’a bien expliqué qu’il ne fallait pas faire pipi dans l’eau parce que l’urine au contact de l’eau de la piscine prenait une teinte violette foncée. Mais c’est quand même étrange cette aura de chaleur associée à ce sourire satisfait qui se dessine sur ce visage trouble…

7. L'enfant turbulent qui nage anarchiquement sur la largeur de la piscine

Le mec s’en BALEK clairement de ta gueule. Avec ses brassards orange fluo, il a déjà fait sa loi dans le petit bassin, maintenant c’est aux nageurs de taille adulte qu’il s’attaque sans vergogne.

Source photo : Giphy

8. Le surveillant de baignade qui te juge parce que tu sais pas nager et que tu es moche et qu'en plus t'as pas le maillot de bain adéquat

D’autant plus que ça fait plusieurs fois qu’il te voit venir et qu’il peut clairement attester de l’absence d’évolution dans ta performance sportive.

9. Les deux copines qui sont venues juste pour discuter et qui squattent le bord de la piscine sans bouger

Et qui t’empêchent de te raccrocher au bord après cette longueur de 30 mètres que tu as effectué au péril de ta vie.

10. Celui qui a plongé dans le grand bassin mais qui sait pas nager et meurt noyé

Bonjour la sale ambiance dans la piscine, MERCI.

Source photo : Giphy

A toi maintenant d’imposer le respect.