Dans la jungle du monde animalier, il n’y a pas toujours de justice. Ainsi, certains animaux arrivent sur cette terre périlleuse avec moins de chance que d’autres. Je parle bien sûr des animaux sans cerveau. Alors ASKIP, pour avoir un cerveau il faut posséder un axe antéro-postérieur, c’est à dire avoir une tête et une queue (ou un cul dans le cas de l’humain), ce qui explique que les animaux de forme insolite n’aient pas de cerveau comme le nôtre, auquel cas ils disposent alors d’un système nerveux décentralisé. Il n’empêche que moi je pense que quand on n’a pas de cerveau on peut pas postuler pour un CDI et un logement en location, ce qui expliquerait le statut très précaire des espèces dénuées de cerveau.

1. Les méduses

La malheureuse méduse n’a pas de cerveau, certes. Toutefois, elle n’est pas non plus née de la dernière pluie. En effet, elle est quand même sur terre depuis plus longtemps que nous, c’est donc la preuve que parfois ne pas avoir de cerveau peut imposer le respect dans le règne vivant. Avec ses piqûres de merde qui te font te noyer en plein océan.

Source photo : Giphy

2. Les étoiles de mer

Comme on vous l’expliquait dans cette fameuse introduction, les étoiles de mer n’ont pas un cul-cul et une te-tête comme les êtres vivants dotés d’un axe antéro-postérieur. Ça ne les empêche pas de posséder certains sens comme le toucher, la vue, ou l’odorat. Ce n’est donc pas parce qu’une étoile de mer n’a pas de cerveau que l’on peut se permettre de péter à côté d’elle lors d’une plongée.

3. Les oursins

C’est vrai que quand on les voit comme ça, on se dit pas que le keum a l’air ultra évolué. Peu de culture générale et une très mauvaise maîtrise du passé simple suffisent à déceler dans l’oursin un total manque de cerveau.

4. Les éponges

Les éponges de mer bien sûr. Comme on le sait, les éponges pour la vaisselle sont bien plus intelligentes que les éponges de mer. Ces dernières font partie des êtres vivant les plus dénués de neurones au monde, une sorte de record de non intelligence dont elles ne sont même pas conscientes tant elles sont cons.

5. Les vers de terre

Attention, ce n’est pas parce que les vers de terre n’ont pas de cerveau qu’ils sont totalement demeurés. Ils sont en effet dotés de ganglions nerveux dans chaque segment de leur corps ce qui leur donne cette grâce naturelle dans leurs mouvements.

Source photo : Giphy

6. Les concombres de mer

Bon alors pour le coup j’ai fait un petit pas de côté car comme son nom l’indique, le concombre de mer est un légume, très conseillé pour les régimes détox. La seule différence avec le concombre de terre, c’est que celui-ci a des systèmes de défenses comme cracher par exemple de l’encre par le cul quand il est un peu en stress.

7. Les huîtres

Dites-moi… J’ai bien l’impression que tous ces animaux sans cerveau seraient bien des animaux de la mer (indices : « concombre DE MER », « étoile DE MER », « méduse DE MER »…). Cela voudrait-il dire que les animaux de la mer sont des gros teubé ce qui justifie totalement le fait qu’on jette tous nos déchets dans les océans paske c la life déso pas déso. MOI JKRWA BIEN EN TOU K.

8. Le corail

Bon en même temps le corail il branle rien de la journée à part faire des barrières pour empêcher les requins de passer et permettre aux surfeurs de mener leur activité pépouze. Les coraux sont un peu les vigiles de la mer sauf qu’en plus ils n’ont pas de cerveau.

9. Les anémones de mer

A ne pas confondre avec Anémone l’actrice qui selon plusieurs études scientifiques, possède bien un cerveau normalement constitué et un certain sens de la répartie.

10. Les pro-manif pour tous

Allez, elle était gratuite celle-là mais ça fait toujours plaisir les trucs gratuits surtout après les fêtes parce qu’on n’a plus d’argent.

Source photo : Giphy

Tag un ami à qui on a récemment fait une ablation du cerveau à cause d’une tumeur maligne. MDR !!!

Sources :

Ça m’intéresse

Lolwot