Non le Québec n’est pas comme la France. Ni comme les États-Unis d’ailleurs. Cette province du Canada se démarque sur bien des points, même si bien sûr, un français aura moins de mal à s’y retrouver que si il va au Japon par exemple. Mais quand on veut que tout se déroule comme prévu, histoire d’en profiter à fond, et même si les québecois sont les gens les plus gentils et les plus accueillants du monde, il convient de rester vigilants et de connaître quelques trucs…

1. Passer trop de temps dans la rue Crescent à Montréal

Particulièrement populaire, pour les commerces, les restaurants, les bars et l’animation qu’elle propose cette artère du centre-ville de Montréal est un peu comme les Ramblas à Barcelone, où les pièges à touristes sont légion. Ce n’est donc pas ici qu’il faut rester pour faire connaissance avec le véritable Montréal.

2. S'en tenir au vieux Montréal

Une autre « victime » du tourisme, qui a encouragé le développement d’établissements aux prix exorbitants, qui tablent bien sûr sur la naïveté des visiteurs. Ok c’est joli, notamment sur un plan architectural, mais inutile d’y passer plus de temps que nécessaire car tout ce qu’on peut trouver dans les boutiques est disponible ailleurs à des tarifs bien plus raisonnables.

3. Oublier de donner un pourboire

C’est comme aux États-Unis. En général, il est de bon ton de donner un pourliche équivalent à 15% du montant total de la facture. On peut aussi très bien s’abstenir mais c’est très mal vu car c’est principalement grâce à la générosité des clients que le personnel gagne sa vie.

4. Essayer de prendre l'accent québecois

Parce qu’il y a de grandes chances de se couvrir de ridicule et parce qu’en plus, la chose peut s’avérer particulièrement offensante pour les québecois (qui pensent d’ailleurs que c’est nous qui avons un accent).

Source photo : Giphy

5. Acheter du vin et du fromage

Pour faire comme à la maison, histoire de rester en contact avec son savoureux patrimoine culinaire. Le genre de truc qu’on fait une ou deux fois mais pas plus, vu qu’on s’aperçoit vite qu’au Québec, le vin et le fromage, non seulement ça coûte une blinde, et qu’en plus la qualité n’est pas toujours au rendez-vous.



6. Négliger les taxes

Au Québec, les prix affichés dans les magasins ne tiennent pas compte des taxes qui vous seront demandées en caisse. Deux exactement : la taxe de vente du Québec (9.975%) et la TPS (5%). Et c’est souvent la même chose pour l’hébergement. Y penser lorsqu’on prépare son budget vacances peut éviter les trop grosses mauvaises surprises.

Source photo : Giphy

7. Envoyer des cartes postales

À moins de vouloir se ruiner en timbres bien sûr. Les timbres qui coûtent hors taxes 2.5 dollars canadiens.

8. Négliger l'assurance voyage

C’est le cas dans beaucoup de pays mais au Québec, les frais de santé peuvent vite atteindre des sommets. Pour une hospitalisation par exemple, il faut compter entre 1000 et 2000 dollars par jour (675 – 1351€).

9. Rester à Montréal

Ce qui serait vraiment dommage car au Québec, il n’y pas que Montréal. Il y a aussi le Mont Tremblant, la Gaspésie, Percé et son célèbre rocher, le Parc du Fjord-du-Saguenay. Le Québec (et plus largement le Canada) est une destination nature avant tout. En plus, en marge des grandes villes, les pièges à touristes se font plus rares.

10. Sous-estimer le climat

Au Québec, le temps est parfois imprévisible. Pas la peine de s’y pointer avec trois doudounes en plein été, car même si il est plutôt court, il s’avère en général assez chaud. En hiver par contre, plusieurs couches sont nécessaires. Il est aussi conseillé de redoubler de prudence au moment du redoux, au printemps, quand on marche dans la rue, histoire de ne pas se ramasser un stalactite de glace sur le coin de la tronche. C’est douloureux…

Source photo : Giphy

Sans oublier le principal piège à touriste : aller à un concert de Garou.

Tu ne sais pas quoi offrir pour la fête des mères ? On a déniché les trucs les plus cool :

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Topito Voyage qu'il te faut.