Plus de 1 000 votants, 10 grands hommes qui ont fait l'Histoire, et 1 site qui publie ce classement. L'Internaute permet aux Français de s'exprimer et de désigner ceux qu'ils considèrent comme les plus glorieux ancêtres de notre passé national. Chez Topito, on a essayé de s'expliquer les raisons de ces choix...

  1. Napoléon Bonaparte
    Sans doute pour la gloire militaire que son règne incarne aux yeux des Français. Ou alors pour la formidable liberté d'expression et de presse dont disposait le peuple français sous son règne, ainsi que pour la conscription, qui obligeait la population à partir se faire découper en 2 à l'autre bout de l'Europe pour des guerres qui ne les concernaient pas. Un grand bonhomme ce petit bonhomme, à n'en pas douter.

    Crédits photo (creative commons) : Wikipédia
  2. Charles de Gaulle
    Sans doute pour son action durant la Libération et le costume d'homme providentiel qu'il revêtit à plusieurs reprises. Ou alors pour ces déclarations philanthropes et son ouverture d'esprit vis-à-vis de l'ensemble des communautés ethniques et religieuses qui composent notre doux pays : "Voulez-vous être bougnoulisés ? Voyons, Dronne ! Donneriez-vous votre fille à marier à un bougnoule ?" ; "Vous avez bientôt fini avec vos bicots ?"; "Vous nous voyez mélangés à des Musulmans ? Ce sont des gens différents de nous." etc. etc.

    Crédits photo (creative commons) : Wikipédia
  3. Louis XIV
    Sans doute parce qu'il représente pour le profane français une image qu'il a lui même constitué, celle du Roi Soleil, symbole de puissance et de grandeur. Peut-être aussi pour sa position vis-à-vis des Protestants, auxquels il interdit, sous prétexte qu'il est catho, l'égalité religieuse via la révocation de l'Édit de Nantes...

    Crédits photo (creative commons) : Wikipédia
  4. Henri IV
    Sans doute parce qu'il est assimilé à un pacificateur assumé qui a sorti la France des guerres de religion. Ou alors pour son arrivisme de Rastignac et sa conversion du protestantisme au catholicisme afin de récupérer le trône de France vacant, qui ne pouvait atterrir qu'entre les mains d'un catholique...

    Crédits photo (creative commons) : Wikipédia
  5. Louis Pasteur
    Sans doute parce que grâce à lui, un chien qui vous mord la jugulaire, ça vous tranche la jugulaire, mais ça ne vous donne pas la rage. Ou alors pour avoir fait un test sur un gosse, alors que ledit vaccin contre la rage n'était pas encore validé...Peut-être aussi pour sa tendance à récupérer à son profit les travaux d'autrui...

    Crédits photo (creative commons) : Wikipédia
  6. Victor Hugo
    Sans doute pour "les Misérables", "Hernani" et "les Contemplations". Ou alors pour son acharnement contre Napoléon III, sous prétexte que le type était un dictateur écervelé et incompétent, alors qu'on le sait, Victor Hugo était un grand admirateur du tonton, Napoléon Ier...

    Crédits photo (creative commons) : Wikipédia
  7. François 1er
    Sans doute parce que pour les Français, la Renaissance française et la sortie de l'obscurantisme culturel moyenâgeux, c'est le bon François. Ou alors pour avoir été fait prisonnier à Pavie, alors que la victoire était promise aux Français, avant une intervention désastreuse de sa part qui offre le roi à l'ennemi...Il obtient finalement sa libération en laissant ses 2 fils en otage et en signant un traité qui désavantage considérablement la France sur l'échiquier européen...

    Crédits photo (creative commons) : Wikipédia
  8. Saint-Louis
    Sans doute parce qu'il symbolise l'équité et la justice royale, image véhiculée par l'anecdote galvaudée qui lui faisait rendre la justice sous un chêne, dans le bois de Vincennes. Ou alors pour les croisades, parce que c'est vrai que Jérusalem (la ville sainte, quand même !), ça mérite bien quelques bons petits massacres de part et d'autres...

    Crédits photo (creative commons) : Wikipédia
  9. Jean Jaurès
    Sans doute pour son pacifisme a toute épreuve et pour son engagement en faveur du capitaine Dreyfus, quelques années avant la Grande Guerre. Ou alors pour son désintérêt flagrant pour le sort des Alsaciens et des Lorrains, victimes des griffes sanguinaires des vilains allemands, de l'autre côté du Rhin et de la ligne Maginot.

    Crédits photo (creative commons) : Wikipédia
  10. François Mitterrand
    Sans doute parce qu'il est le premier président socialiste de la Ve République, celui sous qui la peine de mort a été abolie et qui a su nommer pour la première fois une femme à la tête du gouvernement. Ou alors pour sa prise de position durant la guerre d'Algérie en tant que Garde des Sceaux, et sa prononciation en faveur de la peine de mort à cette occasion, qui aura raison de 45 nationalistes algériens. Sans doute aussi parce qu'il ne démissionna pas, au contraire par exemple de Pierre Mendès France, d'un gouvernement qui avaient pourtant connaissance des tortures exercées à l'encontre des prisonniers algériens au sein de ses propres prisons...

    Crédits photo (creative commons) : Wikipédia

Et vous, vous auriez mis qui dans ce classement ?

Source : L'Internaute