Le Louvre c’est plus de 40 000 oeuvres reparties dans plus de 73 000 m², l’équivalent de 10 terrains de foot. Donc oui, il est impossible de tout voir en même temps. Si t’as moins de 26 ans où une carte illimitée, à toi les découvertes pendant des heures et des heures. Si ça n’est pas le cas, concentre toi sur les principales. En voilà une bonne sélection que je vais essayer de te faire faire dans l’ordre. Face à toi, trois ailes : Richelieu à gauche, Sully tout droit et Denon à droite. File tout droit.

1. Le Louvre médieval

Le Louvre Médiéval n’est pas une oeuvre à proprement parlée mais cette succession de salles te permettra de voir et comprendre ce qu’est le Louvre, de contextualiser ta visite et de voir à quoi ce palais ressemblait au fil des époques. Car oui, à sa construction, le Louvre était un château fort avec des donjons et une muraille. Tu marcheras même dans ses douves.

Crédits photo : lapas77 / Shutterstock.com

2. La Venus de Milo

La célèbre statue sans bras du Musée du Louvre est une de ses oeuvres les plus célèbres. Sache pour ta gouverne que Milo n’est pas le nom de son sculpteur mais de l’île de Milos où elle a été découverte.

Crédits photo : Sira Anamwong / Shutterstock.com

3. Sainte Marie-Madeleine

Il faudra redescendre un peu au sous-sol pour aller voir Marie-Madeleine dans les Sculptures d’Europe du Nord (salle que je vous recommande). Le sculpteur a taillé dans un seul tronc de tilleul pour représenter cette figure. Une statue à voir à 360° tant les détails de cette sculpture sont précis. N’hésite pas si tu es dans le coin d’aller jeter un œil au Retable de Coligny au fond de la salle.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

4. La Victoire de Samothrace

Tout en haut des escaliers qui mènent à la Joconde (suis le flot de gens), s’élève la Victoire de Samothrace. Un monument immense représentant une victoire personnifiée sur un navire datant du 3ème siècle avant JC.

Crédits photo : muratart / Shutterstock.com

5. La Joconde

Impossible d’aller au Louvre sans aller voir la Joconde, une des 3 oeuvres rapportées d’Italie par Leonard de Vinci. Autant te prévenir, il y a beaucoup de monde qui se prend en photo devant elle et elle est assez petite au final. Il n’empêche que son regard te captivera.

Crédits photo : Resul Muslu / Shutterstock.com

6. Les Noces de Cana

Ne fais pas l’erreur de ne pas te tourner face à la Joconde et de continuer ta route en passant derrière. Ce que la Joconde regarde en fait, ce n’est pas toi, c’est l’immense tableau des Noces de Cana de Paul Véronèse sur le mur opposé. 6 mètres de haut sur plus de 10m de long, tu pourras passer des heures à regarder chaque détail du repas du Christ.

Crédits photo (creative commons) : Mbzt

7. Les peintures françaises "Grands Formats"

En passant par la porte derrière la Joconde, tu vas atteindre la salle des grands (que dis-je « immenses ») tableaux. Le Sacre de Napoléon de David, la Liberté Guidant le Peuple de Delacroix et le Radeau de la Méduse de Géricault. Trois des plus connus devant lesquels tu pourras t’asseoir pour regarder chaque petit détail. Je ne peux que te conseiller l’audioguide de l’application Louvre qui te fera vraiment regarder où il faut.

Crédits photo : Takashi Images / Shutterstock.com

8. Lion au serpent

On change d’aile et on part du côte des sculptures française de l’aile Richelieu. Une qui m’a particulièrement impressionné c’est la statue du Lion au Serpent de Barye. En la regardant tu entends ce lion si sauvage rugir et le serpent siffler tellement les détails de cette statue en bronze sont précis.

Crédits photo : Kaytoo / Shutterstock.com

9. Satyre et Bacchante

D’un côté le satyre avec ses pattes de bouc, de l’autre une Bacchante. On ne saura jamais si la jeune fille repousse ou attire son partenaire. Quoi qu’il en soit, il en résulte un groupe en marbre d’un érotisme puissant qui a fait scandale en 1834.

View this post on Instagram

?? Nous vous présentons aujourd’hui « Satyre et bacchante », une œuvre saisissante qui fit scandale lors de sa présentation au Salon de 1834 ! Ce groupe en marbre a été réalisé par James Pradier, nous y voyons un satyre et une bacchante, deux personnages mythologiques appartenant au cortège de Bacchus, le dieu du vin. La bacchante est renversée contre le satyre, reconnaissable à ses pattes de bouc, dans une étreinte langoureuse sans que l’on sache si elle le repousse ou l’attire. Cette oeuvre monumentale provoqua un choc éthique et esthétique. Bien que le sujet mythologique choisi soit néo-classique, la force brutale et sensuelle qui se dégage de cette sculpture appartient déjà au Romantisme. - ? We share with you today "Satyr and Bacchante", a striking work that caused a scandal during its presentation at the 1834 Salon! This marble group was made by James Pradier; we can see a satyr and a bacchante, two mythological characters belonging to the procession of Bacchus, also known as Dionysus. The bacchante is falling backwards against the satyr, recognizable by its goat's feet, in a languorous embrace without us knowing whether she pushes him away or attracts him. This monumental work provoked an ethical and aesthetic shock. Although the mythological subject chosen is neo-classical, the brutal and sensual force that emerges from this sculpture already belongs to Romanticism. - ? © Musée du Louvre, dist. RMN - Grand Palais / Hervé Lewandowski #sculpture #sculpturelovers #Louvre #MuseeDuLouvre #LouvreMuseum #instaLouvre #InstaMuseum

A post shared by Musée du Louvre (@museelouvre) on

10. L'Histoire d'Alexandre

Dans cette salle, 4 peintures se font face. Chacune plus grande que l’autre, Charles Le Brun arrive, malgré la taille et le nombre de détails dans chaque peinture, à faire comprendre une histoire au spectateur.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

11. Taureau androcéphale ailé

On termine cette visite par l’Antiquité. Ces quatre énormes génies protecteurs nous viennent d’Irak et de la période néo-assyrienne. Regarde bien le nombre de pattes, une en trop pour pouvoir les admirer de face comme de profil.

Crédits photo (creative commons) : Poulpy

12. Statue d'Aïn Ghazal

C’est le plus vieux monsieur du Louvre. Cette statue aurait été faite au 7ème millénaire avant JC et a été découverte par hasard dans l’actuelle Jordanie au moment de la construction d’une autoroute. Il représenterait un ancêtre du clan ou un chef de famille.

Crédits photo : Beubeu Topito

13. Le scribe accroupi

Là encore, une célébrité du Louvre. On ne connaît rien de lui, ni son nom, ni ses titres, ni l’époque à laquelle il vivait. Mais sa posture et ses yeux vont t’envoûter.

Crédits photo : Vladimir Wrangel / Shutterstock.com

14. Momie d'homme

As-tu déjà vu une momie en vrai ? La réponse est désormais oui. Merci le Louvre !

Crédits photo : PixHound / Shutterstock.com

Ca t’a donné envie de visiter le Louvre, alors n’hésite pas et prends tes billets en avance.