La semaine dernière un mec a perdu un inestimable diamant dans le métro, il y a quelques années un espion anglais égarait dans le métro des documents ultra-secrets, bref les petites bourdes pas si anodines que ça émaillent notre Histoire, mais certaines ont des conséquences plus importantes que d’autres. Parmi ces milliers de grosses gaffes on vous en a sélectionné 10 touchant à tous les domaines, des traders distraits aux bateaux coulés, et vous pourrez vous dire que vos petites bourdes à vous ne sont pas si graves que ça finalement.

1. Les éditeurs qui ont refusé le manuscrit de Harry Potter

Avant de trouver couverture à son livre, J.K. Rowling a dû essuyer pas moins de 12 refus d’éditeurs qui doivent bien se mordre les doigts aujourd’hui, regardant jalousement la maison Bloomsbury nager dans ses billets, 450 millions de livres vendus plus tard.

Source photo : Giphy

2. Les mecs du Titanic qui ont ignoré les alertes "iceberg"

Vous connaissez l’histoire… Persuadés d’être à bord d’un insubmersible, le Capitaine Smith et son équipage ont ignoré les risques d’icebergs et ont foncé tout droit. Le résultat : un bateau coulé et 1517 morts.

Source photo : Giphy

3. Le petit vieux qui a jeté le billet gagnant de l'Euromillion à la poubelle

Cette petite dame anglaise y joue toutes les semaines, son mari jette le ticket, elle s’en rend compte trop tard et c’est plus de 160 millions d’euros qui s’envolent. Il est possible qu’elle en ait un peu voulu à son zom.

Source photo : Giphy

4. Le mec qui a commandé des trains trop larges pour les quais de France

Ça nous avait bien fait rire à l’époque, et même si tout le monde s’était un peu emballé, que ce soit médiatiquement ou politiquement, il faut reconnaître que l’idée de trains trop larges avait de quoi faire rire. En y regardant de plus près on pouvait se rendre compte qu’il n’y avait pas d’erreur mais juste une adaptation nécessaire de certains quais, et la vraie boulette fut celle de la com’ désastreuse de la SNCF et de la RFF. (Comme c’est très bien expliqué par ici.)

Source photo : Giphy

5. Le roi qui a mis en colère Genghis Khan

Quand Genghis Khan envoie des émissaires pour mettre en place des relations diplomatiques et commerciales avec toi, généralement il est de bon ton d’accepter. Ala ad-Din Muhammad, Chah du Khwarezm (aujourd’hui Irak/Iran), ne l’a pas entendu de cette oreille et il fit décapiter l’émissaire mongol. Khan un peu chonchon envoya 200 000 soldats et détruisit l’empire de Ala ad-Din Muhammad. Une erreur qui coûte cher.

Source photo : Giphy

6. Le mec qui a oublié de verrouiller la porte pendant le siège de Constantinople

La prise de Constantinople est un moment charnière de l’Histoire, une bascule du Moyen-Âge aux prémisses de la Renaissance, considéré par tous les historiens comme une date clé. Pourtant, même si les Ottomans étaient bien plus nombreux et que l’Empire Byzantin s’étiolait depuis de nombreuses années, c’est bien un simple portail mal fermé qui fit tout basculer. Une fois les Ottomans engouffrés dans la cité et leur drapeau planté, les troupes byzantines se savaient perdues.

Source photo : Giphy

7. Le trader japonais qui a fait une coquille lors d'une opération et qui a fait perdre 200 millions d'euros à sa boîte

En 2006, un trader japonais s’est un peu merdé quand il a vendu 610 000 actions à 1 yen alors qu’il était censé faire l’inverse (1 action à 610 000 yens). Quand il s’en est rendu compte il était trop tard, l’erreur impossible à rattraper et sa boîte avait perdu plus de 260 millions d’euros. Une sale journée donc.

Source photo : Giphy

8. Le capitaine du Costa Concordia qui voulait voir la côte de près

Vous vous souvenez du naufrage du Costa Concordia ? Quand un paquebot de croisière était venu s’échouer au large de l’île de Giglio ? Le Capitaine avait en effet décidé de faire admirer la côte à ses passagers sans trop se soucier des récifs qui ont été fatals à son navire. Une petite gaffe qui a fait de lui, dans l’emballement médiatique qui a bien sûr suivi l’affaire, l’homme le plus détesté d’Italie, au mépris parfois de la présomption d’innocence.

Source photo : Giphy

9. Le maréchal qui a préféré finir ses fraises qu'aller aider Napoléon à Waterloo

Certes, il y a toujours un peu de légende dans ces anecdotes de guerre, surtout lors de grandes batailles comme à Waterloo, mais l’histoire veut que le 18 juin 1815, alors que Napoléon sentait le vent tourner à Waterloo, son maréchal Grouchy était occupé à déjeuner à 20km de là. Plus précisément, il était en train de terminer ses fraises alors que ses généraux l’enjoignaient à faire demi-tour et aller porter main-forte à l’Empereur. Le mec est donc en partie responsable de la chute de l’Empire, rien que ça.

Source photo : Giphy

10. Les pompiers du Nouveau-Mexique qui ont lancé un feu de prévention...et ont perdu le contrôle

Parfois les pompiers crament volontairement quelques petites zones, créant une ceinture qui empêcherait un feu de s’étendre si jamais il se déclarait. C’est ce qu’ont tenté de faire en 2000 des pompiers américains au Nouveau-Mexique en oubliant qu’il y avait de fortes bourrasques de vent. Résultat : un immense incendie de plus d’un mois, des dizaines de milliers d’hectares partis en fumée et 400 familles privées de logement. Bien joué les champions.

Source photo : Giphy

Et vous c’est quoi votre plus grosse boulette ?

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :