Vous connaissez probablement Netflix pour ses séries, pour ses films ou pour ses sous-titres un peu foirés.

Mais saviez-vous qu’il existe également plus de 200 spectacles dispo sur la plateforme ? Non ? Bah vous n’avez pas vraiment cherché alors, parce que c’est pas vraiment caché en fait…

Bref, que ce soit des tauliers de l’humour, ou des nouveaux venus dans le milieu du stand-up, pour leur originalité, pour leur qualité, pour ce qu’ils défendent : voici 20 spectacles, dispo sur Netflix, à voir de toute urgence !

1. Ricky Gervais - "Humanity"

Pas besoin de long discours pour t’inciter à aller voir ce spectacle car Ricky Gervais est un Dieu sur Terre, et tout ce qu’il touche relève du génie : ses séries (The Office, Extras, After Life…), sa présentation des Golden Globes, ses spectacles…

Et son show Netflix « Humanity », qui parle, en grande partie, de liberté d’expression et des scandales qu’il a engendré, ne déroge donc pas à la règle : il est excellent. Alors, en guise d’apéro, on te propose de découvrir le top de ses meilleures punchlines ever en cliquant juste ici et ensuite, on t’incite très fortement à foncer voir ce spectacle.

Un jour, une femme m’a dit : « Ne blaguez pas sur les allergies. » J’ai répondu : « Je blague sur le SIDA, le cancer, la famine, l’Holocauste, et je ne devrais pas faire de vannes sur les allergies ? »

Arrêtez de faire des référendums en demandant son avis au citoyen moyen ! Vous avez une idée de la stupidité du citoyen moyen ? Il y a des bouteilles d’eau de Javel avec des grosses étiquettes qui disent « Ne pas boire. » Enlevons ces étiquettes, pendant 2 ans, et ensuite on fera un référendum !

2. Jack Whitehall - "At Large"

À à peine plus de 30 ans, il a déjà été élu 3 fois humoriste de l’année au Royaume-Uni, c’est déjà une bonne raison de mater son spectacle !

Jack Whitehall, c’est un peu ce pote looser mais attachant, qu’on adore écouter, quand il nous raconte ses emmerdes : de sa carrière d’acteur ratée aux États-Unis à sa peur de l’avion, en passant par son addiction au jeu « Tu préfères ? ».

Petit plus, contrairement à certains humoristes qui ne font que dire « je vous jure que c’est vrai », lui le prouve en direct sur grand écran. Google Maps l’a pris en photo quand il fumait de la drogue, Robert Pattinson était dans sa classe au collège, Elton John a voulu le pécho… Vous n’y croyez pas ? Encore un de ces mecs qui s’invente une vie ? Et bien regardez « At Large » et vous en aurez la preuve !

Dans les hôtels Disney, il y a un truc perturbant : des personnages Disney brodés sur toutes les serviettes de bain. Je sais, ça a l’air inoffensif. Sauf quand on se sèche les couilles sur le vieil homme de « Là-Haut » ! Là, dans la salle de bain, je mettais une bifle à un retraité !

3. Bo Burnham - "Make Happy"

Vous avez déjà vu un spectacle de stand-up qui vous fait marrer mais qui vous donne aussi envie de bouger votre petit popotin ? Non ?

Et bien, cela tombe bien, car Bo Burnham réussi à allier à la perfection humour et musique dans chacun de ses spectacles. Et dans son dernier spectacle « Make Happy », il est autant à l’aise avec des chansons sur l’amour, ou sur le suicide, dans un mime de préparation d’un sandwich au beurre de cacahuètes sous marijuana, que pour faire réfléchir le spectateur sur « qu’est-ce qui est drôle ? qui suis-je pour vous faire rire ? et qu’est-ce qui a le mérite d’exister ? ». Un véritable bijou. Un show à l’américaine, en sons, lumières… et punchlines ! A voir de toute urgence !

Je ne veux pas parler de politique car je connais seulement mon opinion sur l’opinion des autres !

Si je baise un enfant, je suis un pédophile, mais si un enfant me baise, suis-je toujours un pédophile ?

4. Blanche Gardin - "Bonne Nuit Blanche"

COCORICO ! Il y a aussi quelques bons spectacles français sur Netflix !

Blanche Gardin s’est fait connaître en 2006, quand elle a rejoint la troupe du Jamel Comedy Club. Mais c’est seulement en 2017 qu’elle explose vraiment avec ce spectacle « Bonne Nuit Blanche », auréolé du Molière du meilleur spectacle. Prix qu’elle a d’ailleurs reçu 2 années de suite. C’est plutôt un bon indicateur de qualité non ?

Un spectacle rempli de punchlines incroyablement bien senties, et d’histoires hilarantes de sodomie ratée, de mort, de système digestif périmé, de vieillesse… Du talent à l’état pur !

Il ne se passe plus rien dans ma vie. Ah si, je mets des colliers. La nouveauté c’est que je mets des colliers. Quitte à ne pas me faire baiser autant ressembler à une femme de lettres.

Les hommes adorent faire des massages la première semaine, j’ai l’impression qu’on est comme un tube de pommade avec la posologie au dos « Masser jusqu’à pénétration » !

Blanche Gardin : Je Parle Toute Seule I Netflix

Et bon samedi soir, bien sûr. Blanche Gardin : Je Parle Toute Seule, disponible maintenant.

Publiée par Netflix sur Samedi 6 octobre 2018

5. Bill Burr - "Paper Tiger"

Bill Burr est drôle, car Bill Burr est en colère. Énervé contre Michelle Obama et sa tournée de promotion de son livre dans des stades. Énervé contre sa femme, contre qui il perd tout le temps les disputes car, pour elle, « elle est évidemment ce chef-d’œuvre exposé sous verre, dans un musée, alors que je suis cet immeuble perpétuellement en construction, avec un échafaudage devant la facade depuis six ans ». Énervé contre Stephen Hawking : « Je suis content qu’il soit mort, il était tout le temps négatif »…

Bref, Bill Burr est impertinent, provocateur, irrévérencieux (+ n’importe quel autre mot indiqué sur synonyme.fr), et c’est pour ça qu’on l’aime ! Mais depuis son précédent spectacle, Bill Burr est devenu papa, et il nous explique ici qu’il ne veut pas transmettre à sa fille tout cet énervement héréditaire qu’il tient de son père qui « avait comme trait de caractère de ne pas aimer la joie ».

Va-t-il réussir ? La réponse dans « Paper Tiger » !

C’est cool les documentaires. On apprend des trucs, qu’on peut ensuite répéter aux gens, pour leur faire croire qu’on lit.

Avant MeToo, on n’écoutait pas les femmes, mais après MeToo on les croyait sur parole. Et les gens disaient : « T’as vu cet article ? Tu l’as lu ? Qui irait inventer un truc pareil ? » J’ai envie de dire : « T’as vu Star Wars ? Quelqu’un l’a inventé, ils en ont fait genre 15 tu sais ? On peut inventer des trucs ! »

6. Neal Brennan - "3 Mics"

3 micros pour un seul homme. C’est le principe du show « 3 Mics » de Neal Brennan : déconstruire la scène, et donc son spectacle, en 3 parties distinctes :

– A gauche, le micro des punchlines écrites sur des fiches bristol. Courtes mais efficaces.

– Au centre, le micro de l’émotion. Ici, Neal ne cherche pas le rire à tout prix, il veut juste parler de son vécu, de ce qui fait qu’il est ce qu’il est : sa dépression, son enfance compliquée, ses ruptures difficiles… Tout cela est bien sûr, parsemé de quelques vannes, mais ce n’est pas le but principal ici.

– A droite, le micro du stand-up. La partie la plus classique du spectacle, avec des thèmes plus ou moins déjà vu : Netflix, les armes à feu aux States, la religion… Neal ne réinvente pas cette partie stand-up, mais il la pratique avec brio.

Dans la majorité des spectacles de stand-up, ces 3 « parties » s’entremêlent au fil du show, sans réelles frontières. Et ces frontières que Neal installe volontairement sur scène (par les différents micros, mais également par un noir sur scène entre chaque parties) engendrent des ambiances adaptées à chaque zone, là où, dans un spectacle « normal », le spectateur pourrait se sentir parfois un peu perdu parmi tant d’émotions antagonistes. Au départ c’est déstabilisant, mais on trouve cela rapidement plaisant. La construction, dans la dé-construction du stand-up.

Bref, un mec drôle, un concept jamais vu : il vous faut quoi de plus sérieusement ?

Les blacks n’ont pas le droit d’être triste en public. La seule façon dont un black peut exprimer sa tristesse en public, c’est en jouant du saxophone.

Un jour, quelqu’un a demandé au pape : « Que pensez-vous du mariage gay ? », et le pape a dit « Qui suis-je pour juger les gays ? » Hé mec, c’est toi le pape ! Depuis 1000 ans, vous avez 2 fonctions : juger les gays et cacher les trucs gays que font vos collègues !

7. John Mulaney - “Kid Gorgeous at Radio City”

On avait déjà adoré « The Comeback Kid » (également dispo sur Netflix), mais avec ce spectacle, John Mulaney a reçu le Emmy Awards du meilleur spectacle de variété en 2018, ce qui te donne déjà une excellente raison de te poser dans ton canap’ pour te délecter de ce show.

John Mulaney n’est pas du genre à lancer des one-liners sans rien derrière, mais c’est un conteur d’histoires hors pair. Et ses histoires sont hilarantes : de la fois où un inspecteur est venu dans sa classe de primaire pour apprendre aux élèves à se défendre contre les pédophiles, à sa rencontre avec Mick Jagger, en passant par ses expériences à la fac.

Et puis, en plus, c’est filmé dans le magnifique théâtre du Radio City Music Hall. Oui, ça n’a rien à voir avec la qualité du show, mais ça fait toujours plaisir !

J’ai payé 120 000 $ à ma fac pour faire des études d’anglais. Je n’aurais pas pu trouver pire manière de dépenser 120 000 balles ! Sauf en achetant un sac de voyage rempli de fausse cocaïne. Non, je retire. Ça aurait été mieux. Bien sûr, tu es déçu quand tu ouvres le sac, que ce n’est pas de la vraie coke mais de l’aspirine pour bébé. Mais au moins tu a de l’aspirine. Peut-être qu’un jour tu auras un bébé, et ton bébé fera : « Oh ma tête ! » et tu diras : « J’ai quelque chose pour toi ! Viens mon petit. » Alors tu verseras l’aspirine sur un miroir pour ton bébé. Tu feras des lignes avec ta carte de laverie. Ton bébé prendra sa petite paille à jus, il se penchera, sniffera l’aspirine pour bébé, il n’aura plus mal à la tête, et en bonus : t’auras un sac de voyage ! Beaucoup mieux qu’être à ma remise de diplôme avec la gueule de bois, pour être couronné de quatre ans d’études d’une langue que je parlais déjà !

8. Hannah Gadsby - "Nanette"

« J’ai fondé ma carrière sur l’autodérision, et je n’ai plus envie. Est-ce que vous comprenez ce que signifie l’autodérision quand ça vient de quelqu’un qui est déjà en marge ? Ce n’est pas de l’humilité. C’est de l’humiliation. »

Beaucoup de gens vous diront que ce spectacle est une claque humoristique… et ils ont raison !

Après une dizaine d’années à cartonner sur scène, l’humoriste australienne Hannah Gadsby a décidé de rendre son tablier après ce dernier spectacle « Nanette ». Un spectacle très drôle qui fait réfléchir sur les questions de genres, d’homosexualité, d’art… Un spectacle qui remet en question le monde de l’humour. Un spectacle qui vous fera passer du rire aux larmes en un rien de temps. Bref, sans plus de spoil, un spectacle à voir. Absolument.

Les cisgenres, reprenez-vous : « Un mec en robe, c’est trop bizarre ! », non ce qui est bizarre c’est de mettre un ruban rose sur un bébé chauve !

9. Daniel Sloss - "Jigsaw"

Jigsaw, ce n’est pas uniquement le méchant dans les films « Saw », ça veut surtout dire Puzzle en anglais (et tu l’aurais su si t’avais pas séché l’intégralité de tes cours d’anglais au collège).

Dans ce spectacle, Daniel Sloss parle donc du puzzle de la vie, et si vous arrivez à surpasser son accent écossais prononcé, vous allez être captivés.

En effet, Daniel a un sens de la rupture incroyable : du haut de ses 29 ans, il réussit à installer des silences dans la salle, en captivant l’attention des spectateurs qui boivent ses paroles… avant de balancer d’énormes punchlines, toujours dans un timing parfait.

Aussi à l’aise pour faire rire sur les végans ou l’art contemporain, que sur le décès de sa petite sœur, il se vante également d’avoir réussi à mettre fin à 72 relations avec ce spectacle. Tu veux savoir pourquoi ? Alors mate le !

Comprenez-bien que si vous avez une religion, je respecte complètement votre droit d’avoir des croyances. Mais comprenez aussi que je n’ai aucune obligation de respecter vos croyances. C’est stupide et vous avez tort. Je respecte votre droit d’avoir tort en public.

Vous avez le droit d’être choqués par les blagues de ce spectacle. Tout ce que je demande c’est que, si vous êtes choqués par une blague, pourriez-vous avoir la décence d’être aussi choqués par les autres ? Ne choisissez pas ce qui est choquant selon ce qui vous affecte ou pas, narcissiques de merde : « J’adore cette blague, je n’ai jamais connu cette situation, mais mon oncle a eu cette maladie CONNARD ! » « Ta blague sur les assassinats, c’était génial, car je n’ai jamais été tué ! »

10. Dave Chappelle - "Sticks & Stones"

C’est le spectacle Netflix le mieux noté sur IMBD.com, et on comprend pourquoi : c’est encore une fois du grand Chappelle !

Armé d’un sens de la répartie hors du commun, Dave Chappelle ne plaît pas à tout le monde… mais il n’en a rien à foutre. Dans ce spectacle, il n’hésite donc pas à aller contre l’opinion générale quand il s’agit de parler des affaires de Michael Jackson, ou de ses amis Kevin Hart et Louis C.K. : « J’en ai marre, c’est la pire des époques pour être célèbre, tout le monde est condamné ! »

Mais ce qu’on retiendra surtout de ce show, c’est son excellent sketch sur les LGBTQ, aka « les gens qui ont accaparé 20% de l’alphabet », qu’il embarque dans une histoire de covoiturage plutôt originale.

Louis C.K. était un très bon ami avant de mourir dans ce tragique accident de masturbation. Il se branlait dans sa chambre, un lieu approprié, et il s’est joui sur le ventre. Mesdames, vous avez déjà vu un mec s’éjaculer sur le ventre ? On ne fait pas moins menaçant que ça… On ne voit que la honte sur son visage et du sperme qui coule comme du beurre sur un pancake !

11. Seth Meyers - "Lobby Baby"

Dans « Lobby Baby », Seth Meyers aborde essentiellement le thème de sa famille : son mariage, la naissance de ses enfants dans un Uber et dans un hall d’immeuble, les tortures psychologiques de son père, les engueulades de sa femme et de sa belle-sœur… Avec en bonus, une séquence de fin, très marrante, où il joue le rôle de sa femme qui tient à revenir sur les blagues qui ont été balancées pendant le show. Et tout cela donne déjà un excellent spectacle !

Mais l’originalité de ce spectacle tient dans une autre idée qu’a eu Seth Meyers : utiliser une possibilité qu’offre Netflix pour enrichir son spectacle.

Comme vous le savez peut-être, Netflix propose un bouton « Ignorer l’introduction » qui permet aux spectateurs de passer le générique de début des séries. Et bien Seth a décidé de le modifier en créant un bouton « Ignorer la séquence politique » qui permet au spectateur de sauter le passage qui parle de politique (et on va pas te le cacher, on est au States, ça parle de Donald Trump) et d’arriver directement plus loin dans le spectacle. Sympa pour ceux qui n’aiment pas les vannes sur la politique. Mais là où Seth est intelligent c’est qu’à la fin de cette séquence, il annonce au public : « Voilà, c’est tout pour la politique, et les gens qui nous avaient quittés vont revenir. Mais à leur retour, je veux qu’ils m’entendent dire quelque chose de si étrange qu’ils auront envie de revenir en arrière et tout regarder quand même ».

On ne vous spoile pas plus, mais Seth Meyers est un génie du 21ème siècle, et c’est une raison entièrement valable pour vous inciter à aller voir « Lobby Baby » !

En tant qu’humoriste, beaucoup de gens viennent me dire : « Mon Dieu. La présidence de Trump, ça doit être bien pour vous. La présidence de Trump, ça doit être du pain béni pour un humoriste. » Je déteste ça, je déteste que les gens pensent que j’en tire du profit. J’ai l’impression d’être un fossoyeur au Moyen Âge : « Mon Dieu. Cette peste noire, ça doit être bon pour vous. La peste, ça doit être du pain béni. »

12. Tom Segura - "Disgraceful"

Son spectacle commence par « Je préférerais être chez moi », mais on est ravis qu’il se soit déplacé !

Tom Segura fait partie de ces humoristes qui n’ont pas besoin de dire grand-chose pour vous faire mourir de rire. Ses mimiques de visages, ses intonations de voix, et ses punchlines suffisent à rendre hilarantes des histoires de toucher rectal, de bagarre pour une place de parking, ou de masturbation lorsque l’on est parent. On en redemande !

La solidarité entre blancs, ça n’existe pas. Enfin si. Mais ces gars là se baladent avec des torches.

Mon fils est trop mignon. Pas autant qu’un bébé asiatique, mais pas loin. Ils sont plus mignons que les lapins et les chiots réunis. Je troquerais 20 bébés blancs contre un bébé asiatique. Par chance, le taux de change est avantageux, donc…

13. Ellen DeGeneres - "Relatable"

Vous connaissez très probablement Ellen DeGeneres comme présentatrice de son talk show « The Ellen DeGeneres Show » ou des Oscars. Une présentatrice ultra populaire qui veut remonter sur scène, là où elle avait commencé sa carrière, déjà ça sent plutôt bon. C’est vrai, imaginez, c’est comme si, en France, un animateur célèbre, genre Arthur, se lançait dans le one-man show. Vu son succès en télé, ça devrait forcément être une réussite ! Oh wait…

« Tu veux remonter sur scène ? Mais est-ce que les gens peuvent encore s’identifier à toi ? » Voilà le point de départ de ce show : comment faire pour que les spectateurs s’identifient à elle, alors que depuis son dernier show, elle est devenue riche et célèbre ? Commence alors un spectacle qui a pour but d’être le plus universel possible, pour que cela parle à son public. Elle parle donc des serveurs de restaurants qui retiennent les commandes par cœur, des automobilistes lents, des petits boulots d’étudiants, des vidéos sur internet… Mais sa vie de « nouvelle riche » refait surface à chaque fois, et cette autodérision sur le sujet rend ce spectacle vraiment unique et drôle. Avec, en bonus, une petite morale de fin bien sympa sur la question de la célébrité.

Conclusion : un passage de la télé à la scène plus que réussi !

Un directeur de chaîne de télé m’a dit : « Personne ne regardera une lesbienne en journée. » J’ai répondu : « Ils ne me regardaient déjà pas le soir, du coup, quelle tranche horaire est adaptée à une lesbienne ?

Il y a tellement d’effets indésirables dans certains médicaments, que, plutôt que de tous les énumérer, ils devraient plutôt dire : « Effets indésirables : imaginez un truc. Voilà, c’est ça qui pourrait vous arriver. »

14. Demetri Martin - "The Overthinker"

Vous aimez les transitions ? Et bien passez votre chemin, car ce spectacle n’en contient aucune. Mais Demetri Martin assume entièrement, en ponctuant certaines de ces punchlines par « Cette vanne n’a pas de suite ». Et même s’il est courant d’entendre dans le stand-up : « J’en ai rien à foutre des transitions », ce spectacle n’est pas pour autant un « pur produit » stand-up.

En effet, plusieurs éléments viennent casser cette dynamique de juste « un mec drôle qui balance un maximum de one-liners sur scène ». Vous pourrez donc trouver, entre autres : une voix off qui commente le show, des dessins qui viennent expliquer certaines vannes, une chanson qui nous fait un peu penser au style de Redouanne Harjane… Bref, pleins d’idées originales, qui rajoute une dose de fun à ce spectacle de stand-up, et qui en font donc un show unique en son genre.

Alors, certes, avec autant de punchlines, certaines sont un peu en dessous du lot, mais le niveau global est tellement excellent qu’on ne pouvait pas ne pas vous conseiller d’aller voir ce spectacle qui aborde l’invention des chiffres, le manque de motivation à faire du sport, les intonations des GPS… et environ 2000 autres sujets !

Petit + : le teaser Netflix de ce show est incroyable

Ma fête préférée c’est Halloween. J’aime bien, car on a pas besoin de la passer en famille. On ne dit pas : « Tu fais quoi ? » « Je rentre faire Halloween avec mes parents… En plus, ils sont divorcés, je dois apporter 2 déguisements… »

Environ 75% des bergers allemands sont des chiens. Le reste c’est des bergers allemands.

Je trouve mon horoscope beaucoup plus juste, quand je suis moins précis dans ma vie.

15. Fary - "Fary is The New Black"

En quelques années, Fary est devenu un des piliers du stand-up français. Le genre d’humoriste qui a réussi à remplir l’AccorHotels Arena (aka Bercy, pour les nostalgiques), à ouvrir un comedy club de qualité en plein coeur de Paris, mais aussi à être le premier français à voir son spectacle produit par Netflix. Stylé !

Stylé, c’est comme ça que Fary se considère, et c’est d’ailleurs sur son style que Fary commence son spectacle (« Franchement, entre nous, c’est pas abusé comment je suis stylé ? »), avant de nous donner son point de vue sur la drague, l’esclavagisme, la femme de Donald Trump ou bien les boites de nuit.

Stylé aussi, comme la captation de ce show, puisque le spectacle à été filmé à 360° dans le magnifique Cirque d’Hiver. Bref, un spectacle stylé.

Vous vous souvenez de la manifestation qui a mal tourné à Charlottesville ? On va récapituler ensemble, ils ont dit « manifestation qui a mal tourné », y’avait des néo-nazis, des membres du Ku Klux Klan, des suprémacistes blancs, et à la fin ils ont dit : « Ça a mal tourné… » Non, ça s’est passé exactement comme ça devait se passer. Avec ce casting là, c’est ça le scénario. C’est comme si, en France, tu faisais défiler des membres de l’État islamique pendant la Gay Pride, et qu’à la fin tu disais : « Ça n’a pas matché… »

Le physio à Paris, il se la raconte. Mais pourquoi il se la raconte ? Il est physio, son travail c’est de dire « oui » et « non » : il a les mêmes compétences qu’un feu rouge !

16. Louis CK - "Hilarious"

Comment faire un top des spectacles de stand-up à voir sur Netflix, sans parler de Louis CK ?

Louis CK est incontestablement l’un des comiques les plus talentueux des 20 dernières années. Et « Hilarious » sorti en 2010, et ayant obtenu 2 nominations aux Emmy Awards, est très certainement son meilleur spectacle disponible sur Netflix (on vous conseille aussi vivement « Chewed Up », « Shameless » et « Oh My God », mais ceux-là ne sont pas sur la plateforme).

Bref, si vous ne connaissez pas encore Louis CK, son stock infini de punchlines, ou bien son sketch sur le terrorisme, voici une très bonne occasion de vous jeter sur ce spectacle, qui aborde, entre autres, les thèmes de la mort, du célibat après le mariage ou de l’enfer technologique.

Les gens disent « mon téléphone craint ». C’est faux. Le plus merdique des téléphones est un miracle. C’est ta vie qui craint !

Si tu parles à une fille dans un bar parce qu’elle te plait, le premier truc que tu vas dire va forcément être de la merde. Le truc le plus honnête que tu pourrais lui sortir c’est « Je veux mettre ma bite dans ta bouche ». C’est sérieusement le truc le plus honnête que tu peux lui dire.

17. Ali Wong - "Hard Knock Wife"

C’est le 2ème spectacle d’Ali Wong disponible sur Netflix. Dans le premier, elle était enceinte de son premier enfant, entre temps elle a accouché, et dans « Hard Knock Wife » elle vous raconte L’ENFER d’être mère ! Ali Wong n’a aucun filtre, aucun tabou, Netflix la considère même comme « vipérine » (WTF ! Qui utilise ce mot sérieux ?) pour notre plus grand plaisir.

Bref, si tu es déjà maman, tu adoreras ce spectacle. Et si ce n’est pas le cas, on te conseille de faire notre test pour savoir si tu seras une bonne mère !

Ma mère me disait : « Pourquoi tu allaites ? Est-ce que tu t’es fait avoir par le slogan à la con qui disait « allaiter c’est la santé » ? » Je répondais : « Non je le fais parce qu’allaiter c’est gratuit ! » Mon corps était une usine à bouffe, je n’allais pas gaspiller tout ça ! Si vous pouviez chier des hamburgers, est-ce que vous iriez encore manger au fast-food ? Non, vous vous accroupiriez tous les jours au dessus de votre mari et vous lui diriez d’ouvrir la bouche en attendant le déjeuner !

18. Chris d'Elia - "Man on Fire"

Sa tête vous dit quelque chose ? Normal, il apparaît dans la deuxième saison de la série « You », où il interprète le rôle d’Henderson… un humoriste star. Un humoriste, qui joue le rôle d’un humoriste : complètement méta. Et rien que pour ça, ça vaut le coup d’œil.

Sur scène, Chris D’Elia est survolté, que se soit pour parler de son mariage raté, des gens qui font du sport, qu’il trouve insupportables, ou bien du cadeau plutôt original qu’il a reçu pour son anniversaire. Mention spéciale à « Non, la comédie musicale » qu’on va très probablement ré-utiliser pour refuser d’aller à des soirées traquenards.

Les parents qui disent à leur enfant : « Tu peux faire tout ce que tu veux si tu te concentres » Comment ça ? Non c’est faux ! C’est faux ! Il y a tant de choses infaisables, même en se concentrant. La plupart des choses. J’ai tort ? On peut tout faire en se concentrant ? Vraiment ? Chiez par les yeux. Essayez.

19. Chris Rock - "Tamborine"

« On pourrait penser que les flics tueraient un blanc de temps en temps ». La première punchline du show donne immédiatement le ton. Provocant, mais toujours drôle. Chris Rock donne une nouvelle fois une leçon de stand-up dans son spectacle « Tamborine » où il parle, entre autres, des violences policières, de l’éducation de ses enfants, des harceleurs scolaires (qu’il compare à l’élection de Donald Trump)… le tout dans une énergie folle qui le caractérise, et qui nous ferait presque oublier qu’il a passé le cap de la cinquantaine il y a déjà quelques années.

Mais ce qui différencie probablement « Tamborine » des autres spectacles de Chris Rock, c’est lorsqu’il aborde le sujet de son divorce difficile et du parcours du combattant qu’il a traversé pour obtenir la garde de ses enfants. On y découvre un Chris Rock touché, et touchant, qui a appris des leçons de son passé, et qui a à cœur de nous les faire partager. Un Chris Rock qui n’est donc pas infaillible, mais toujours autant irrésistible.

Certains disent que les jeunes noirs sont une espèce en voie de disparition. C’est faux. Les espèces en voie de disparition sont protégées par l’État !

Toutes les religions suivent une idée de base : Dieu ne commet jamais d’erreurs. Dieu ne commet jamais d’erreurs ? La ferme ! Dieu fait plein d’erreurs. Vous avez vu un hérisson ? On ne peut pas le manger, ni le câliner. C’est moche, piquant, ça chie partout. Erreur ! Et le sables mouvants ? Du sable dans lequel on se noie. Dieu aurait inventé les sables mouvants exprès ? Erreur ! Vous êtes déjà allés dans le Mississippi ? Erreur ! E-R-R-E-U-R !

20. "Humoristes du Monde"

Ici ce n’est pas un spectacle à proprement parler… mais plutôt 47 ! En effet Netflix a eu la merveilleuse idée de sortir la série « Humoristes du Monde ». Le principe est simple : 13 pays et 3-4 représentants par pays qui proposent chacun 30 minutes de leur spectacle. Une véritable mine d’or de la blague, où l’on peut notamment retrouver Jason Brokerss, Tania Dutel, Adib Alkhalidey, Neal Brennan… Bref, du beau monde.

On vous conseille à fond de binge watcher toute cette série, mais pour ne choisir qu’un nom, on vous propose de découvrir l’anglais Joel Dommett. Un fou furieux, aux mimiques « à la Jim Carrey », qui vous racontera ses techniques pour aller aux toilettes en avion quand tout le monde dort, pour se rapprocher de son père qui préfère son frère, ou pour intimider les gens qui le harcelaient au collège.

Pour ceux qui ne connaissent pas les nunchakus, c’est deux bouts de bois avec une chaîne entre les deux. C’est une arme utilisée dans les arts martiaux. On peut en fabriquer soi-même à l’aide de deux godes et de menottes… ça fait encore plus peur qu’un vrai !

My Netflix 30 min spesh is happening on the 1st of Jan. Im so damn famous.

Publiée par Joel Dommett sur Vendredi 28 décembre 2018

VOILÀ ! Maintenant, tu sais ce qu’il te reste à faire. Et si tu utilises l’excuse de « J’ai pas le temps, j’ai déjà trop de séries et de films à voir », pas de soucis, voilà une vidéo qui devrait te faire gagner pas mal de temps, à consacrer aux spectacles !

Alors à qui tu vas gratter les codes ?