Magic (le jeu de cartes auquel on jouait quand on avait une calculatrice en guise de visage) va être adapté en série télévisée et on s’en réjouit. Ce n’est pas la première fois qu’un jeu devient oeuvre de fiction et, déjà, à l’époque de la sortie du film « Bataille navale », on vous proposait des adaptations de jeux de plateau au cinéma. Mais cette fois-ci, ce sont les jeux de carte que l’on a hâte de voir portés à l’écran.

1. Keums : le film

Le pitch : Jean-Pierre, un homme perclus de tics, se rend compte que des tressaillements lui permettent de communiquer directement avec une planète située dans l’alpha-galaxie, Keums 12. Grâce à ce super pouvoir, il espère pouvoir fuir la Terre et ainsi échapper aux dégâts du réchauffement climatique. Mais un neurologue spécialisé dans le traitement des tics et sa redoutable acolyte muette essaient de contrer son plan.

Extrait : « Nous nous battrons jusqu’au bout contre Keums, Jean-Pierre. »

2. Les 7 familles

Le pitch : Marc (Christian Clavier), Eric (Thierry Lhermitte), Fred (Patrick Bruel), Corinne (Elisa Tovati) et Aline (Valérie Bonneton) sont frères et soeurs : ils ont hérité ensemble de la maison de campagne de leur père, récemment décédé. Mais arrivé sur place avec leur famille pour passer des vacances, ils ont la surprise de découvrir que la maison est occupée par les familles de Bertille (Julie Delpy) et Sloane (Eric Elmosnino), les enfants illégitimes de leur père. Entre guerre fratricides et franches rigolades, le début d’une lutte pour conserver une maison d’enfance : mais si le plus bel héritage, c’était l’amour de sa famille ?

Extrait : « Il est à qui, le gamin, là ? C’est en train de devenir Tokyo cette maison on n’y comprend plus rien ! »

3. Bataille corse : le musical

Le pitch : Une bouffée de bonne humeur pour cette comédie musicale mettant aux prises des indépendantistes de l’île de beauté avec l’armée régulière de métropole. Au menu : des chansons et des baffes.

Extrait : « Tu es un roi, Ange. »

4. Coeur de Poker

Le pitch : Caro a 20 ans et des rêves plein la tête. Dans un bar, elle rencontre Jean Pique, un joueur invétéré qui l’initie au poker en ligne. Caro y perd tout son PEL et voit son rêve de devenir astrophysicienne s’éloigner… A moins que Jean ne réussisse à remporter le tournoi du Brelan magique ? Caro abat sa dernière carte en décidant de l’aider à s’entraîner.

Extrait : « Le plan m’a l’air carré. »

5. Sus au pouilleux

Le pitch : Retour à la comédie engagée pour Jean-Marie Poiré, 20 ans après les visiteurs. Dans Sus au pouilleux, Jean Reno campe un personnage de policier raciste qui n’a rien à envier à Clint Eastwood. Lancé aux trousses d’un étranger en situation irrégulière que l’on pense porteur d’une souche de virus rare, le valépic, il va découvrir la vraie valeur de l’amitié en contractant cette même maladie qui le fera réfléchir sur la nature humaine.

Extrait : « Je vais me le faire ce pouilleux, va ! »

6. Président

Le pitch : Dans ce remake d’Un fauteuil pour deux, Martin Lawrence et Adam Sandler campent une galerie de personnages plus hilarants les uns que les autres et qui échangent régulièrement leur place de président et de clochard. Les derniers seront-ils les premiers ? Courez le voir pour savoir.

Extrait : « Espèce de trou du cul ! »

7. Tarot !

Le pitch : Un gamin disparu, un chien policier, cinq personnes à sa recherche. Aucune excuse : ils doivent ramener le petit à la maison et découvrir un trésor. Un film muet bouleversant.

Extrait : « J’avais un rêve : emmener le petit au bout. »

8. Pas de printemps pour le bridge

Le pitch : Par le réalisateur d’Inherent Vice, ce neo-noir aux accents hitchockiens met un privé porté sur la bricole aux prises avec un gang d’affreux circassiens qui ont enlevé une amie de la fille de la cousine du président. Entre femmes fatales (Scarlett Johansson, captivante) aux accents guadeloupéens et rêveries éthérées sur les quais de Bretagne (le port de Nantes, un must), une balade onirique que ne renierait pas Cimino. Incompréhensible de bout en bout.

Extrait : « Il n’y avait de pépés que pour les mokos du saloon ; et j’avais ma tyrolienne à bazarder. »

9. Uno

Le pitch : Plusieurs groupes terroristes ont décidé d’attaquer en même temps la Maison blanche. Ils ont placé des bombes un peu partout et les autorités n’ont que quelques minutes pour intervenir et sauver la planète. Le compte à rebours est lancé : cinco, quatro, tres, dos… Mais c’est sans compter sur le manque de coordination des terroristes, car les bombes qu’ils ont placées s’annulent les unes les autres et se retournent contre eux. The Rock au mieux de sa forme.

Extrait : « UNO MODAFUKA ! »

10. Le solitaire

Le pitch : Les derniers jours d’un vieil homme israélien dont la femme vient de s’éteindre. Une cinématographie au plus près des visages à l’heure où l’homme, se préparant à la mort, essaie d’organiser ses affaires pour laisser une trace propre et nette.

Extrait : « … »

Trop hâte.