Tu te rappelles de Worms ? Le jeu avec les vers de terre, qui se joue en tour par tour, et où le but est de défoncer les soldats de l’équipe adverse (ou DES équipes adverses, parce qu’on pouvait en mettre plein). C’était clairement l’un des meilleurs jeux multijoueurs, un jeu avec lequel on se marrait tout le temps et où chaque partie était différente de la précédente. Mais même si chaque partie est unique, il nous reste énormément de souvenirs communs de ce jeu qu’on devrait ressortir plus souvent du placard. On a presque la larme à l’œil en repensant à tout ça.

1. Quand tu projetais tes potes dans la flotte avec la batte de baseball

Il y avait la petite musique typique des stades de baseball, et ça faisait bien plaisir.

2. Quand tu te téléportais dans un endroit totalement isolé parce que tu flippais ta race

La survie, c’est la survie.

3. Quand tu arrivais au bout de ton jet pack alors que tu étais à 50 mètres du sol

Plus dure était la chute.

4. Quand tu ratais ton lancer de Sainte Grenade et qu'elle tombait sur tes deux vers coincés dans un trou

Adieu, braves soldats.

5. Quand tu n'arrivais pas à diriger la taupe et que tu te blessais tout seul

Putain de commandes inversées.

6. Quand tu réussissais un lancer de grenade digne des plus grands artilleurs de la planète

« Si je la lance là, elle va rebondir et tomber exactement à cet endroit puis rouler jusque dans ce trou… » Ça marchait 1 fois sur 10, mais quand ça marchait, t’étais bien.

7. Quand tu glissais une dynamite au milieu d'un beau groupe de 4 vers ennemis

Pas cool.

8. Quand tu n'arrivais pas à t'enfuir après avoir déposé ta dynamite

Tu spammais le bouton SAUT pour réussir à escalader ce gros rocher, mais ça ne marchait pas…

9. Quand tes vers s'exprimaient avec un accent écossais terrible

Tu pouvais choisir leur voix, qui étaient quoi qu’il arrive très reloues.

10. Quand tu te déplaçais avec le grappin tel un spiderman

C’était la grande classe.

11. Quand ton ver se noyait dans la montée des eaux

Un petit remake de Titanic.

12. Quand tu faisais des alliances avec un pote pour niquer celui qui avait tous ses vers à 100 PV

Y’a pas de raison qu’il reste tranquille dans son coin pendant qu’on s’entre-tue.

13. Quand tu gagnais un trophée "Pichenette mortelle" parce que tu avais tué au moins 5 vers avec la pichenette

La vraie arme des connards qui s’assument.

14. Quand tu faisais un coup de corde à sauter par flemme de faire bouger ton ver trop bien placé

C’est lâche, mais c’est bien.

15. Quand le vent ramenait gentiment ton tir sur ton ver

Les dures lois de la météo.

16. Quand ton pote ne maîtrisait pas les sauts et lançait son ver du haut d'une falaise

Ce bolosse.

17. Quand tu lançais une banana bomb très haut pour voir l'apocalypse s'abattre sur le terrain

En espérant que les petites bananes touchent tout le monde sauf toi.

18. Quand tu jouais tellement que tu connaissais la puissance de chaque arme par cœur

C’est là qu’on reconnait les vrais joueurs.

19. Quand tu lançais une grand-mère

Et qu’elle faisait demi-tour face à un pauvre petit caillou et qu’elle venait s’exploser sur toi. Connasse.

20. Quand tu lançais une moufette

Poison pour tous.

21. Quand tu lançais un Super Mouton qui volait

Si tu étais habile, tu pouvais même récupérer des caisses avec lui.

22. Quand tu lançais une attaque aérienne de napalm et que le vent la déviait sur tes vers

Toujours cette météo de l’enfer.

23. Quand tu faisais toute ta partie au sniper parce que tu trouvais ça stylé

Et c’est vrai que c’était stylé.

24. Quand tu paniquais parce que tu n'avais plus de temps dans ton tour et que tu finissais par faire n'importe quoi

Comme mettre une poutre dans un endroit random, lancer une vieille grenade à fragmentation en l’air juste pour voir, ou tirer dans un mur au Uzi.

25. Quand tu tuais un ennemi mais qu'il tuait ton ver en creusant sa tombe

Un juste retour des choses.

26. Quand tu donnais des noms à la con à tes vers

Comme Pipeline, Costalgie, Remoulette, Grosse Teub ou encore Thomas.

27. Quand tu as râlé parce qu'un Worms en 3D sortait, mais que finalement tu t'es bien amusé dessus

C’était différent, mais toujours assez cool.

28. Quand il ne restait plus grand chose du terrain parce que vous aviez tout pété

A la fin, tes vers tenaient sur des petits bouts de décors ridicules.

29. Quand tu faisais un gros strike avec un âne

Tu entendais un gros ALLÉLUIA avant qu’il défonce tout sur son passage en creusant un énorme tunnel. L’arme ultime.

30. Quand tu découvrais la nouvelle map et que tu te rendais compte que tous tes vers étaient regroupés au bord du vide

Alors que les ennemis étaient bien répartis, en sécurité et tout.

Si tu te souviens de tout ça, tu es digne de porter ce t-shirt Wormface.

Si tu n’as pas envie d’acheter Worms, sache qu’il existe une copie avec des hérissons, ça s’appelle Hedgewars et vous pouvez le télécharger ici. De rien, ça nous fait plaisir !