Le tout nouvel indice Bloomberg Billionaires est tombé et recense les individus aux comptes en banques les plus fournis du monde. Des chiffres qui ne parlent à personne, des vieux messieurs qui vivent de leurs rentes, le classement n'aurait finalement peu d'intérêt s'il ne donnait pas, à un instant donné, une illustration des forces en présence dans l'économie mondiale. Informatique et extraction minière, pays émergents et pays industrialisés, le nouvel ordre économique mondial post-crise montre peut-être quelques signes dans ce nouveau classement. A vous d'en juger.

  1. Carlos Slim Helú, $67,5 Mlds
    L'homme d'affaire mexicain est président d'une floppée de sociétés et actionnaire des autres. C'est bien simple, l'ami Carlos contrôle 10% de la capitalisation boursière du Mexique. A côté de ça, il a quand même mis quelques billes dans des boites étrangères comme le New York Times ou Apple. Le genre de mec qui peut perdre 4.5 milliards d'euros en une semaine suite à la crise boursière.

    Crédits photo (creative commons) : Wikimedia Commons
  2. Bill Gates
    Retraité depuis 2008, l'ancien patron de Microsoft squatte depuis longtemps le classement des plus grosses fortunes mondiales. Conséquence logique : à la grande époque, Bill recevait environ 4 millions d'emails par jours, dont la majorité étaient des spams. On imagine qu'une bonne moitié était signés "L'équipe MSN".

    Crédits photo (creative commons) : World Economic Forum
  3. Warren Buffet
    « L'oracle d'Omaha » a la particularité d'être pote avec Bill Gates au point de participer fina ncièrement à sa fondation. Entre deux investissements juteux, Warren trouve le temps de travailler sa technique au bridge et est devenu, dit-on, un joueur redoutable.

    Crédits photo (creative commons) : trackrecord
  4. Ingvar Kamprad, $41,8 Mlds
    Le fondateur d'Ikea se serait lancé dans le business grâce à des fonds nazis. Ingvar dément et affirme avoir construit sa fortune sur la vente d'allumettes (suédoises), de décorations de Noël et de semences. Admettons.

    Crédits photo (creative commons) : Wikimedia Commons
  5. Bernard Arnault, $41,2 Mlds
    Premier Français de ce classement, le patron de LVMH perd une place par rapport au dernier pointage (Liliane Bettencourt est 20ème, la honte...). Ce recul du témoin du mariage de Nicolas Sarkozy avec Cécilia devrait jouer en faveur de l'actuel président, qui est un peu plus le candidat des classes populaires (juste un peu).

    Crédits photo (creative commons) : Wikimedia Commons
  6. Larry Ellison, $37,9 Mlds
    Co-fondateur de la firme Oracle, occupe son temps libre et sa fortune à faire des courses de rafiots entre la Coupe de l'America et le Trophée Louis Vuitton.

    Crédits photo (creative commons) : Wikimedia Commons
  7. Amancio Ortega, $37,7 Mlds
    L'homme d'affaire espagnol touche à peu près à tout, mais a bâti son patrimoine sur la marque de fringues Zara. A part ça, le bougre refuse de mettre des cravates et de se faire photographier. Il est pourtant bel homme (en plus d'être pété de pognon).

    Crédits photo (creative commons) : dirky47
  8. Charles Koch, $33,5 Mlds
  9. David Koch , $33,5 Mlds
    Les jumeaux Koch partagent tout, y compris la 8ème place des hommes les plus fortunés de la planète. Par contre, ils ne partagent rien avec les autres, leur énorme consortium Koch industries refuse farouchement d'être coté en Bourse.

    Crédits photo (creative commons) : saccamtoiloi_90
  10. Eike Batista, $29,2 Mlds
    Le pétrole, les mines, les énergies renouvelables, tout ce qui peut faire tourner un moteur ou allumer une ampoule au Brésil a de près ou de loin un lien avec Eike. Mais comme l'extraction minière, c'est un peu chiant, Batista a profité de ses weekends pour devenir champion de motonautisme. Tranquille.

    Crédits photo (creative commons) : jaloisiosoares

Et vous, qu'est-ce que vous avez foutu cette année pour ne pas être dans ce classement?

Sources : Bloomberg