Il fait très chaud, mais a priori (à moins que vous ne soyez un bel enfoiré) vous êtes, comme nous, encore coincés au bureau. Voici un petit top qui sent bon les vacances, mais qui ne vous fera pas trop regretter de ne pas y être.

  1. Le touriste
    L'été, il débarque en masse, se déplace en troupeau et achète tout ce qui lui fait penser de près ou de loin à l'Espagne. Il mange sur La Rambla et visite le reste de la ville bien planqué dans son bus à deux étages. Il est bruyant, prend des milliers de photos, et panique quand il perd son guide de vue.
    7492015776_3ab9199c4d_b
    Crédits photo (creative commons) : John Seb Barber
  2. Les mecs torse-poil
    Il fait chaud, il fait beau et la mer est pas très loin. Trois raisons qui l'amènent à penser qu'il peut balader ses pecs en toute impunité à travers la ville comme s'il était encore sur la plage.
    7762164078_5c7b81200d_b
    Crédits photo (creative commons) : Zoetnet
  3. Le hipster
    Fuyant La Rambla, le hipster traîne ses espadrilles sur les pavés des petites places adjacentes, qu'il choisit complètement au hasard parce qu'il ne s'y connaît pas plus qu'un autre (qu'on se le dise) et où il se délecte de tapas de poulpes en disant "Ça se voit que c'est de la production locale."
    15530739764_daee5ab69c_b
    Crédits photo (creative commons) : Nathan O'nions
  4. Les punks et les gothiques
    Ils gravitent autour de la rue Tallers, célèbre pour ses disquaires (oui il y a encore des disquaires à Barcelone) et pour ses échoppes bariolées. À deux pas de l'avenue la plus touristique de la ville, cette communauté alternative aux crêtes fluo s'avère également très accueillante.
    7949395008_d3480f9dcd_b
    Crédits photo (creative commons) : domesticflight
  5. Les artistes maudits
    Il y a les artistes-hipsters qui s'installent parce que l'âme de la cité catalane boostera leur créativité, et les plus modestes qui exposent leur travail aux yeux des touristes, sur La Rambla ou au Parc Guell et vous vendent des œuvres qui se ressemblent toutes. Nota bene : nous avons les mêmes à Paris.
    1978819269_07852117a5_b
    Crédits photo (creative commons) : Son of Groucho
  6. Les supporters du Barça
    À Barcelone, rien de plus simple que de trouver un maillot du très célèbre club de foot. Des vrais, des faux, des moches, il y a de tout, à tous les prix et forcément, à tous les coins les rues, on en croise un type affublé . Très souvent les personnes suscitées au point 2 sont de ceux-là (on les reconnaît au fait qu'ils ne peuvent pas citer plus de deux joueurs de l'équipe).
    barca
    Crédits photo (creative commons) : Son of Groucho
  7. Les gens bourrés
    Barcelone, ou la ville qui ne dessoûle jamais. Ce point réunit fatalement à un moment ou à un autre toutes les autres catégories de ce top.
    shots-drunk
  8. Les cagoles
    Quand on vit sur la côte méditerranéenne, rien de plus simple que d'aller s'encanailler à Barcelone. Sur place, en toute logique, on trouve beaucoup de poupées made in France, dont l'extravagance et le goût toujours sûr en matière de mode, se fond à merveille dans le décor local.
  9. Le musicien
    Guitare sur le dos, il semble parfois tout droit sorti de la scène grunge du Seattle des années 90. Il parcourt les rues, s'arrête pour jouer et profite des touristes un peu saouls pour se faire du blé, et qui sait, se faire connaître un jour.
    819675086_e9caad058d_b
    Crédits photo (creative commons) : Sergio Russo
  10. Les vendeurs à la sauvette
    Perches à selfie, sac Vuiton, montres Rolex, DVD de films pas encore sortis, maillots du Barça, pas besoin d'entrer dans un magasin, on trouve déjà de tout sur le trottoir.
    7686723226_0de8555dbe_b
    Crédits photo (creative commons) : zoetnet

Et vous, à quelle catégorie appartenez-vous ?

Crédit photo : Dom Pates

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Sokodo qu'il te faut.

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :