On vous a parlé de Nietzsche, on va maintenant vous parler d’un de ceux qui l’ont influencé : Arthur Schopenhauer, le philosophe allemand qui écrivit « Les écrits de Kant, tout autant que les livres sacrés des Hindous et de Platon, ont été, après le spectacle vivant de la nature, mes plus précieux inspirateurs ». Un étrange mélange qui fait de sa philosophie un modèle pour de nombreux penseurs et écrivains : Nietzsche donc, mais aussi Freud, Tolstoï ou Proust.

1. La solitude offre à l'homme intellectuellement haut placé un double avantage : le premier, d'être avec soi-même, et le second de n'être pas avec les autres.

2. Il vaut mieux manifester sa raison par tout ce que l'on tait que par ce qu'on dit.

3. La richesse est comme de l'eau salée : plus on en boit, plus elle altère ; il en est de même aussi de la gloire.

4. Le monde n’est pas une fabrique et les animaux ne sont pas des produits à l’usage de nos besoins.

5. Attribuer une haute valeur à l'opinion des hommes, c'est leur faire trop d'honneur.

6. Pour ne pas devenir très malheureux, le moyen le plus certain est de ne pas demander à être très heureux.

7. La vie n'est jamais belle ; seules les images de la vie sont belles.

8. L'être humain est, au fond, un animal sauvage et effroyable. Nous le connaissons seulement dompté et apprivoisé par ce que nous appelons la civilisation.

9. Aussi infailliblement que le chat se met à ronronner quand on lui caresse le dos, aussi sûrement on voit une douce extase se peindre sur la figure de l'homme qu'on loue.

10. Ne combattez l'opinion de personne ; songez que, si l'on voulait dissuader les gens de toutes les absurdités auxquelles ils croient, on n'en aurait pas fini, quand on atteindrait l'âge de Mathusalem.

11. Toute vérité franchit trois étapes. D’abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence.

12. N’abrégez pas le matin en vous levant tard ; regardez-le comme une quintessence de la vie.

13. Les amis se prétendent sincères ; or ce sont les ennemis qui le sont.

14. Bien des gens seraient capables de tuer un homme pour prendre la graisse du mort et en frotter leurs bottes.

15. Le sommeil est un emprunt fait à la mort pour l'entretien de la vie.

Et même si le bac philo est derrière vous, n’hésitez pas à lire l’ami Arthur.

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :