Les critères de beauté n’ont cessé de changer et d’évoluer au fil de l’histoire, bonne nouvelle: l’actuel top model n’a pas toujours été un idéal féminin. Mais si aujourd’hui on se tartine de cosmétiques à base de graisse de baleine pour être jolie (…ou pas, mais au moins pour essayer), les astuces d’embellissement ont toujours été pour le moins… cheloues.

1. S’enduire le visage de chaux vive ou d’arsenic pour virer les poils

Sans oublier le front, les tempes et la nuque. Le problème, c’est que souvent après, on meurt. Mais une fois mort, les poils finissent par tomber d’eux-mêmes et ça c’est une bonne nouvelle.

Source photo : Giphy

2. Du blanc d’oeuf pour éviter le teint vitreux

Et sinon, les blancs d’oeufs ça peut aussi servir à faire des meringues. En revanche, si tu fais des meringues, ça ne sert plus à rien de te les appliquer sur le visage, à la rigueur il vaut mieux les manger.

3. Se pisser sur les cheveux pour les faire blondir

En plus des urines fermentées, on utilise aussi du citron, du safran, des cendres et du soufre pour obtenir ce magnifique blond vénitien.

Source photo : Giphy

4. Le liège brûlé pour se teindre les cheveux

C’est pratique, c’est facile, c’est du fait maison et je suis sûre que c’est moins toxique que les teintures à l’ammoniac.

5. Les peignes de plomb

Légèrement moins healthy que le liège brûlé mais c’était une astuce utilisée pour entretenir la couleur noire de ses cheveux.

6. Du caca de crocodile mélangé à du lait de singe

Une modeste mixture que Cléopâtre s’appliquait sur le visage pour se réhausser le teint. Bon j’avoue, aujourd’hui c’est un peu galère à fabriquer. Ou alors il faut ruser au zoo.

Source photo : Giphy

7. Boire du vinaigre pour se brouiller le teint

Enfin ça c’était à l’époque où avoir le teint brouillé était hyper SWAG. Mais au demeurant ça doit sans doute très bien marcher.

8. Du céruse pour avoir les pommettes bien blanches

Sauf que le céruse est un pigment toxique à base de plomb, bah ouais mais il faut mourir pour être belle.

9. Fragrance de pigeon

La recette “eau de pigeon” était courante au XVIIème et se composait entre autre de morceaux de chair de pigeons. Ne fuis donc plus ces hordes de rats volants, c’est comme des flacons Chanel N°5.

Source photo : Giphy

10. Le bain de vinasse : le secret du rajeunissement

Ça doit coûter cher en Vieux Pape. Après, il faut éviter de boire la tasse…

Moi sinon je propose qu’on ne se maquille plus jamais et qu’on fasse des économies et qu’avec tout cet argent on on parte à Disney une fois par mois.


Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :