En Suisse, difficile de ne pas tomber amoureux. Pas de quelqu’un en particulier, mais du pays tout entier. Des petits villages notamment, qui en plus d’être nombreux, semblent cristalliser l’image d’Épinal de la Suisse, cette enclave de paix au sein de l’Europe. Des endroits hors du temps, en accord avec une nature spectaculaire et bienveillante, si tant est que l’on accepte de jouer selon ses règles. À noter que pour établir ce top, nous ne nous sommes pas limités aux villages ayant reçu l’appellation officielle des Plus Beaux Villages de Suisse. Non, nous avons préféré sortir des sentiers battus…

1. Gimmelwald

Vu qu’on est des rebelles, on attaque avec un village qui ne figure pas sur la liste officielle des plus beaux villages de Suisse. Non et c’est d’ailleurs scandaleux parce que Gimmelwald vaut vraiment le détour. Et d’ailleurs, pour y aller, il faut effectivement faire un détour. Seulement accessible en téléphérique ou à pied, ce bled paumé dans les Alpes, au sud de Berne, est un authentique havre de paix !

2. Morcote

Morcote n’a par contre pas échappé au comité de sélection qui lui a bien apposé le label des Plus beaux villages de Suisse. Et c’est mérité tant ce village de la Suisse italienne s’avère plus souvent qu’à son tour sublime. Le fait qu’il se trouve au bord du Lac de Lugano joue aussi.

À Morcote où se trouvent plusieurs sites remarquables, comme l’église de Santa Maria del Sasso.

#switzerland #morcote #lugano

A post shared by chezfotos (@chezfotos) on

3. Grindelwald

En pleine montagne, ce village a attiré les tournages de plusieurs films dont Au service secret de Sa Majesté, A Cure for Life et La Revanche des Siths. Et comme on dit, si c’est assez bon pour Hollywood, ça l’est forcément assez pour vous ! À Grindewald où on peut bien sûr faire du ski l’hiver mais aussi profiter, en toute saison, de l’ambiance si particulière et des paysages majestueux qui lui servent d’écrin.

4. Luthern

Dans le canton de Lucerne, niché dans la verdure, Luthern semble tout droit sorti d’un rêve. À éviter quand on cherche à passer des vacances style spring break, mais à conseiller quand on recherche la tranquillité et la beauté.

5. Ascona

Au sud, près de la frontière avec l’Italie, Ascona est un site touristique majeur de la région et même du pays. On vient de partout pour profiter de la qualité de vie qu’il propose. L’attrait culturel étant ici particulièrement puissant. On peut y visiter un musée d’art moderne et son église abrite d’impressionnantes fresques tardo-gothiques.

6. Tschlin

En Suisse alémanique, Tschlin fait office d’incontournable. Près de la frontière avec l’Autriche, ce village est populaire pour son église Saint-Blaise, pour son histoire marquée par les guerres napoléoniennes et la nature environnante. Comme quoi, on peut avoir un nom qui ressemble à une onomatopée et tout de même en imposer méchamment. Tschlin qui possède d’ailleurs sa propre bière. Une bière qui fait « tschlin » quand on l’ouvre…

7. Bremgarten

Fondé par les Habsbourg, ce village qui fait lui aussi partie des plus beaux de Suisse, peut se targuer de posséder un centre historique dont la réputation n’est plus à faire. Touristes et locaux s’y pressent pour visiter la fameuse Tour de la Sorcière et les autres sites d’intérêt mais aussi pour jouir de l’ambiance assez unique.

Ici, les marchés font partie des plus appréciés du pays. On peut également surfer sur la rivière !

8. Poschiavo

Impossible de ne pas faire étape dans ce village de la Suisse italienne. D’une part parce que la région du Val Poschiavo est absolument sublime, mais aussi car, avec ses influences marquées italiennes et sa touche espagnole, Poschiavo ne ressemble vraiment à aucun autre village suisse. On peut aussi y admirer les spectaculaires Marmites des géants, des « survivants » de la dernière ère glaciaire.

#poschiavo #sun #holiday #traintrip

A post shared by Fabrice Weibel (@fabriceweibel) on

10. Grandson

En Suisse, il y a bien sûr aussi des châteaux. Comme ici, à Grandson, où l’édifice raconte l’histoire du lieu et plus particulièrement celle des seigneurs qui ont donné son nom au village. C’est le deuxième plus important château du pays. Là, au bord du lac de Neuchâtel, il trône fièrement, à l’instar de l’église Saint-Jean-Baptiste, un autre site remarquable.

C’est presque trop beau pour être vrai.