Nous sommes en pleine saison de la braderie. Ça pullule tous les week-end dans les petits bleds comme les grandes villes, sans compter la grande braderie de Lille qui aura lieu le 1er et le 2 septembre prochains. On se prépare à acheter des trucs qui ne nous servent à rien : un cendrier moche, un chapeau de paille troué et puis cette pièce de tuyauterie qui a vraiment su conquérir notre cœur. Mais pour survivre à cette jungle d’objets usagés vendus à bas coût, il faut être suffisamment armé et rodé à la négociation.

1. Surtout ne JAMAIS montrer que tu es intéressé.e par un objet

C’est la base. Plus tu montres de l’intérêt plus le vendeur va se dire que tu es prêt.e à y mettre toutes tes économies et te saigner à blanc. Contrôle tes sentiments. Calme tes ardeurs. Reste stable. Fuel for life.

Source photo : Giphy

2. Quand on te donne un prix (par exemple 30 euros), dis que tu n'as pas la somme (mais par exemple que 10 euros)

Coup classique. Bon après si le mec veut quand même pas te lâcher son vase en forme de grille-pain à 10 balles, tu devras en faire le deuil dignement. Hors de question de ravaler sa fierté en disant qu’en fait ah bah si c’est bon, tu avais bien 30 euros et de jouer la victime soumise. Tout est une question d’honneur. Ne fais pas honte à ton nom putain.

3. Venir très tôt le matin pour conclure les meilleures affaires

Tu seras fatigué.e, certes. Mais tu seras seul.e dans toute la braderie et pourras jouir de l’effervescence du début de la journée.

4. ...ou en fin de journée pour profiter du désespoir des vendeurs

Parce que tu n’as aucune morale et c’est tant mieux. Il n’y a pas de place pour la morale quand on parle de négo en braderie bordel.

5. Dire que tu as vu le même article moins cher sur un autre stand

Bien sûr l’argument ne vaut que si la pièce n’a rien d’unique. Si c’est un portrait de James Bond réalisé par la propre fille du vendeur, il y a peu de chance que tu puisses avoir croisé le même objet à un autre stand. La bonne nouvelle c’est qu’il y a aussi peu de chance que le vendeur te fasse un prix de pute.

Diamant brut déniché en braderie. Puissant. #jamesbond007 #art

A post shared by Louise Pierga (@louisepierga) on

6. Proposer d'acheter plusieurs trucs et d'avoir un rabais sur l'ensemble

Acheter en lot c’est le meilleur moyen d’obtenir une réduction du prix global, en plus tu débarrasses le vendeur, or il ne faut pas oublier que si les gens viennent vider leurs merdes sur un bout de trottoir à côté des égouts, c’est surtout pour ne pas avoir à les ramener le soir même, donc vas-y négocie.

7. Faire 37 aller-retour tout au long de la journée et rappeler à chaque passage au vendeur qu'il n'a toujours pas vendu sa merde et qu'il ferait bien d'accepter ton marché

Encore une fois, fais lui miroiter le fait tu le débarrasses de son bordel.

8. En gros pars du principe que tout ce qui est vendu peut être acheté à 50 % du prix annoncé

Ça devrait te donner une base de négociation.

Source photo : Giphy

9. Ramène-toi avec une autre personne (sans qu'on sache que vous êtes ensemble) et demandez à tour de rôle le prix des objets qui vous intéressent

La technique a fait ses preuves. On vous donne un premier prix puis 5 minutes plus tard le prix baisse. Pour peu que vous soyez deux à dire que c’est trop cher, ça pourra convaincre le vendeur. Oui c’est une stratégie perverse mais en même temps vu les merdes que tu es venu acheter, tu es inévitablement perverse.e.

10. Prends toujours de la monnaie avec toi

Si tu te ramènes avec ton billet de 50 € n’espère pas une seule seconde le casser à moins d’acheter un truc à un prix équivalent. Ramène des petits billets mais surtout des pièces. Même des pièces jaunes histoire de faire chier les vendeurs qui veulent pas baisser leur prix.

Source photo : Giphy

11. Fais attention à ne pas trop acheter de la merde non plus

Une couche de bébé avec de la chiasse par exemple, même si c’est vrai que c’est original et insolite, ça ne vaut certainement pas les 12 euros annoncés par la vendeuse qui est certainement l’heureuse maman d’un nourrisson pour qui elle ne manque certainement pas d’admiration.

12. Évite de commencer ta négociation par les mots suivants "Dis donc enculé de ta race, vas bien niquer ta mère avec tes prix de pute"

Même si c’est dit avec le sourire, il y a des mots qui blessent plus que des armes blanches.

13. Si on t'annonce un prix du genre 20 euros, ne propose pas 5 centimes

Sinon tu sors du cadre de l’acceptabilité de la négociation, tu rentres en revanche dans le cadre plus houleux du foutage de gueule.

14. Proposer de troquer l'objet qui t’intéresse avec d'autres objets en ta possession

Genre ton pantalon ou tes chaussures. Pas dit que ça marche mais qui ne tente rien n’a rien (attention, rien à voir avec les nazis blonds).

15. Avant de négocier l'objet, kidnappe toute la famille du vendeur et suspends les par les pieds au haut d'une falaise et explique au vendeur que s'il veut pas vendre son mug Spider-Man à moins de 2 euros, tes petits amis en charge de sa famille peuvent faire couic-couic avec la corde

Ça demande quelques mois de préparation, il faut connaître chaque membre de sa famille, savoir quels sont les êtres qui lui sont le plus cher pour enfin agir. C’est beaucoup pour un pauvre mug que tu trouves même pas ouf mais au moins tu imposeras le respect et tu devrais obtenir ce que tu veux sur les autres stands (les vendeurs savent vite reconnaître un bon négociateur).

Source photo : Giphy

A toi les babioles de merde !