De 1 à 10 sur l’échelle de la moralité, 10 étant le mal absolu et 1 étant une vidéo de chaton qui fait un câlin à un dauphin, on peut dire que les aphtes sont à peu près à 29. Même s’ils ne sont pas dangereux, ces mini ulcères d’enfoirés de bâtards agissent sur toi comme une entaille profonde dans ton honneur et ton intégrité physique. Alors comme il vaut mieux prévenir que souffrir, voici la liste des aliments à réduire si tu ne veux pas que ta bouche ressemble à un champ de barbelés.

1. Les fruits secs (noix, noisettes, cacahuètes, amandes)

Saloperies de pourritures, les fruits secs genre noix, amandes ou pistaches sont de véritables bombardiers à aphtes. Et bizarrement, c’est surtout parce qu’ils sont très gras, or l’ingestion de gras crée de l’acidité dans ton bide ce qui favorise l’apparition d’aphtes.

Source photo : Giphy

2. Le gruyère et le parmesan

Ou, plus globalement, tous les frometons à pattes dures qui sont le plus souvent composés de tyramine (un composant qu’on retrouve surtout dans les produits fermentés). Et c’est bien con parce que c’est quand même bon ces conneries.

3. La tomate

Petite sournoise, la tomate mérite d’être cuite avec du sucre pour pas faire douiller quand on est trop sensible. Or, une tomate cuite avec du sucre a peu de points communs avec une tomate mangée crue. Donc finalement autant ne pas bouffer de tomates et vivre une vie triste et sans saveur.

Source photo : Giphy

4. Les ananas

L’ananas est un fruit assez méchant parce qu’il est très bon au goût ce qui t’incite le plus souvent à en manger en grande quantité or l’ananas étant ultra acide il te flingue la bouche l’air de rien en tapissant l’intérieur de ton palais et de tes joues de crevasses dégueulasses.

5. Le kiwi

Ah le kiwi… Ce fruit d’apparence amicale se rapproche en certains points de l’ananas dans sa filsdeputerie d’autant plus que sa peau poilue comme une vieille araignée cradingue est une mitraillette à aphtes.

6. Le vinaigre

Bon OKAY, je suppose que ça ne vous surprend pas beaucoup. Le vinaigre c’est acide. Plus acide que la plus acide de toutes tes copines. Donc forcément, fatalement, inéluctablement, c’est pas gégé dans tu en ingères en grande quantité pour le pH de ton corps, mais c’est surtout très douloureux si tu as déjà des aphtes un peu comme si tu disposais quelques grains de gros sel sur un bouton de moustique que tu as gratté jusqu’au sang.

Source photo : Giphy

7. Le chocolat

Eh bah voyons, on allait quand même pas se limiter à la crainte du gras et du sucre avec le chocolat, ce truc qui est pourtant notre seul bonheur sur terre est aussi un piège à aphtes. Le monde est une vaste injustice.

8. Les jus de fruits

Encore une sombre histoire d’acidité déplacée. Les jus de fruits contiennent toujours de l’acide benzoïque. Or l’acide benzoïque ça fout un peu le bordel dans l’estomac, et ce qui se passe dans ton estomac se répercute dans ta bouche. Respecte ton estomac et tu respecteras ta bouche (ça sonne bien comme slogan non ?).



9. L'alcool

Si une lichette d’alcool à 90° sur les plaies peut te soigner, boire de la vinasse peut surtout enclencher le processus aphtalmologique (ce mot n’existe pas, ne l’utilisez donc pas dans une copie du bac, sauf si on vous demande d’inventer un mot qui n’existe pas dans la langue française).

10. Le café serré

Le café, c’est sympa. Si, si c’est sympa. Ça permet de parler du week-end avec tes collègues, et surtout ça permet de faire un bon gros caca. Or la vie est faite de ces éléments triviaux qui rendent notre existence si légère et si douce. Mais le café, c’est aussi traître, liquide de malheur pour les personnes sujettes au reflux gastrique, l’acidité du café peut causer des aphtes ou les aggraver. Donc, finalement l’eau chaude c’est moins fun mais c’est mieux.

Source photo : Giphy

11. Les cornichons

En même temps si le vinaigre c’est pas bon, on peut logiquement saisir pourquoi les cornichons c’est pas top non plus. Au-delà du fait que les cornichons imposent le respect dans le monde sans foi ni loi des condiments.

12. Les bananes

Eh bah ouais, on dirait pas comme ça mais en fait ces petits flibustiers de bananes nous défoncent la bouche. Voilà, une bonne raison de les laisser pourrir en 3 minutes dans ton sac à main.

13. Les fraises

Personnellement, je peux avoir 25 aphtes dans la bouche et saigner des gencives, pour rien au monde je ne me passerai de fraises de toute ma vie. Alors NTM l’aphte avec ton inflammation.

14. Le poivron vert

EUH, oui bon d’accord mais de toute façon je ne sais pas qui sont les enfoirés de première qui osent encore se nourrir de poivrons verts alors qu’il est de notoriété publique que seuls les poivrons rouges et les poivrons jaunes sont acceptables.

15. De l'eau de Javel

Un malheur pour ceux qui aiment, comme moi, boire un petit verre d’eau de Javel tous les matins avant de manger leurs paupiettes de veau.

Source photo : Giphy

En revanche, si tu veux souffrir moins, tu peux contre toute attente utiliser du citron (ou même un glaçon) pour calmer ta souffrance. Oui, la vie est parfois faite de paradoxes.

Sources :

Medisite

Consoglobe

RTL