La nouvelle est tombée. Avec force. Avec Violence. Enora Malagré quitte l’équipe de Touche pas à mon poste, au grand désespoir de ses fans. Mais elle s’en explique très bien dans cette vidéo on ne peut plus claire. Il semble que c’était le bon moment, la bonne décision à prendre. Et des bonnes décisions, elle en a pris un paquet dans sa vie.

1. Bosser avec Cauet, l'empereur du LOL

Quelle meilleure solution pour lancer véritablement sa carrière que de bosser avec le maître incontesté de l’humour fin et engagé depuis des années en France ? Difficile à dire. Cela lui aura donné un carnet d’adresses et une réputation de chroniqueuse spécialisée dans des sujets de société tels que le canular téléphonique. On en manquait en France.

Source photo : Giphy

2. Bosser avec Hanouna, le seigneur du MDR

Après avoir fait des excès de vitesse sur l’autoroute du buzz, elle a carrément pris le concorde du ramdam en signant chez le bon Cyril Hanouna, renforçant sa crédibilité et sa réputation de polémiste qui n’a pas peur de rentrer dans le lard des invités politiques avec des arguments fondés et argumentés. On se rappelle tous du passage de Nicolas Dupont-Aignan dans l’émission.

Source photo : Giphy

3. Présenter la légendaire émission "Pouet pouet Croisette" sur Paris Première

Que de moments cultes… Je ne saurais même pas vous en citer un, tant il y en a.

4. Quand elle a remis à sa place Cricri Dechavanne

Elle n’a pas hésité à lui adresser charge violente en 2013 « je n’aime pas ce monsieur ». PAF, Dechavanne, relève-toi après ça. Il faut dire qu’elle le connaît bien puisqu’elle a été sa stagiaire. Enfin non, c’est ce qu’elle a dit au début mais en fait c’est pas exactement vrai, mais bon on va pas chipoter.

Crédits photo (creative commons) : Georges Biard

5. Globalement, le choix de ses adversaires

C’est aussi pour ça qu’on l’aime autant, Enora. Elle n’a pas peur de croiser le fer avec de redoutables adversaires. Ayem Nour, Mathieu Delormeau, elle tire sans sommation, sans se soucier des conséquences. Et vlan !

6. Quand elle a quitté TPMP

Pas folle, la guêpe. Maintenant que la télévision française se l’arrache et que TPMP jouit d’une réputation exemplaire, elle décide de quitter l’émission pour faire autre chose. Etant donné son passé et son expérience, on devrait rapidement la trouver à la tête d’une émission politique, qu’elle décortiquera, avec toujours plus de finesse.

7. L'émission "Et toi, est-ce que tu buzz ?"

Et oui, il y a eu un avant TPMP à la télévision française pour la perle du PAF. Ce passé se matérialise notamment par sa participation à l’émission « Et toi, est-ce que tu buzz ? ». Une émission au titre résolument moderne et original, qui aura durablement marqué les esprits.

8. Sa carrière au cinéma

Ce que l’on sait moins sur « Eno », c’est qu’elle a aussi une carrière au cinéma. Ainsi, en 2004, elle a joué dans le chef-d’oeuvre Tristesse beau visage. Un court-métrage d’une grande qualité, si on en juge au nombre de critiques négatives sur Allociné (zéro).

Que va devenir la télé sans elle ?