Depuis l'été dernier et la comédie dramatique jouée par le foot français en Afrique du Sud, on entend que le foot est en déclin, et qu'au contraire des sports qui ont le vent en poupe question résultats (le hand, la natation, l'athlé) recrutent à tour de bras. Si on attend les chiffres de 2010 du ministère des Sports pour confirmer ça, en terme de licenciés, il en faudra certainement plus pour détrôner le ballon rond, largement en tête au dernier pointage. Le classement des fédérations françaises ayant délivré le plus de licences en août 2010 n'est pas forcément le reflet des médailles. Démonstration.

  1. Football (2,225,595 licenciés): Le nombre de pratiquants licenciés a baissé en 2009, et cette érosion devrait se poursuivre en 2010 avec la mascarade Domenech 2010. Sans compter la prochaine retraite annoncée de Coupet et Makélélé. Bon depuis, Laurent Blanc et "Nike et son football libre" sont venus redorer le blason des bleus. Et le ballon rond reste et restera tout de même largement LE sport national avec plus d'un quart des licences délivrées.
  2. Tennis (1,125,201): Alternative numéro un des parents qui rechignent à envoyer leur progéniture dans l'univers impitoyable du tacle assassin, des bastons de supporters et des mutineries dans des bus, le tennis gagne chaque année du terrain. Ne manque plus qu'un français gagne.
  3. Equitation (650,437) : Comment expliquer la popularité d'un sport avec une si faible exposition médiatique ? Un effort de promotion intense (« La Journée du Cheval »), les prestations de Jean Rochefort au micro et certainement une embrouille dans les calculs, qui inclueraient par exemple chaque copie vendue du jeu Alexandra Ledermann sur PC comme une licence agréée par la Fédé.
  4. Judo, Ju-jitsu et disciplines associées (574,223) : La France entretient une longue traditon sur les tatamis. La fédération de Judo, initialement instituée comme une section de la fédération de lutte, ne cesse de trouver des nouveaux adeptes. Pour l'histoire, la fédération de lutte a perdu 40% de licenciés en 2009. Le judo, c'est quand même plus classe. Et avec Teddy Rinner elle a à sa tête une tête de ponds de poids.
  5. Education physique et gymnastique volontaire (523,766) : La gym plaisir, pour tous les âges et pour tous les niveaux, la meilleure façon de se maintenir en forme sans les contraintes de compétitions ou de classements... la Fédération Française n'explique malheureusement pas ce que peut être "la gymnastique involontaire".
  6. Basket-ball (449,263): Avec une locomotive comme la NBA, des équipementiers qui rivalisent d'innovation et des terrains qui fleurissent dans les villes, la Fédération maintient ses effectifs et la France reste une des nations qui comptent en Europe. Du moins en nombre de licenciés, parce que dans les résultats, c'est plus le cas depuis un moment, malgré Tony-je-rappe-comme-un-dieu Parker.
  7. Golf (410,377) : Comme pour l'équitation, il est difficile de pratiquer le Golf en dehors d'une structure affiliée à la fédération. Parce que le Urban Golf, c'est tendance mais dangereux. Et parce que se balader avec son sac de golf sur la ligne 13, c'est très ostentatoire et assez inutile. En fait la plupart des gens que l'on croise sur les greens sont quasi forcément licenciés de la Fédération de Golf. D'où un chiffre élevé pour un sport à priori pas des plus populaires.
  8. Handball (392,761) : La discipline préférée des profs d'EPS récolte les fruits de ce lobbying scandaleux mais aussi, et surtout, des performances des différentes équipes de France qui n'en finissent plus de gagner.
  9. Rugby (322,231) : Ils sont loin les rugbymen? Victime de la régionalisation de ce sport et du faible engouement des filles pour les plaquages virils et les règlements de compte dans la mélée, le rugby compte parmi les sports très télévisés et relativement peu pratiqués. La prochaine coupe du monde devrait permettre d'améliorer un peu ce chiffre. Si on ne se fait pas humilier par les All Black...
  10. Pétanque et Jeu Provençal (315,951) : La pétanque n'a pas d'équivalent à la NBA pour assurer sa promotion. La discipline en paie le prix avec 10% de licenciés en moins en 2009, mais se mainitient encore devant la natation, l'athlétisme ou le cyclisme. Tout classement a son énigme...

Et vous, vous en pensez quoi ?

source : Secrétariat d'Etat aux Sports et Ministère de la Jeunesse et des Solidarités actives

Crédits photo (creative commons) : Daniel*1977

Footeu-se dans l'âme ? On a déniché les gadgets les plus cool :