Crédits photo (creative commons) : sashamd

C’est la grande mode d’aller s’exiler Outre-Atlantique, dans le Grand Nord. Tous les ans, Montréal attire un nombre conséquent de candidats à l’immigration, dont beaucoup sont français. Et les cousins nous attendent au tournant ! Quand un québécois nous demande depuis combien d’années on vit chez eux, il demande en réalité combien d’hivers, considérant qu’on n’est plus une "feluette" à partir de quatre, cinq hivers. Bref, on en reparle en 2016, mais en attendant, quelques conseils pour s’immerger dans la vie d’un montréalais, autrement qu'en visitant le Parc Olympique ou la place Jacques Cartier...

  1. Boire une bière en supportant les "Canadiens"
    Les jours de matchs (presque tous les jours, en fait), les montréalais arborent fièrement le maillot de leur équipe, les Canadiens, un mythe dans la NHL. Il est fortement conseillé d’aller au bar en encourageant vivement les bonhommes rouges qui tapent sur les bonhommes bleus (les Maple Leafs de Toronto, à ne supporter sous aucun prétexte sauf si vous tenez à rentrer en charter). Marche aussi avec les Bruins de Boston.
    https://www.instagram.com/p/BCvIBs_wux1/
  2. Manger une poutine à la Banquise
    On y trouve pas moins de 25 variétés de poutine, cette spécialité canadienne légère et équilibrée à base de frites, de sauce et de fromage couic-couic (référence au bruit qu’il fait sous la dent). Parce que le restaurant est ouvert 24 heures sur 24, il est possible et de se plâtrer l’estomac en prévision d’une grosse soirée, mais aussi de pulvériser la grosse faim de quatre heures du matin. Avant d’envisager les deux, sachez que vomir, c’est tricher.
    https://www.instagram.com/p/3B4GtxwTzt/
  3. Aller se déhancher aux Foufounes Électriques
    Ce bar-salle de spectacle-salle d’exposition-billard-dancefloor est un haut lieu de la culture underground. Pour info, les « foufounes » désignent les fesses au Canada, alors pour l’érotisme il faudra repasser.
    https://www.instagram.com/p/BFUQX4OR9nK/
  4. "Magasiner" dans la ville intérieure
    Alors non, les canadiens n’hibernent pas de novembre à mars, mais le mythe n’est pas complètement fantaisiste : quand la température est en chute libre, "c’est correk" d’aller faire son shopping dans le plus grand réseau souterrain commercial du monde, rien que ça. Mais c'est un peu comme les casinos, à un moment, il faut penser à en sortir.
    https://www.instagram.com/p/4j6xEjR-ck/
  5. En prendre plein les oreilles au Festival de Jazz International
    Fin juin, le jazz prend d’assaut la place des Arts et étale ses dix scènes pour une quarantaine de concerts par jour. En clair, si vous n’aimez pas les cuivres avec un gros verre de bière à la main, fuyez, pauvres fous. Mais sinon un festival au coeur d'une ville comme ça, vous ne trouverez pas ça ailleurs.
    https://www.instagram.com/p/BCs_znrQu6Y/
  6. Goûter la viande fumée chez Schwartz’s
    Pourquoi les montréalais sont-ils si nombreux tous les midis à faire la queue devant ce boui-boui, boulevard Saint-Laurent ? Goûtez la "smoked meat" de chez Schwartz's, et vous saurez. Soyez patient, c'est tout.
    https://www.instagram.com/p/BEH-xmYyuy-/
  7. Dévorer un bagel chaud chez Fairmount
    Arrivés avec l’immigration juive, les bagels sont un mets incontournable à Montréal, et bien meilleurs que ceux du voisin américain (si un new-yorkais lit ce top, qu'il oublie cette dernière phrase). En plus, c'est ouvert 24 sur 24, y'a pas d'heure pour un bagel sésame.
    https://www.instagram.com/p/BGrO5iNmRMW/
  8. Frimer sur une des 900 patinoires montréalaises
    Il va falloir s’entraîner avant de rattraper le niveau des canadiens, tous nés sur des patins. S’ébattre sur la glace fait partie des joies hivernales. Eh bien oui, on se contente de ce qu’on a quand il fait -30.
    https://www.instagram.com/p/BBVLFM6D9aS/

  9. Faire son sport au Mont Royal
    Si les canadiens ne sont pas obèses malgré la surdose de sucre, de sel et de gras qui caractérise leur régime alimentaire, c’est parce qu’ils se remuent les fesses en toute saison. Le parc du Mont Royal est l’endroit idéal pour aller courir. Si l’hiver est trop rude pour vos petits poumons français, il reste toujours la possibilité d’aller regarder ses muscles pousser à la salle de sport. Et si vous en avez marre du sport, le dimanche au Mont Royal, vous vous arrêtez pour écouter les dizaines de Tam Tam et sentir la douce odeur de 'pot' (d'herbe) qui se dégage.
    https://www.instagram.com/p/BGK4aCCg1Bt/
  10. Profiter de la nuit blanche
    Quésaco ? Une nuit dédiée à la culture durant le festival Montréal en lumières, rendez-vous hivernal incontournable ! Toute la ville reste éveillée pour proposer un nombre infini d’activités : danse, expositions, musées, spectacles… Votre mission : ne pas mourir de froid dans les files d’attente.
    https://www.instagram.com/p/zv4qdZOWcI/

Et vous, vous faites quoi à Montréal pour vivre comme les gens d'ici ?

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Sokodo qu'il te faut.

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :