Aujourd’hui c’est la journée mondiale du don de sang, et c’est une bonne occasion de se rappeler que ça existe, parce qu’il faut avouer qu’on n’y pense pas tous les jours. Pourtant c’est très important, ça sauve des vies tous les jours, c’est facile à faire, et presque tout le monde peut y participer. Alors si tu te demandes comment ça marche, à quoi ça sert vraiment et si on va te mutiler le bras, voilà deux-trois infos (y’en a dix en vrai) sur le don du sang, une chouette invention. Si tu savais déjà tout ça, ça sera une piqûre de rappel. Une piqûre. MDR.

1. Dans ton sang, il y a trois éléments qui intéressent la médecine

Quand on prélève ton sang, c’est pas pour s’amuser et réaliser des fresques d’art contemporain. C’est parce qu’on en a besoin en médecine. Et plus précisément, y’a trois trucs dans ton sang qui sont prélevés et qui ont tous une utilité différente. Les globules rouges, qui transportent l’oxygène dans le sang, sont utilisés pour transfuser les patients atteints de maladies du sang et de cancers, ou tout simplement les patients qui perdent trop de sang à cause d’un accident ou d’une opération. Le deuxième élément prélevé : les plaquettes, qui jouent un rôle dans la coagulation. Elles servent en cas d’hémorragie importante, mais on les transfuse aussi aux patients atteints de leucémies ou de cancers et qui n’en produisent plus suffisamment, pour éviter justement les hémorragies. Enfin on a besoin aussi du plasma, le liquide qui sert à transporter les autres éléments du sang. Il contient des protéines importantes pour beaucoup de malades et peut être administré sous forme de médicaments ou par transfusion. On peut aussi prélever les globules blancs mais c’est plus compliqué. Quand tu possèdes ces éléments en quantités suffisantes, tu peux potentiellement être un héros.

Source photo : Giphy

2. Ces éléments ont une date de péremption

Et ils ne se conservent pas tous très bien. Les plaquettes, c’est seulement 5 jours, et les globules rouges 42 jours. Le plasma peut être congelé et conservé 1 an. Les petits plats de ta mère environ 5 jours. Un fossile de néandertalien dans la glace à peu près 400.000 ans. Ma sobriété en soirée seulement 12 minutes. Tout est une question de timing.

3. Il y a différents niveaux de réserve

Comme le nombre de donneurs varie tout le temps et que le sang ne se conserve pas indéfiniment, on tient compte des réserves et on donne différents niveaux pour dire si on a de la marge ou si on est un peu dans l’urgence. On dit que le niveau est « Satisfaisant » quand on a de quoi répondre aux besoins de la médecine pendant plusieurs semaines sans trop s’inquiéter. Le niveau au dessus, c’est « Moyen ». Ça veut dire qu’on a seulement de quoi tenir 1 à 2 semaines, et ça c’est pas très bon, donc l’Etablissement Français du Sang lance des appels aux volontaires pour qu’ils aillent faire un don. Et le pire, c’est le niveau « Critique », qui porte bien son nom puisque là on a juste une visibilité de quelques jours. Il faut faire venir beaucoup de monde dans les centres pour reconstituer les stocks. Moi j’utilise le même code avec le stock de papier toilette. Je suis actuellement au niveau Moyen si tu veux tout savoir. Je lance un appel aux dons.

Source photo : Giphy

4. Tu peux donner ton sang dès l'âge de 18 ans

A partir de 18 ans, tu peux voter, c’est bien, mais surtout tu peux donner ton sang, donc profite de tes nouveaux droits pour sauver des vies, ça te procurera un sentiment de plénitude, comme après un bon pipi. La limite d’âge supérieure, c’est entre 65 et 70 ans, selon l’avis du médecin et le type de don.

5. Il y a quand même des contre-indications

Et c’est pour ça qu’on te fait passer un petit entretien avant le don. Déjà, si tu fais moins de 50 kg tu peux oublier, parce que tu pourrais mal supporter le prélèvement. Ensuite, si tu as contracté certaines maladies, subi des opérations chirurgicales ou que tu prends des médicaments en particulier, on peut te refuser le droit de donner. Il ne faut pas non plus avoir fait de tatouage ou de piercing il y a moins de 4 mois, pour les risques d’infection. Et il y a encore pas mal d’autres contre-indications que tu peux retrouver sur le site de l’EFS. Malheureusement, il en reste toujours une qui étonne : les hommes homosexuels ne peuvent donner leur sang que s’ils n’ont pas eu de relations sexuelles depuis au moins un an. C’est pas génial.

Source photo : Giphy


6. On prélève entre 420 et 480 ml de sang

On décide ça en fonction de ton poids. En gros, c’est un peu moins qu’une petite bouteille d’eau. C’est pas ça qui va mettre ta santé en danger. Tu peux éventuellement te sentir un peu faible après, mais on t’offre un sandwich et à boire et ça te remet sur pieds en deux secondes.

7. Le prélèvement dure entre 8 et 10 minutes

8 minutes, c’est le temps que met la lumière du Soleil pour arriver jusqu’à nous. C’est une comparaison qui n’a aucun intérêt, mais c’est toujours sympa à replacer dans une conversation. En vrai, 8-10 minutes c’est que dalle. Il faut aussi compter le petit entretien avant le don et le temps de manger ton sandwich après, et le tout fait environ 45 minutes. On peut facilement caser ça dans la semaine, et ça peut être une bonne excuse pour échapper à un verre avec ton collègue relou.

Source photo : Giphy

8. On peut donner son sang entre 4 et 6 fois par an

Facile à retenir : 4 c’est pour les femmes, 6 pour les hommes. Et il faut laisser passer au moins 8 semaines entre deux dons. Parce que ouais c’est pas non plus conseillé de se faire pomper 400 ml de sang tous les jours. J’ai vécu avec un vampire, je sais ce que c’est. Jamais de ma vie je ne me suis senti aussi faiblard.

9. Si tu es du groupe O négatif les médecins t'adorent

Tous les groupes sanguins sont acceptés au don du sang, mais les donneurs du groupe O- sont les plus recherchés car ils peuvent donner leurs globules rouges à tous les receveurs, peu importe leur groupe. Sauf qu’ils ne sont que 6% de la population. Ils sont un peu comme des pokémons rares.

Source photo : Giphy

10. Le matériel utilisé pour prélever ton sang est stérile et à usage unique

Non, tu ne risques pas d’attraper des sales trucs en donnant ton sang, c’est toujours bon de le rappeler.

Toi aussi deviens un héros.

Retrouve tous les centres ici.

 

Source : Dondesang

Et sinon, t'as 2 minutes (allez 3) ? Alors découvre notre dernière vidéo !