Entre deux vapeurs de fumée, vous pourriez avoir envie de tester de nouvelles expériences insolites (mais pas interdites) à Amsterdam. Et on ne parle évidemment pas de faire connaissance avec les dames en vitrines.

1. Un refuge flottant pour chats

L’endroit s’appelle De Poezenboot ou « The Cat Boat » et accueille depuis 1966 des chats errants, abandonnés ou malades. Parmi les 50 pensionnaires du refuge, 14 sont des permanents, les autres vont et viennent au fur et à mesure des adoptions. Car l’endroit n’est pas un zoo, ni un bar à chats, les visiteurs de passage peuvent s’ils le souhaitent adopter un animal, même s’il est également possible de s’en tenir qu’à quelques papouilles susceptibles de faire ronronner tout ce beau monde. Le refuge se trouve sur un des canaux dans le centre d’Amsterdam et est ouvert tous les jours de 13h à 15h sauf le dimanche. Adresse : Singel 38G, 1015 AB Amsterdam

Seguid nuestros viajes en - Follow our trips in: www.janonautas.blogspot.com

A post shared by Janonautas (@janonautas) on

2. Micropia : le premier zoo mondial du microbe

Si vous n’avez pas peur de découvrir la tête des milliards de bactéries qui nous entourent, faites donc un saut (de puce) dans ce zoo dédié à l’infiniment petit. En partant du principe que ce n’est pas parce qu’on ne le voit pas, que ça n’existe pas, Micropia nous invite dans une visite du monde microscopique des bactéries et des microbes. Assurément une idée de sortie à regarder de plus près. Adresse : Plantage Kerklaan 38-40, 1018 CZ Amsterdam

3. The Nieuwe Spiegelstraat : des antiquaires un peu chelous

Les antiquités ça peut être très barbant. Mais ça peut aussi réserver quelques jolies surprises. Comme dans cette rue d’Amsterdam qui abrite plein de boutiques d’antiquaires dont les collections varient des plus classiques aux plus obscures. C’est notamment le cas de Thom & Lenny Nelis Antiques (541 Keizersgracht) et de sa collection d’instruments médicaux d’époque, de kits de dissection, ou encore d’appareils de bouchers dentistes de la belle époque.

Crédits photo : Valérie Lam

4. Le Musée Vrolik des Mutants

Il s’agit sans doute de la plus importante collection de difformités humaines, le tout soigneusement conservé la plupart du temps dans des bocaux. On en dénombre 150, essentiellement d’origine humaine, même si parfois ça ne saute pas aux yeux. Une visite à conseiller à tous les passionnés de teratologie, nom donné à la science des anormalités. Adresse : J0-130, Meibergdreef 15, 1105 AZ Amsterdam-Zuidoost

Cyclope babies

A post shared by Catarina Almeida (@cattusnigrum) on

5. Le Musée de l’histoire et du futur du cannabis

The Hash, Marijuana and Hemp Museum aurait accueilli depuis son ouverture en 1985 près de 2 millions de visiteurs, attirés par l’évolution de l’usage du cannabis à travers l’histoire et sans doute un peu aussi, par son jardin intérieur, dans lequel on peut voir des plans de cannabis à différents stades de leur croissance. Le Musée du skunk expose aussi des centaines de variétés de plantes, des pipes à cannabis et même des boulettes parmi les plus parfaites qu’il vous ait été donné l’occasion de voir. Adresse : Oudezijds Achterburgwal 148, 1012 DV Amsterdam

6. Un cabinet de curiosité dédié aux chats (The KattenKabinet)

Ce lieu étonnant a été créé en 1990 par un certain Bob Meijer, après la disparition de son chat. Il décida de transformer le rez de chaussée de sa maison en musée d’objets offerts par ses amis pour rendre hommage à John Pierpont Morgan, le nom de son chat. Un véritable cabinet de curiosité dans lequel on trouve tout et surtout n’importe quoi : peintures, statues en bronze, posters, livres et même 5 vrais chats chargés de faire des ron(ron)des dans les allées. Vous pourrez même repartir avec un catalogue si vous le souhaitez. Adresse : Herengracht 497, 1017 BT Amsterdam

Lass die katze aus dem sack

A post shared by @ lena_peisser on

7. L’église clandestine de schuilkerk planquée dans un grenier du centre ville

Cette église clandestine a été bâtie en 1663 à l’époque où il en faisait pas bon être catholique en Hollande. Jan Hartmann décida de transformer son grenier en chapelle, à laquelle les croyants accédaient par une porte dérobée du salon. Aujourd’hui, le lieu connu sous le nom de Our Dear Lord in the Attic (Notre Seigneur du Grenier) est devenu un musée, mais il arrive encore régulièrement que des messes y soient dites. Adresse : Oudezijds Voorburgwal 38, 1012 GE Amsterdam

8. Over the Edge : la balançoire la plus haute d’Europe

Pour goûter à ce petit plaisir régressif, direction le 22ème étage de l’Adam Tower, où se trouve une terrasse panoramique avec vue imprenable sur Amsterdam. Clou du spectacle, une balançoire qui vous permet de planer à plus de 100 mètres au dessus de la ville, le tout forcément solidement harnaché. A moins que vous souhaitiez simplement profiter de la vue un verre à la main, ou manger un morceau au restaurant panoramique. Comptez quand même 12,5 euros pour entrer dans la Tour et 5€ pour la balançoire. Adresse : Overhoeksplein 1, 1031 KS Amsterdam

9. La maison recouverte de signes kabbalistiques à base de sang

La demeure fut celle d’un certain Coenraad van Beuningen, diplomate de la fin du XVIIème siècle qui outre sa superbe carrière politique (il fut 6 fois maire d’Amsterdam), est aujourd’hui surtout célèbre pour avoir pété les plombs vers la fin de sa vie. A moitié ruiné, il aurait viré schizo et se serait amusé à barbouiller la façade de sa demeure de signes kabbalistiques peints avec son propre sang. Si le coeur vous en dit, la maison et ses tags sont visibles au 216 Amstel 216, Keizersgracht.

Crédits photo (creative commons) : Marion Golsteijn

10. Le Musée du sac à main de Tassen

Il s’agit ni plus, ni moins de la plus grande collection de sacs à main et de portes-monnaie au monde. Les plus vieux datent du XVIè siècle et auraient été utilisés exclusivement par des hommes d’église pour porter leur bible et autres breloques. Que les femmes se rassurent, il y en a aussi pour elles, depuis le sac super glam de Margaret Thatcher, à celui de Madonna signé Versace. A côté, le rayon maroquinerie du Bon Marché ressemble presque à celui des magasins La Halle.

Handbag museum ?????

A post shared by Saskia (@colourpatterntexture) on

Sinon, vous pouvez aussi vous la jouer touriste à la cool avec plein de trucs cools à faire à Amsterdam

Source : Atlasobscura.com