Qu’est-ce que la mort sinon la fin de la vie ? Hein ? Je vous le demande ? On a beau être assisté tout au long de notre courte vie avec des médecins, des hôpitaux et tout le tintouin, quand il s’agit de gérer la mort des autres (parce que la nôtre dans le fond on s’en cogne, mouru pour mouru) on est totalement paumé. Alors si tu te poses des questions sur la mort sache que nous sommes là pour te répondre, car à Topito on s’y connait carrément en mort. La preuve on va tous mourir.

1. Pour faire une incinération il faut quand même un cercueil

Et pire encore, même les cercueils en carton sont souvent refusés (parce que le carton consommerait plus de gaz et que du coup polluerait plus). L’usage obligatoire d’un cercueil reste toutefois absurde. Payer pour un cercueil qui va de toute façon être brûlé, bonjour le gâchis. Bonjour ?

Source photo : Giphy

2. Les personnes atteintes du syndrôme de Cotard se croient immortelles

Jusqu’à ce qu’elles sautent du huitième étage généralement.

3. On peut opter pour une réduction de corps

Une opération qui consiste dans le cas d’une grande famille par exemple à décharger un caveau quand il contient trop de morts et qu’on a besoin de place pour les morts supplémentaires (parce que ton grand oncle a un cancer des poumons en phase terminale et qu’il est vachement grand). Du coup, tu dois décider quels morts doivent se casser : soit les plus vieux, soit ceux que tu aimais pas (genre ceux qui t’ont rien filé dans l’héritage, les bâtards). Ils sont ensuite incinérés et remis dans le tombeau dans un petit bocal, vers le coin des losers.

4. Les cendres récupérées après la crémation sont en fait des os broyés

La crémation ne réduit pas en les os en cendres. Ils en reste des morceaux qui sont ensuite pulvérisés pour obtenir une poudre, plus simple à disséminer. Cette pulvérisation est rentrée dans la loi en 1976 parce qu’avant on récupérait vraiment les os, et c’était pas super pratique. La poudre, ça fait plus chic.

Source photo : Giphy

5. Si tu as de la ferraille dans tes os, le matos revient au service funéraire

Même si c’est assez peu encadré sur le plan légal, les matériaux dus aux plombages ou prothèses en tous genres sont censés être récupérés. C’est quand même abusé, ça veut dire que tu as beau avoir eu une prothèse tout au long de ta vie, elle ne peut même plus servir d’héritage pour tes enfants (parce que t’as déjà claqué tout ton pognon dans les putes et la coke). Alors qu’ils auraient pu se faire un joli collier avec tes plombages. Les boules quoi !

6. Ça tue

En effet, la mort tue et plus souvent qu’on ne le pense. Comment lutter contre ce fléau ? Une seule solution, attendre la mort, seul, dans le noir.

Source photo : Giphy

7. Une crémation dure 1h30 à 2h

Ça dépend du niveau d’obésité du mort mais il y a quand même de la matière donc ça met du temps à cramer tout ça. Bref, prends un livre si tu as peur de t’ennuyer. Ou regarde un film sur une tablette. Mais pense à le télécharger parce que tu auras peut-être une mauvaise connexion Internet qui t’empêchera de jouir pleinement d’un visionnage en streaming. Retrouve bientôt sur Topito le top des meilleurs films à regarder pendant une crémation !

8. Après la mort, on va au paradis

C’est en effet scientifiquement prouvé, une fois mort, une version de nous même transparente s’élève dans les cieux et va se poser sur un petit nuage pour l’éternité et il paraît que c’est super cool. Mais ça, c’est seulement si on a bien payé nos impôts, parce que sinon on va en Enfer, bien sûr.

Source photo : Giphy

9. Les corps ne mettent pas tous le même temps à se décomposer

La durée dépend de plusieurs facteurs. Si par exemple il fait chaud, le corps se décomposera plus vite, mais ça dépend aussi de la cause de la mort, du taux d’humidité, de la musique que le mort a écouté avant de périr (par exemple, une écoute intensive et assidue des Wriggles accélérerait le processus de décomposition selon plusieurs études américaines et suédoises).

10. 100 % des humains vont mourir

Mais toi sûrement avant moi quand même.

Source photo : Giphy

11. Dans le monde, il y a environ 2 décès par seconde

Donc le temps le lire ce top, il y a déjà une bonne centaine de personnes qui ont passé l’arme à gauche. Sauf si tu lis très lentement, dans ce cas ce sera plus 150 à 200 personnes. Bravo, je te félicite pas, tu te rends compte de ce que ta lenteur de lecture coûte en vies humaines ?

12. Les méduses ne meurent pas

Enfin si, mais pas comme on croit. Les méduses ne meurent pas de vieillesse, elles se laissent mourir une fois qu’elles se sont reproduites. On peut toutefois citer la méduse Turritopsis qui est techniquement immortelle puisqu’elle arrive inverser son processus de vieillissement. Sauf bien sûr si on en fait des beignets.

13. Les ongles ne poussent plus après la mort

Mais la déshydratation du corps et la rétractation de la peau donnent l’impression qu’ils continuent à pousser. Qu’on se le dise une bonne fois pour toute, ni les ongles ni les cheveux ne peuvent pousser chez les macchabées.

Source photo : Giphy

Like si tu veux pas mourir.

Sources :

Rue 89

Tu ne sais pas quoi offrir pour la fête des pères ? On a déniché les trucs les plus cool :