On parle souvent de sports extrêmes mais au fond, les trucs extrêmes, les vrais, ne sont plus si courants aujourd’hui, à l’heure des équipements de sécurité hyper sophistiqués. Tant mieux. Pour autant, il est toujours intéressant de comparer avec les sports extrêmes d’avant. Ceux qui obligeaient quasiment à chaque fois les participants à mettre leur vie en jeu…

1. Les courses de chars

Attraction majeure de l’Empire Romain, mais aussi de l’Empire Byzantin et de l’Antiquité, les courses de chars occasionnaient de multiples accidents. L’espérance de vie des coureurs étant estimée à 22 ans… Beaucoup moins pour les chevaux qui morflaient aussi pas mal. Des accidents qui encourageaient d’ailleurs les gens à se presser pour y assister, un peu comme pour le stock car aujourd’hui.

Source photo : Giphy

2. Le Pancrace

Le pancrace, c’était un peu les arts-martiaux mixtes de l’Antiquité. Pratiqué notamment en Grèce, faisant partie du programme des Jeux Olympiques, ce sport de combat autorisait tous les coups. Sauf aux parties. On ne pouvait pas mordre son adversaire également. Mais sinon, tout était permis et bien souvent, le perdant repartait les pieds devant ou pas loin… Le pancrace existe toujours mais est bien sûr soumis à un règlement qui a considérablement amoindri la prise de risque pour les participants.

3. Le saut de taureau

Un sport très con qui consistait à esquiver un taureau furax lancé à pleine vitesse en sautant par dessus. Des fresques semblent indiquer que ce sport, dont le descendant pourrait être le taureau piscine (fan d’Intervilles levez la main), était très populaire en Crète, en 1400 avant J-C.

4. Les Joutes nautiques

On pratique toujours les joutes nautiques du côté de Sète, mais aujourd’hui, ce sport s’avère moins dangereux qu’il n’a pu l’être à l’époque. Propulsé par les muscles de plusieurs rameurs, les deux bateaux se foncent donc dessus, avant l’impact des deux hommes armés de lances et de boucliers placés à l’avant. Une discipline liée aux joutes des chevaliers, qui se pratiquait aussi entre pêcheurs sur le Nil. Les alligators, aux premières loges, accueillaient en général le perdant.

Source photo : Giphy

5. Le Knattleikr

Le fait de savoir qu’il s’agit d’un jeu viking suffit à se faire une petite idée de son degré de violence. Un jeu tellement ancien qu’on est aujourd’hui plus très sûr des règles exactes. On sait par contre qu’il opposait deux équipes dont les membres devaient frapper une balle bien dure avec un bâton, mais aussi que les contacts étaient autorisés (encouragés ?). Les parties de knattleikr pouvaient durer très longtemps et occasionner de multiples blessures. Pour ne rien gâcher, les vikings pratiquaient ce sport sur des étangs gelés. Qui a dit bourrin ?

Source photo : Giphy

6. Le Calcio florentin

Une version encore plus brutale du rugby qui remonte à la Renaissance. Italien, ce jeu de balle reprend en effet plus ou moins les règles du rugby mais autorise le contact violent. On peut frapper et avoir recours à toutes sortes de manigances sauvages pour prendre la balle à l’adversaire. Un sport qui opposait deux équipes de 27 joueurs. De quoi mettre de l’ambiance sur le terrain.

7. L'ancien Polo

Le polo ne fut pas toujours un jeu de gentlemen. Originaire d’Asie Centrale, il se pratiquait déjà il y a plus de 2500 ans entre des joueurs qui n’avaient pas peur de se blesser pour arriver à remporter la victoire. Les protections, du joueur et des chevaux, n’ayant pas toujours été aussi optimales que de nos jours. L’Histoire dénombre ainsi quelques victimes du polo, comme les empereurs Alexandre et Jean II de Trébizonde.

8. Le Gol

Le gol, c’est un peu comme le saut à l’élastique mais sans élastique. À la place, les gamins (parfois seulement âgés de 5 ans), de l’Île de Pentecôte qui sautent d’une tour un peu branlante culminant à 25 mètres, ont les jambes reliées à des espèces de lianes. Des trucs réputés pour leur élasticité, qui sont censés leur éviter la mort quand ils arrivent en bas. Le gol qui n’est pas juste pratiqué pour rigoler mais qui entre dans le cadre d’un rituel censé apporter la prospérité à la tribu et qui symbolise le passage à l’âge adulte. C’est d’ailleurs de là qu’est venue l’idée du saut à l’élastique.

9. La Pelota Purépecha

Il s’agit grossièrement du hockey sur gazon avec un palet en feu. Un jeu mexicain dont les origines remontent à approximativement 3500 ans.

10. Le Bouzkachi

Le sport national afghan, que l’on peut voir notamment dans Rambo 3, se pratique à cheval. Deux équipes se disputant une carcasse décapitée de chèvre. Un jeu courant en Afghanistan, mais aussi dans plusieurs nations de l’Asie Centrale, depuis très longtemps…

Source photo : Giphy

On se fait l’intégrale de Vikings et après on joue au knattleikr ?