L’est c’est très important. La preuve, si on ne boit pas d’eau on meurt déshydratés. Mais attention toutefois car l’eau peut tout de même s’avérer dangereuse. Par exemple, lors d’un tsunami ou tout simplement quand les pluies causent une montée des crues et que ça donne un excuse à Jean-Pierre Pernaut pour faire une reportage sur des habitants sinistrés qui se déplacent en barque pour faire leurs courses.

1. Pendant un repas

Quand tu bouffes, il est parfois plaisant de t’hydrater. Alors rassure-toi, moralement c’est tout à fait acceptable, en revanche physiquement c’est peu conseillé. Autant tu peux boire un peu avant ton repas pour réduire ta faim, autant boire pendant que tu manges risque d’altérer quelque peu ta digestion. Ça va pas tu tuer hein, mis ça va juste te ballonner et tu feras un bruit de remous dans le ventre chaque fois que tu bougeras. C’est parce que quand tu bois, tu pètes un peu ton processus de salivation et ton ta digestion. Pour plus de précisions, merci de financer mes études de médecin et je vous en dirai plus d’ici 12 ans.

Source photo : Giphy

2. Juste avant de se coucher

Bon en vérité ça dépend un peu, certains disent que c’est bien, d’autres disent que ça te fera te réincarner en gaufre. Le vrai truc à savoir c’est que boire de l’eau avant de te coucher risque fortement de te donner envie de te lever en plein milieu de la nuit pour cause de vessie débordante. Tu passeras donc une nuit moins reposante. D’autant plus que nos reins sont un peu au ralenti durant la nuit donc pas la peine de leur filer du taff en plus. Le mieux c’est surtout de boire un ou deux verres d’eau le matin au réveil avant de prendre ton petit dej’ pour éliminer toutes les toxines.

3. Pendant une séance de sport

S’hydrater quand tu fais du sport c’est tout à fait conseillé. Mais c’est mieux de boire après et surtout pas pendant. A vrai dire, un excès de flotte pendant que tu t’actives le boule peut même avoir des effets négatifs. Durant un effort intense, la température de ton corps te donne une sensation de chaleur, et boire une grand quantité d’eau alors que tu es dans cet état physiologique peut causer une déplétion électrolytique. Ça a l’air moche dit comme ça mais c’est pas la fin du monde non plus, ça peut juste de donner des maux de crâne ou une nausée.

4. Quand ta pisse est déjà totalement transparente

On vous avait déjà parlé des différents types d’urine et de ce que ça veut dire de ta santé, c’était un top passionnant que je vous invite à redécouvrir ici-même. Et donc pour revenir à nos moutons, il faut donc savoir qu’une urine transparente n’est pas une bonne nouvelle, ça veut dire que tu bois trop. On lui préfère donc une urine légèrement jaune de type Jurançon sec.

5. Pour calmer ta bouche en feu après avoir ingéré un piment

C’est l’erreur qu’on a tous fait après avoir englouti une cuillère à soupe de wasabi, croqué dans un piment ou tout simplement englouti une bouteille entière de soude. Boire de l’eau accentuera la sensation de brûlure. Cette sensation est due à un composant chimique, la capsaïcine qui se dissout dans des molécules non-polarisées comme le lait. Boire de l’eau en revanche sera un peu comme jeter de l’huile sur le feu.

Source photo : Giphy

6. Ne pas boire trop d'un coup

Boire un peu c’est bien. Boire beaucoup c’est pas bien. Il est toujours conseillé de boire en fonction de notre soif et donc à petite gorgée tout au long de la journée plutôt que de boire deux litres en une minute pour impressionner une personne que tu chercherais à séduire.

7. Ne pas boire l'eau de mer

Au cas où on en doutait (et visiblement certains en doutent), l’eau de mer est salée, et le sel donne soif. Donc même si tu meurs de soif au milieu de l’océan sur une bouée de fortune, n’avale jamais une gorgée de flotte parce que tu auras encore plus soif juste après. Et pour cause, l’eau de mer contient entre 30 et 40 grammes de sels par kilo de flotte et si l’on boit cette eau, nos cellules se soumettent alors à un effet d’osmose ce qui tue les cellules déshydratées et accélèrent donc la soif.

8. Quand c'est de l'eau qui vient d'un marécage où tu sais que ton chat s'est noyé la semaine dernière

Bon après bien sûr ça dépend du marécage et surtout ça dépend de la race de chat qui pourrit dedans. Mais il semblerait toutefois que même si tu es alors saisi.e d’une inextinguible soif, tu sois davantage invité.e à boire ne serait-ce que l’eau du robinet.

Source photo : Giphy

Allô ? A l’huile !

Source :

Brightside