La Californie, ce n’est pas que Los Angeles et San Francisco. C’est aussi plusieurs sites naturels plutôt méconnus qui méritent d’être découverts de toute urgence. Des destinations « nature » qui permettent de prendre la mesure de la beauté de cet état qui ne se résume donc pas seulement aux plages rendues célèbres par le cinéma ou la télévision et aux villes côtières…

1. The Ancient Bristlecone Pine Forest

C’est le site où se trouve l’arbre le plus vieux du monde (ou plutôt l’organisme vivant non-clonal). Celui que l’on appelle le Methuselah (ou Mathusalem en français) serait âgé de 4789 ans et pousse dans un magnifique environnement qu’il est notamment possible de visiter au cours d’une randonnée de 7,2 kms.

2. Bowling Ball Beach

Au nord de San Francisco se trouve une plage pour le moins atypique, constituée de galets en forme de boule de bowling. D’où son nom. On ne peut par contre les voir qu’à marée basse.

3. Lassen Volcanic National Park

Vous connaissez Yellowstone et ses geysers mais connaissez-vous le Lassen Volcanic National Park ? Ici aussi il y a plusieurs sources d’eau chaude. La plus célèbre étant la Bumpass Hell, qui tient son nom de Kendall Bumpass, un homme qui découvrit le site par hasard en trébuchant avant de se cramer la jambe. Un site sublime en tous points qui pue par contre comme ce n’est pas permis.

View this post on Instagram

The lake exhaled. And so did we.

A post shared by Susan O'Malley (@suzisch) on

4. San Miguel Island

Moins populaire que Catalina, cette île longtemps fermée au public (il s’agissait d’une zone de bombardement pendant la Seconde Guerre mondiale et on craignait qu’il ne reste quelques munitions encore en état d’exploser), est maintenant à nouveau accessible. Abritant une immense colonie d’otaries et de phoques, elle offre la possibilité de s’adonner au camping, loin du tumulte de Los Angeles.

5. Cabrillo National Monument

On se trouve ici à San Diego, au bord du Pacifique, sur un site connu pour ses piscines naturelles visibles à marée basse. Attention, car si l’endroit est effectivement magnifique, il appelle aussi à la plus grande prudence, compte tenu de son caractère plutôt escarpé.

6. Burney Falls

Les plus belles chutes d’eau de Californie se trouvent ici, au McArthur-Burney Falls Memorial State Park, tout près du Lassen Volcanic National Park. Un site que Theodore Roosevelt n’a pas hésité à qualifier de huitième merveille du monde.

7. Cypress Tree Tunnel

On pense bien sûr aux Dark Hedges, ce site naturel en Irlande du Nord, où fut tournée une scène de Game Of Thrones. Là où les arbres forment un tunnel au-dessus de la route. Ici, ce sont des cyprès qui ont formé le même genre de tunnel, dans le Point Reyes National Seashore.

8. Rainbow Fall

En elle-même, cette chute d’eau est déjà canon. Quand les arcs-en-ciel sont de la fête, c’est à dire très souvent, sa beauté est encore plus étonnante. Si vous passez par Yosemite, faites un crochet, ça vaut le détour !

9. Glass Beach

Un endroit vraiment particulier né de la pollution… Parce qu’autrefois, cette plage était tout simplement située tout près d’une décharge. Depuis, les ordures ont été retirées mais pas les minuscules bout de verre de toutes les couleurs que les vagues ont charriés et polis. Le site étant devenu touristique depuis cette époque. Il est même paradoxalement interdit de ramener du verre chez soi. Il n’y a qu’aux États-Unis qu’on peut voir ce genre de chose…

View this post on Instagram

Glass Beach, California #glassbeachcalifornia

A post shared by F??? S?????? (@freespiritedtribe) on

10. Le Lac Berryessa

Créé par le barrage Monticello, ce lac situé au sud de San Francisco, est le plus important de la sorte après le lac Shasta. Il est notamment célèbre pour son trou de la gloire (on ne rit pas), soit un déversoir en forme d’entonnoir de 61 mètres de profondeur. Le site est aussi lié à l’histoire macabre du tueur du Zodiaque, puisque c’est ici que ce dernier tua l’une de ses victimes.

La beauté à l’état pur.

Source : Culture Trip