Vous avez déjà visité les incontournables que sont Los Angeles et San Francisco ? Vous avez parcouru Malibu, Santa Barbara, Big Sur, Monterey et Carmel-By-The-Sea et vous êtes avides de petits villages californiens beaucoup moins connus mais tout aussi recommandables ? Ce top est pour vous ! Voici donc 10 endroits franchement incontournables. Des villages parfois étonnants pour une traversée d’influences inattendues…

1. Pacific Grove

Située entre Monterey et Pebble Beach, cette petite ville connue pour recevoir la visite, entre la mi-octobre et la mi-février, de milliers de sublimes papillons monarques, est également appréciée pour ses belles maisons victoriennes, son phare pittoresque et ses musées. On y trouve aussi la fameuse station de biologie marine de la fac de Stanford.

2. Healdsburg

Centre névralgique du vignoble californien, ce gros village propose bien sûr moult dégustations mais aussi plusieurs sentiers de randonnée, qui accueillent aussi énormément de touristes à vélo. Un lieu de retraite, paisible et propice à l’épicurisme, également riche de beaucoup de musées et autres passionnantes galeries d’art.

3. Mendocino

Relativement épargnée par les flots de touristes, notamment en raison de sa localisation, au nord de San Francisco, cette petite ville perchée au-dessus du Pacifique est appréciée pour ses falaises accidentées et ses galeries d’art. Romantique à souhait, pittoresque et accueillante, Mendocino est l’un des trésors cachés de Californie.

View this post on Instagram

Amaryllis belladonna in bloom all around town. ?

A post shared by The Plant Foundry (@plantfoundry) on

4. Calico

L’une des villes fantômes les plus célèbres des États-Unis, où jadis la population exploitait les mines d’argent. Aujourd’hui transformée en attraction à ciel ouvert, Calico accueille quelques commerces et propose une immersion en bonne et due forme dans le mode de vie de la fin du XIXème siècle. Passionnant !

5. Solvang

Tout près de Santa Barbara, Solvang fait partie de ces endroits atypiques qu’on croirait sortis d’un film ou d’un dessin-animé. C’est d’ailleurs ici que fut tourné le chef-d’œuvre d’Alexander Payne, Sideways. Fondé par des éducateurs danois en 1911, Solvang a conservé une apparence qui tranche franchement avec ce qu’on peut trouver aux alentours. Et c’est ce qui fait sa richesse. Une sorte de parenthèse danoise en Amérique, avec en prime une réplique de la Petite sirène de Copenhague !

6. Sausalito

Reliée à San Francisco par le mythique Golden Gate, cette charmante ville autrefois connue pour abriter des tripots pendant la Prohibition, a aujourd’hui retrouvé son calme. Même si la gentrification y a fait son œuvre, en chassant les hippies pour y accueillir certains pontes de la Silicon Valley.

7. Borrego Springs

Seul village du Borrego Desert State Park, Borrego Springs est donc un village désertique. Un site populaire pour ses étranges sculptures, disposées le long de la route, qui semble souhaiter la bienvenue aux visiteurs alors que la nuit, la voûte stellaire se donne en spectacle.

8. Idyllwild

Perdu dans les montagnes de San Jacinto, au milieu de la végétation luxuriante, ce village reçoit aussi beaucoup d’artistes mais s’impose également comme une étape appréciée des randonneurs. Le genre de pépite qui se mérite et qui en plus, propose une tranquillité due au fait qu’à ce jour, les tour-opérateurs continuent d’ignorer le coin. Raison de plus pour s’y poser.

9. Ferndale

Un village d’à peine 1300 habitants, de style victorien, classé par le National trust for historic preservation. Né au carrefour d’influences diverses, Ferndale propose une balade dans le temps, au cœur d’une Californie loin des clichés.

10. Columbia

Ville autrefois incontournable, pendant la ruée vers l’or, Columbia fait aujourd’hui office de site historique. Magnifiquement conservée, cette petite ville a tenu à changer le moins possible pour continuer de raconter son histoire à ses visiteurs.

Comme disait Julien Clerc « Laaaa Caaaliiiiforniiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiie ».