vieuxOK
montage photo : topito

"Tout vient à point à qui sait attendre", certes, mais faut pas déconner non plus. Là ça fait quand même 10 ans que vous trimez énergiquement pour tenter de décrocher ce satané bachot. Allez, il va falloir songer à arrêter maintenant...

  1. Vous n'avez plus le droit à la carte 12-25
    Et depuis un certain nombre d'années même. Du coup, vous n'avez pas pu aller en week-end à Londres avec votre classe d'anglais l'année dernière. Le "seum", comme disent les jeunes.
  2. Vous êtes dispensé d’EPS
    On ne le répétera jamais assez : l'arthrite est le mal du siècle.
  3. Le proviseur est votre BFF
    Ça fait quand même 7 ans que vous vous fréquentez quotidiennement. Et puis vos parents respectifs étaient eux aussi au lycée ensemble, ça créé des liens quand même.
  4. La dernière fois que vous avez pécho une camarade de classe, vous avez été coffré pour détournement de mineure
    Et vous avez dû changer de lycée, de ville, de pays. La galère un peu.
  5. Vous allez au lycée en voiture. Et vous n’avez plus le petit autocollant A.
    Par contre, vous avez eu le temps de passer plusieurs contrôles techniques. Ceci dit, le permis, c’est bien pratique pour déposer vos enfants à l’école.
  6. Vos cheveux se sont fait la malle (il y a un bail)
    Par contre vous avez une barbe assez conséquente qui vous autorise à cracher au visage de tous ces petits merdeux imberbes qui peinent à faire pousser le duvet minable.
  7. On vous confond régulièrement avec un pion
    Il faut dire que vous prenez facile deux têtes et cinq ans au vrai pion qui, étrangement, s'essaye assez peu à l'autorité avec vous.
  8. Vos camarades de classe vous appellent Papa
    En même temps, c'est vrai que, bon, quand on y réfléchit bien, ça ne serait pas forcément complètement impossible...
  9. Dans trois ans, vous serez dans la même classe que junior
    Et vous avez hâte un peu (même si, bizarrement, lui n'a pas l'air plus enthousiaste que ça).
  10. D'après vos calculs, vous devriez toucher une retraite de 50 euros par mois
    Vous n'avez donc plus qu'à croiser les doigts pour que votre héritage tienne la route.

Si vous ratez une fois de plus cette saleté de bac, pas de panique : sachez que Sacha Guitry et Georges Brassens ne l’ont jamais eu. Bon, Christian Estrosi non plus. Donc finalement il est puet-être temps de s'y mettre.

Pas envie de retourner en cours ? On a déniché les gadgets les plus cool pour te motiver :