Les profs ne nous ont pas toujours laissés de bons souvenirs. Mais il y a pire que les profs. Les parents d’élèves. On s’en rend moins compte parce qu’on était les élèves et qu’on voyait pas le problème avec les réclamations de nos parents. Avec le recul et aussi avec ce chouette livre de Sandra Guillot-duhem et Sabrina Petit Parents casse-couilles on prend conscience que les parents d’élèves sont l’enfer du prof.

1. "Ce serait bien de caler les horaires de l’école sur ceux du bus, car le bus arrive une minute après la sonnerie... ça éviterait les retards."

Réponse : Je vous suggère de prendre le bus d’avant, dans ce cas-là !

Source photo : Giphy

2. "Serait-il possible d’acheter des crayons bio ? C’est bien mieux étant donné que les enfants les mâchouillent."

Réponse (en pensée) : Et purifier l’air pour les crottes de nez, puisqu’ils les mangent ?

3. "Pourquoi demandez-vous l’aide des parents pour tenir les stands de la fête de l’école ? C’est pénible, à la fin, on ne peut pas profiter de toute la fête..."

Réponse (pas agacée du tout) : Mais qui les tient, les stands, sinon ?

4. "Ne pouvez-vous pas accepter les autorisations d’absence pour les dernières semaines d’école ? Les billets d’avion sont quand même moins chers..."

Réponse (souhaitée) : Puis-je faire ma rentrée deux semaines après en septembre ? Les billets sont moins chers aussi…

5. "Pourquoi sommes-nous toujours prévenus au dernier moment des fermetures de cantine pour raison de grève ?"

Réponse (en quête de bon sens) : Nous non plus, nous ne sommes pas au courant à l’avance !

6. "En ce qui concerne la classe verte, les enseignants payent-ils leur voyage ?"

Réponse (calme) : Eh bien non, c’est comme les colonies où les moniteurs sont payés, ils ne partent pas en vacances !

7. "Nous aimerions que les enseignants préparent à la fin de l’année un petit dossier pour les parents qui partent en vacances au mois de septembre et dont les enfants ne seront pas là à la rentrée..."

Réponse voulue : NTM, réponse prononcée : Euh, un petit dossier ???

Source photo : Giphy

8. "Lors de l’exercice incendie, des enfants se sont retrouvés dehors sans manteau, ce n’est vraiment pas sérieux !"

Réponse à chaud : Le but de l’exercice incendie est de sortir de l’établissement avec tout le monde en un temps record, nous n’avons pas le temps de mettre les manteaux, vous pensez bien !

9. "Est-ce qu’il serait possible d’installer des caméras de surveillance à l’entrée de l’école ?"

Réponse : gloups.

10. "Est-ce qu’il serait possible d’avoir la raison des arrêts maladie dont bénéficient certains enseignants ?"

Réponse : gloups (bis).

11. "Sommes-nous obligés de fournir des excuses pour CHAQUE retard ?"

Réponse (polie) : Non, si ce n’est pas récurrent, mais un « excusez-moi » est un bon début…

Source photo : Giphy

12. "Je refuse que mon fils soit dans la classe de Mme Dupont, avec ses quatre enfants en bas âge, elle va être absente au moindre souci de santé !"

Réponse physique : larmes dans les yeux.

13. "Je ne comprends pas pourquoi un enfant doit être propre pour entrer à l’école ?"

Réponse hygiénique : Cela ne fait toujours pas partie de la formation des enseignants d’apprendre à changer les couches.

14. "Serait-il possible d’enlever les pépins dans le raisin, car ma fille n’aime pas ça."

Réponse : j’ai mal à ma France.

15. "Ma fille se plaint du bruit à la cantine, les enfants ne pourraient-ils pas manger en silence ?"

Réponse : je n’entends pas ce que vous dites, mes tympans sont percés.

Source photo : Giphy

Ce top nous a été professoralement inspiré de ce formidable ouvrage qu’on vous recommande tout bonnement :

Prix : à partir de 9.90 chez Amazon