Indiana Jones n’a peur de rien, sauf des serpents. Et il a raison. Parce que si, généralement, les araignées sont beaucoup moins méchantes qu’on le dit, certains serpent sont de vrais dangers publics, des serial killers en puissance qui, quand ils te mordent, te tuent. Or, tu n’as aucune envie de mourir parce qu’un invertébré ridicule t’a mordu, pas vrai ? Autant apprendre à reconnaître les pires serpents, du coup.

1. Le mamba noir

Vous vous souvenez de Black Mamba dans Kill Bill ? Même ambiance. Le truc te mord et tu es mort. Deux heures plus tard. Le mamba noir peut aussi se déplacer à 23 km/h, ce qui est pas mal pour un truc qui n’a pas de jambes. On trouve des mambas noirs de l’Éthiopie jusqu’en Afrique du Sud, et on les voit bien puisqu’ils peuvent faire jusqu’à 4 mètres. M’enfin : le nombre d’humains qu’ils tuent est quand même assez limité.

Crédits photo (creative commons) : Bill Love/Blue Chameleon Ventures

2. Le Taïpan côtier

Très fréquent en Australie et en Nouvelle-Guinée, le Taïpan côtier est un serpent moyen sympa. Son venin est genre 25 fois plus dangereux que celui du cobra, ce qui veut dire qu’avec une seule morsure, le truc pourrait tuer 100 personnes (si elles avaient toutes un membre commun, quand même). Heureusement, le Taïpan est du genre timide, du genre j’ai des lunettes et non ce soir, je sors pas, je lis des livres au lit, et ne s’approche pas trop des humains. Heureusement. Parce que sinon, son venin reste actif même après 100 ans de conservation, selon des études.

Crédits photo (creative commons) : Denise Chan from Hong Kong, China

3. La vipère heurtante

Relativement présente en Afrique sub-saharienne et dans les déserts, la vipère heurtante te heurte à mort quand elle te heurte. Avec des crochets de venin qui font 2 cm, tu vois un peu l’ambiance niveau hémorragie interne et nécrose. Par contre, la vipère heurtante est pas bégueule, puisqu’elle prend quand même le temps de prévenir en faisant des sifflements avant de mordre. Ah. Et elle est beige. Beige dans le désert. Ce qui est pratique pour la repérer.

Crédits photo (creative commons) : 4028mdk09

4. Le fer de lance

Le fer de lance a un fer de lance, et ce fer de lance c’est la morsure. Contrairement à son cousin européen, la version centro-américaine du fer de lance tue plein de monde chaque année. Le serpent se promène dans les arbres tropicaux et dans l’eau, puis utilise ses deux boules de venin pour te massacrer. Particulièrement présent au Costa-Rica, il ne travaille pas particulièrement pour l’office du tourisme du pays.

Crédits photo (creative commons) : Brian Gratwicke

5. Le cobra indien

Indien vaut mieux que deux tu l’auras. Le cobra indien n’a pas un venin aussi puissant que ses autres potes, mais le truc c’est qu’il agit très très très vite. Là où tu as une heure et demi pour te faire opérer suite à une morsure de mamba noir, tu ne disposes que de quelques minutes avec le cobra indien. Le ratio de mortalité par morsure tourne autour de 10%. Ce qui correspond quand même à 15.000 morts par an. Ce n’est pas rien.

Crédits photo (creative commons) : CC BY-SA 2.5

6. Le bongare indien

Non, mais au fond, c’est un bongare, il veut de mal à personne. Enfin c’est quand même le serpent le plus dangereux d’Inde. Son venin te paralyse et attaque le système nerveux et les synpases. Du coup, les antivenins ne marchent pas, et la paralysie est irréversible. Pour une morsure, tu te retrouves avec 75% de chances de mourir. Voir l’Inde et mourir.

Crédits photo (creative commons) : Jayendra Chiplunkar

7. La vipère de Russel

La vipère de Russel est responsable de la plus grande douleur de toutes les douleurs possibles quand tu es mordu par un serpent. Hémorragie interne, nécroses, la totale. En plus, la vipère de Russel est naturellement agressive et te saute dessus à toute berzingue dès qu’elle est irritée. En Inde, le serpent tue environ 25.000 personnes par an. D’autant que la quantité de venin qu’il délivre par morsure est énorme.

Crédits photo (creative commons) : CC BY-SA 2.5

8. L'echis carinatus

L’echis carinatus est tout petit, mais super super super agressif. C’est l’un des serpents les plus rapides du monde et son taux de mortalité par morsure est très haut, pouvant aller jusqu’à 90% dans certaines zones, d’autant que les effets sont lents à se développer. On trouve des echis carinatus dans la région indienne et pakistanaise, mais aussi au Moyen-orient et en Afrique du Nord. Sa morsure est très douloureuse.

Crédits photo (creative commons) : Saleem Hameed

9. Le cobra royal

Ok, on dit qu’il est royal. On dit qu’il est royal parce que c’est le plus long serpent venimeux du monde, tout simplement. Quand il te mort, il délivre des taux de venin très très élevés, jusqu’à 421 mg. Le cobra royal est le truc qui danse, ouvre sa tête et fait des maracas avant de te mordre, quand il se sent agressé. Heureusement, les cobras royaux tendent plutôt à éviter les humains. Du coup, les morsures sont très rares. En cas de morsure sévère, la mort intervient très très vite.

Crédits photo (creative commons) : Michael Allen Smith from Seattle, USA

10. Le Bungarus multicinctus

Le Bungarus multicinctus a un nom sympa, mais il n’est pas ultra sympa. Il délivre du venin pré et post-neurotoxique et les antivenins marchent mal : 50% des gens soignés meurent quand même. Très présent en Asie, notamment à Taïwan, il est responsable, dans ce pays, de 80% des morts par morsure de serpent.

Crédits photo (creative commons) : Thomas Brown

Tout ça est tiré d’une source asserpentée.

Source : Wikipédia, Escale de nuit