Si tu pensais que pour partir en festival il suffisait de s’équiper le plus légèrement possible et tout miser sur un mental d’acier, tu as tout faux et il ne te restera plus qu’à espérer être très imbibé pour oublier toutes tes galères. Heureusement pour toi topiteur, mon casier festivalier est loin d’être vierge, alors sans plus attendre, laisse moi te guider vers le Succès avec un grand C.

1. Mets la programmation en fond d'écran

Étant donné que tu vas passer les 3/4 de ton temps à checker à quelle heure et sur quelle scène passe DJSwag pour ensuite enchaîner avec Simone and the slip, il est essentiel, que dis-je, vital pour toi de conserver ta batterie au maximum et de t’éviter de te balader sur les réseaux sociaux à foison.

Source photo : Giphy

2. Trouve un point de rendez-vous central et garde le même

Si tu commences à dire que tu vas retrouver ton pote « tu sais à l’endroit où y a le panneau rose », celui-ci te répondra à juste titre qu’il y en a 12 sur le site. Trouvez vous un endroit pratique, voyant, et plutôt pas trop bondé, et si vous vous y retrouvez systématiquement, c’est que c’est fiable.

3. Essayer de partir 15-20 minutes avant la fin du concert pour voir le suivant

Je sais, c’est dur. Mais si tu comptes le temps qu’il faut pour sortir de la foule, trouver la scène sur ton plan à moitié déchiré et espérer trouver une place pour être à peu près bien placé, il faut tabler large, et courir vite. À voir bien évidemment en fonction du niveau de fame de l’artiste.

Source photo : Giphy

4. Poster une photo de toi en fond d'écran avec un message invitant à contacter tel ou tel numéro en cas de portable perdu

Et alors tenez vous bien : je vous invite tout particulièrement à ajouter ce texte SOUS la capture d’écran de la programmation du festival. D’une pierre de coup, zbem.

5. Mettre une jupe très longue et très large afin de pouvoir uriner en secret sans se faire cramer

Et éviter ainsi les 12402357285 personnes devant toi dans la queue. Et retourner festoyer tranquillou frais comme une rose, incognito.

Source photo : Giphy

6. Prévois des MOUCHOIRS

Vous pensiez être le seul crado à expirer de la morve toute noire en vous mouchant après un festival ? Pauvre fou, tu es loin d’être le seul ; la poussière, la saleté et la nature peuvent facilement pourrir tes cavités nasales alors mouche toi avant que la vie ne te mouche.

7. La gourde est ta meilleure amie

Plutôt que d’acheter une bouteille d’eau chère et sans bouchon (pas pratique pratique à réutiliser), munie toi d’une gourde vide et fais confiance à Dame Nature et son eau délicatement distribuée aux points d’eau prévus à cet effet.

Source photo : Giphy

8. Si tu es en méga-dèche de thunes, sacrifie le temps nécessaire pour partir à la recherche de gobelets Ecocup

Et avant la fin du festival si possible. 1€ + 1€ +1€ = beaucoup d’argent ramassés entre les jambes des petits fêtards maladroits.

9. Virer tous tes potes pour ne garder que le très grand comme acolyte

Pour la simple et bonne raison qu’il te préservera de tout danger humain extérieur, et s’il est gentil, il te laissera même monter sur ses épaules pour bien voir de très près la rock star qui fait chavirer ton coeur.

10. Enterrer deux trois-bouteilles sur le site du festival quelques mois avant l'ouverture

Une pelle, un cache-oeil et un crochet seront inévitables afin d’achever cette tâche.

Source photo : Giphy

Et maintenant je fais quoi ?

11. Ben on va mettre toutes ces astuces en place à Europavox à Clermont du 27 au 30 juin

Parce que ça va être canon, que la programmation est énorme, que ça change de Paris, et que nous on y sera. On pourrait faire un top 100 mais ça va être un peu long. Alors on se voit là bas. (Allez l’ASM, ça n’a rien à voir mais faut toujours dire ça à Clermont)

Ca en fait du beau monde non ?