Pour beaucoup de personnes, le sud, c’est le sud. Il n’y a pas vraiment de différences entre l’est et l’ouest. Monumentale erreur. Il suffit de s’y rendre et d’y passer du temps ou d’avoir vécu un peu dans l’un et un peu dans l’autre pour se rendre à l’évidence : le sud-ouest défonce le sud-est !

1. Les vagues

Déjà, sur la côté Atlantique, on peut surfer. Mais même si on n’a jamais touché une planche de sa vie, il faut bien reconnaître que c’est plus sympa de se baigner dans l’océan que dans la mer Méditerranée, qui est bien trop plan-plan. Pas de véritables vagues, pas de marée, on s’emmerde un peu…

2. Le climat

Dans le sud-est, quand il fait chaud, on crame. Sur la côte, vers Perpignan, Montpellier ou Nîmes, ou encore dans les terres, le coup de chaleur guette et au bout d’un moment c’est bien lourd. Dans le sud-ouest, qui bénéficie de l’influence bienveillante de l’océan Atlantique, rien à voir. Il y a toujours un air qui tempère la chaleur et du coup, on peut multiplier les activités et ne pas se ramasser comme des larves sur des plages surpeuplées en attendant gentiment qu’une insolation nous amène aux urgences.

3. Pour les fêtes

C’est peut-être une question de goût, mais force est de reconnaître qu’en matière de fêtes, les habitants du sud-ouest ne sont pas les derniers. Niveau férias tout d’abord, avec Bayonne, Dax, Mimizan, il ne se passe pas un week-end sans qu’une ville ou un village ne s’ouvre à la fête. Idem niveau festivals, avec Garorock, Musiclarue, le Reggae Sun Ska…

?? Up Deh ?? #Jahneration #ReggaeSunSka #LiftUsHigh #Jump ? @leah_cold_pictures

A post shared by Jahneration (@jahneration) on

4. C'est moins superficiel

Attention, car il n’est pas question de dire que tout le monde est superficiel dans le sud-est. Mais quand même… Le bling-bling de la Côte d’Azur pèse dans la balance. Dans le sud-ouest, on prête moins d’importance aux apparences. Il n’y a pas de Saint-Tropez, on prend la vie comme elle vient…

5. La gastronomie

Parce que la bouffe c’est super important et que le gras c’est la vie, le sud-ouest défonce largement le sud-est. Des exemples ? Le cassoulet, le jambon de Bayonne, la garbure, le cannelé ou encore le gâteau basque. En face, on a quoi ? La ratatouille, la bouillabaisse et deux ou trois trucs pas trop mauvais ? C’est loin de faire le poids.

?Garbure (French ham and vegetable soup) #garbure #soup #deliciousmagazine

A post shared by Dale Higgins (@higga78) on

6. Pour le vin

Parce qu’il faut bien faire descendre la bouffe, le vin est crucial. Et si on peut encore trouver quelques raisons de défendre le sud-est niveau spécialités, pour ce qui est du vin, il n’y a vraiment pas photo. Pour Bordeaux bien sûr et ses cépages exceptionnels que le monde nous envie, avec des noms qui font rêver comme Saint-Émilion, Sauternes et Pomerol, mais aussi le vin des côtes de Bergerac ou le Juraçon… Il y en a pour tous les goûts, pour les repas et pour l’apéritif.

7. Parce que les chiffres ne mentent pas

Parfois, il suffit juste de regarder les statistiques pour comprendre la supériorité du sud-ouest. En 2016, la Nouvelle-Aquitaine a cumulé à peu près 40 millions de nuitées. Ce qui est autant qu’à Londres, pour donner un ordre d’idée. La région, qui figure à la deuxième place dans le top français, juste derrière l’Occitanie. Une autre région dont la moitié se situe à quel endroit ? Au sud-ouest exactement !

8. Pour Bordeaux et pour Toulouse

Et pour toutes les villes et villages qui se trouvent entre les deux. Et si il est vrai que les Toulousains et les Bordelais se tirent un peu la bourre, ils font front commun face aux grandes villes du sud-est, qui savent quoi qu’il en soit qu’elles ne peuvent pas rivaliser. Deux villes qui font plein de trucs hyper cools comme fabriquer des fusées (à Toulouse) pour aller dans l’espace dire aux aliens à quel point le sud-ouest c’est génial.

9. L'espace

La forêt des Landes (le plus grand massif forestier de toute l’Europe) est un peu symptomatique de la capacité du sud-ouest à proposer de larges étendues vierges de toute trace de civilisation (ou presque). Pour preuve, la densité de la population y est moindre que dans le sud-est, y compris sur la côte. Du coup, c’est formidable, car on peut se trouver des plages assez peu fréquentées et ne pas être obligé de se bouffer du sable parce qu’une famille de 8 enfants a décidé d’empiéter sur notre serviette.

10. Pour la variété des paysages

On ne va pas se mentir : le sud-est, c’est sublime. Mais c’est aussi un peu toujours pareil. Enfin, surtout si on fait preuve d’un peu de mauvaise foi. Cela dit, quand on se ballade dans le sud-ouest, jusqu’à la côte basque par exemple, on ne cesse d’être surpris par l’étonnante variété des paysages. Charmants petits villages, nature luxuriante, villes dynamiques, falaises abruptes, montagnes et plaines. La France dans toute sa splendeur !

Le sud-ouest t’appelle ! Viens !