On entre dans le Lauragais quand on sort de Toulouse, direction Carcassonne, en suivant plus ou moins le trajet du canal du Midi. Une région généreuse, inscrite dans l’histoire des Cathares, qui se prête aux randonnées et autres explorations gustatives… Si vous ne connaissez pas encore, c’est le moment où jamais de programmer les vacances !

1. Le bassin de Saint-Ferréol

Absolument incontournable, tout spécialement pendant la saison estivale, le bassin de Saint-Ferréol n’est pas qu’une base nautique. Car c’est d’ici que provient en majorité l’eau qui alimente le fameux canal du Midi. Un lac né de la construction d’un barrage, en 1667, qui fut pendant plus de 200 ans le plus grand barrage-masse de la planète.

3. Le port du Ségala

Fondé au moment de la création du canal du Midi, ce port fait aujourd’hui office d’étape paisible pour les randonneurs, les promeneurs et les péniches. On peut s’y restaurer, profiter de la fraîcheur des soirs d’été et en apprendre un maximum sur la tradition ancestrale de la poterie.

4. Bram

Merveille du département de l’Aude, Bram est mentionné dans l’histoire pour avoir joué un rôle pendant la Croisade des Albigeois au tout début du XIIIème siècle. Un village riche en monuments d’exception comme la maison de l’archéologie. Dernière étape du canal du Midi en Lauragais, Bram mérite le détour.

5. Castelnaudary

Non, le cassoulet ne vient pas de Toulouse mais bien de Castelnaudary. C’est ici qu’il aurait été inventé, pendant la guerre de Cent ans. Un plat typique qui justifie à lui seul une visite dans cette belle ville elle aussi située en bordure du canal du Midi. On peut par ailleurs en profiter pour effectuer une balade digestive au bord de l’eau et admirer les 4 écluses et le Grand Bassin.

6. Carcassonne

Bien évidemment Carcassonne, quelle question ! Et puis c’est parfait car cette ville fortifiée qu’on ne présente plus est aussi située sur le canal du Midi. Autant s’y arrêter et goûter à l’hospitalité des habitants et des commerçants. Un endroit pour le moins exceptionnel, aussi spectaculaire qu’intimidant. La merveille de la région.

7. Fanjeaux

Un bastion cathare aussi très recommandable pour les féru.e.s d’histoire. Un village aux origines romaines qui présente l’avantage non négligeable d’offrir un panorama assez exceptionnel sur la région, mais aussi des halles couvertes et une église gothique.

8. L'abbaye-école de Sorèze

Faisant partie des plus anciens monuments du Lauragais, l’abbaye-école de Sorèze remonte tout de même à 754. Une ancienne école militaire (sous Louis XVI) devenue un haut lieu de l’éducation, où on enseignait l’architecture, le chant, le théâtre ou encore l’écriture et la philosophie. Aujourd’hui, on y vient pour admirer l’architecture et les expositions qui y sont organisées régulièrement.

View this post on Instagram

#abbaye de #soreze #patrimoine #architecture #tarn #hotel #passion

A post shared by Virginie Lugol (@virginielugolarchitectes) on

9. Avignonet-Lauragais

On revient chez les Cathares, sur les sentiers de randonnée, autour du canal du Midi, à Avignonet-Lauragais, où eut lieu le massacre des inquisiteurs, en 1242. Les vestiges du château, les remparts, la tour poivrière et l’église Notre-Dame des Miracles font partie des sites immanquables.

10. Les vignobles de la Malepère

Les vins de la Malepère ne font pas partie des plus connus de France mais cela ne signifie pas qu’ils ne sont pas recommandables, bien au contraire. Bénéficiant des influences méditerranéenne et océanique, le massif où se trouve les vignes produit d’excellents vins, parfaits pour faire descendre les nombreuses spécialités culinaires de la région.

On n’est pas bien là, dans le Lauragais ? Et vous allez aussi pouvoir y déguster les meilleures spécialités du sud-ouest et apprendre à parler avec l’accent toulousain.