Le grand Nord. Les baleines. Le saumon. Les aurores boréales. Le soleil de minuit. Les fjords. Vous voyez où je veux en venir, mais vous pensez « hiver ». L’été, pour vous, c’est des tapas à Séville ou un Spritz dans le Nord de l’Italie. Vous avez tort. L’été, ça peut aussi être les baleines et le saumon, à condition de prendre le temps de considérer cette possibilité alléchante.

2. Pour profiter du soleil de minuit

Le soleil de minuit, c’est quand même quelque chose. Très au Nord, il est quotidien, en été. La Laponie finlandaise est ainsi inondée de soleil sans discontinuer. On aime quand les jours rallongent, on aime vraiment ça. Dès lors, il est possible de faire une belle randonnée nocturne dans ce climat crépusculaire où les couleurs sont dingo-dingues.

3. C'est le moment propice pour observer les baleines

Les baleines migrent vers le Nord des côtes norvégiennes en été. Un petit séjour aux îles Lofotens, et on peut même observer des baleines à minuit. C’est quand même pas tous les jours qu’on peut voir des baleines.

#goodmorningnorway #orca #norwaywhales #freezing #buthappy #grownkid #solotraveller

A post shared by Ruaud Julia (@julia_ruaud) on

4. En Norvège, le plus grand festival de gastronomie scandinave se déroule en juillet

Le festival de Gladmat, situé à Stavanger, permet de découvrir la nourriture du grand nord au-delà du simple saumon fumé et des krisprolls. En vrai, c’est l’occasion de manger des choses incroyables en se frottant directement à la culture locale. En 2017, le festival aura lieu du 19 au 22 juillet.

6. Pour la fête

Les Scandinaves aussi n’en peuvent plus de l’hiver. Du coup, quand vient l’été, ils sont d’humeur festive. Barbecues, fêtes en plein air, détente générale. C’est fastoche de rencontrer du monde, d’autant que tous les Scandinaves parlent anglais, et on peut vraiment profiter d’une immersion dans la culture locale en se faisant incruster chez Tomas et Lars.

Can the summer please come back soon? ????

A post shared by Amy Vong ?? (@itsamyvong) on

7. Les billets ne sont pas chers du tout

Rejoindre Oslo, Stockholm ou Helsinki ne coûte pas plus que 50 euros. Ce n’est pas toujours le cas des autres capitales européennes. Si la vie sur place, en revanche, est vraiment assez onéreuse, c’est quand même l’occasion de réduire les frais de transport à leur strict minimum. Et cela donne aussi une plus grande flexibilité mentale sur les dates de séjour. On peut y partir 3 jours ou une petite semaine sans avoir l’impression d’avoir dépensé son fric pour rien.

8. Oslo ou Stockholm valent bien Madrid et Rome

Oslo, notamment, est connue pour la richesse de ses paysages. La ville est nichée au fond d’un fjord, très arborée avec des lacs et de forêts toute proches. On ne peut pas en dire autant de la Puerta del Sol ou du Colisée. De même Bergen, en Norvège également, est connue pour la beauté de son centre historique coloré. Une ambiance de port de pêche tranquille et paisible.

9. On évitera le tourisme de masse

Autant les plages du Sud de la France, d’Espagne ou d’Italie seront prises d’assaut par des touristes en chaussettes dans les sandales, autant ce ne sera pas le cas en Scandinavie, une région finalement assez préservée du tourisme. De quoi se sentir appartenir un peu au pays que l’on visite et passer des vacances sans avoir l’impression d’être une unité dans une masse coincée dans un parcours préétabli et balisé.

10. Pour changer, un peu

Ca fait combien de fois que tu vas en Espagne ? Combien de fois que tu foules le sol grec ? Tu connais pas suffisamment Lisbonne, déjà ? Il est temps de sortir de ta zone de confort, mon pote.

Dans Scandinavie, il y a vie.