En matière de vacances, il y a deux écoles contradictoires. D’un côté, le voyage organisé avec option CE, le car qui attend, les hôtels 4 étoiles qui puent, les personnes rougeaudes avec des chemisettes, l’impression de vivre un enfer ; de l’autre, le voyage à la roots, sac à dos sur le dos, poils partout et relouitude maximale. Question enfer, un partout, balle au centre. Mais à la différence des premiers, les routards, eux, pensent en plus que leur voyage va intéresser tout le monde.

1. Parce qu'ils puent à force de pas se laver et de faire de la rando tout le temps

Un voyage en bus avec un backpacker à côté de toi, c’est comme une plongée dans un brie de Meaux géant pendant 20 heures de trajet. C’est cool la rando, mais merci de ne pas retirer des pompes de marche à côté de moi, espèce de crasseux de merde.

Source photo : Giphy

2. Parce qu'ils sont habillés comme des sacs

Avec leurs débardeurs, leurs t-shirts en gore-tex, leurs shorts à mille poches et leurs pompes de merde, ils gâchent le paysage et transforment tout endroit sympa en festival Quechua. Allez plutôt visiter l’enfer plutôt que de nous gâcher la vie.

3. Parce que leurs récits de voyage font chier tout le monde

Tu pouvais pas profiter de tes vacances à un endroit comme tout le monde ? T’étais obligé de parcourir le monde ? T’étais obligé de prendre 600 000 photos ? T’étais obligé de les imposer à tout le monde à ton retour avec ton bronzage camping ? Tu nous emmerdes, Fred.

Source photo : Giphy

4. Parce qu'ils transforment les vacances en enfer

« On va faire une rando ? » « Il faut absolument qu’on marche dans ces montagnes en plein cagnard avec un sac à dos de 10 kilos sur le dos ! » « Allez, reste pas là, le monde est plein de choses à découvrir ! »

Et si j’avais envie de rester là, moi ? Et si j’avais pas du tout envie d’aller me taper une rando infernale en plein cagnard à me faire bouffer par des mini-moustiques ? TU Y PENSES, A MOI ?

5. Parce qu'ils sont semi-hippies et qu'on veut brûler les hippies

Avec leurs phrases à la con, leur certitude qu’ils se comportent bien et leur impact nul sur la planète, les hippies sont des êtres perfides dont l’unique objectif dans la vie est de te culpabiliser entre deux joints.

6. Parce qu'ils portent un sac nul en permanence et te donnent des coups avec

Oh pardon, oh pardon ! Tu les vois, à l’aéroport, avec leur casquette sans visière et leur énorme sac de merde. Leur énorme sac qui contient un nombre incalculable de sapes de merde et de gourdes. Leur énorme sac que tu viens encore de te prendre dans la gueule dans la queue pour l’enregistrement.

Source photo : Giphy

7. Parce qu'ils ont toujours des conseils à te donner dès que tu pars en voyage quelque part

Impossible de faire un voyage tranquille avec l’impression que tes vacances t’appartiennent. Impossible, puisque, où que tu ailles, un backpacker aura des supers conseils à te donner sur les endroits immanquables. Les mecs sont des guides du routard vivants et, si j’achète pas le guide du routard, il y a une raison à cela.

8. Parce qu'ils sont fauchés comme les blés et ne font même pas vivre les économies des pays pauvres où ils se rendent

Ils traînent dans tous les pays pauvres du monde et marchandent tout. Ils bouffent dans les restos les plus typiques – autrement dit les moins chers. Ils achètent de l’artisanat pourri en discutant les prix. Ils se démerdent pour avoir des réductions tout le temps, partout. Ils baragouinent deux mots de langue locale et croient qu’ils ont une connexion privilégiée avec les autochtones. Ce sont des connards.

9. Parce qu'ils sont fabriqués en poil

Barbe de 3 mois pour les hommes, poils sur les jambes pour les filles ; le seul truc fabriqué en poils que je connaissais, jusqu’alors, c’était un chien bête comme ses pieds et c’était déjà trop.

Source photo : Giphy

10. Parce qu'ils gâchent toutes leurs photos Instagram en posant dessus

Avec leurs fringues de merde, leur sac de merde, leurs poils de merde, leur sourire de merde, leurs deux mots de langue locale de merde, leur appareil photo de merde et leur fric de merde, ils gâchent le paysage, et c’est impossible ensuite de trouver une jolie photo d’un bel endroit pour un rédacteur lambda comme moi qui cherche juste à bien faire son travail dans la mesure du possible merci bonsoir.

Je suis un backpacker repenti. C’est contre moi que j’en ai. Je vous aime, en vrai.

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Topito Voyage qu'il te faut.