Crédits photo (creative commons) : lastfm.fr

En flânant sur Deezer, un album nous a interpelé, et nous a donné envie de lui consacrer un petit "kif du mardi". Metamanoir, sombre et élégant, propose la bande son idéal d'un soir de pluie, aux sonorités jazz et post-rock ("doom jazz" diraient certains, si cette étiquette pouvait évoquer quelque chose...). C'est en tout cas un album à écouter au casque ou en bagnole, sur une autoroute déserte et luisante après la pluie, en pleine nuit, quand on a fait le tour des premiers albums de Sigur Ros. Et les bonnes raisons ne manquent pas :

  1. Un nom aussi classe, ça attise forcément la curiosité : car avant Lost, The Wire et compagnie, il y avait Twin Peaks. Et quand on écoute Dale Cooper Quartet, on comprend que le groupe soit plus inspiré par Lynch que par JJ Abrams.
  2. L'hiver est à nos portes : et après un mois et demi à manger "Jingle Bells" à chaque passage obligé au supermarché, la profondeur et l'élégance de Metamanoir vous fera apprécier les jours plus courts et les chocolats chauds.
  3. C'est un groupe de Brest : qui n'a pas grand chose à voir avec ce qu'on savait jusqu'ici de la scène brestoise : pas de trace du rock festif de Matmatah, pas de BO d'Amélie Poulain à la Yann Tiersen, pas de récit de poivrot à la Miossec. Brest est vraiment une ville pleine de ressources.
  4. En ces temps de crise, l'heure n'est pas à la fête : et vous ne danserez pas tout l'hiver sur le "doom-jazz" de Metamanoir, bande-son de film noir et brumeux. Mais si vous êtes client de post-rock ou d'ambient, vous êtes nul en danse.
  5. Vous en aurez pour votre argent : les 9 pistes de Metamanoir prennent leur temps et laissent à l'auditeur de longues minutes pour bien s'installer dans l'ambiance. Si vous êtes du genre à calculer le coût à la seconde de votre achat de musique, vous rentrez dans vos frais. C'est un argument comme un autre.
  6. Pour le charme des titres sibyllins : "Eux exquis Acrostole", "Ma Insaisissable Abri", "Le Implacable Gentilhommière", "Elle Agréable Rendez-Vous de Chasse"... Avec des titres comme ça, la programmation sur NRJ n'est pas gagnée.
  7. Pour l'audace du label Denovali : un label allemand armé d'une page internet assez sinistre qui s'est spécialisé dans le post-rock, l'ambient, le doom... bref, rien de super funky, mais de bien belles choses avec Birds of Passage ou Heirs.
  8. Le groupe a fière allure en live : à vous d'en juger
  9. L'album est sorti le 11/11/11 : et ce choix apocalyptique n'est pas anodin : ce goût prononcé pour la numérologie est l'apanage des grands, le jeu vidéo Skyrim est sorti à cette date, ainsi que Stade 2, le 4ème album de Mr Oizo, mais on s'égare.
  10. On peut écouter leurs morceaux sur Deezer : et en soi, c'est un beau geste. Même si les pubs un peu speed entre deux morceaux de 12 minutes font un peu bizarre. Même le gratuit a un prix.

Et vous, séduit par l'élégante bande-son du Dale Cooper Quartet? Dans ce cas, il est temps de découvrir les tarifs extrêmement compétitifs de leurs albums.