Je vous préviens, j’ai perdu 8 ans d’espérance de vie en écrivant ce top. Soyez indulgents, je suis au bout de ma vie.

1. Est-ce que si j'oublie de payer mes impôts je peux aller en enfer ?

Dans la mesure où l’enfer n’existe pas, et que les pouvoirs occultes des organismes collecteurs n’ont pas encore été prouvés, tu peux exclure cette option. En revanche, ne pas déclarer tes impôts peut te coûter très cher. Tu recevras un courrier de relance durant l’été suivant la date butoir de déclaration (19 mai si c’est par papier, 9 juin si c’est en ligne) et te signalant que tu devras payer une pénalité de 10% du montant initial. Tu dois alors payer sous 30 jours sinon les 10 % se transforment en 40 %. Tu peux quand même tenter de demander une remise gracieuse en exposant les motifs de ton retard avec un max de preuves. Certains centres peuvent être plus compréhensifs que d’autres mais globalement, ne compte pas sur leur miséricorde.

Source photo : Giphy

2. Qu'est-ce qu'il se passe si je dis "fuck les impôts" ?

Si tu décides sciemment de pas payer parce que t’es juste contre le concept, c’est alors considéré comme un délit. Et les intérêts de retard sont appliqués à hauteur de 0,40 % par mois. Mais ça encore ça va. Quand les huissiers débarquent et prennent tous tes meubles ça commence à être relou. Si tu passes trois ans entre les gouttes, le délai de prescription est passé pour l’État qui l’a alors dans l’os.

3. Dois-je déclarer les 20 € que j'ai touchés au black en gardant ma nièce ?

Bonne nouvelle : non. Techniquement ton travail est illégal mais tu n’es pas obligé d’envoyer ton oncle en prison non plus. Tant que tu n’as pas de statut professionnel, tu n’as pas à déclarer les sommes perçues. Pareil si tu vends tes affaires sur un vide-grenier. En revanche, pour les stages tu dois tout de même déclarer même si tu seras a priori exonéré/e à partir du moment où tes indemnités ne dépassent pas 17 490 € par an (dans le cas inverse j’ai envie de te dire mazeltov).

4. Dois-je déclarer ce que je touche via Airbnb ?

Oui. Tout. Absolument tout. Je sais ça fait bien chier. Jusque là tu pouvais encore y échapper mais la déclaration est obligatoire pour tous les revenus perçus depuis juillet 2016, et tu paieras très certainement des cotisations sur la somme perçue même si tu es un particulier et que tu loues un week-end tous les trois mois. Ces revenus dépendent maintenant du régime des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). La bonne nouvelle, c’est qu’en dessous de 32 900 € de bénéfices par an, tu bénéficies d’un « micro-BIC » avec un abattement de 50 %. YAY.

Source photo : Giphy

5. Si mes parents ne payent pas leurs impôts depuis 57 ans, devrais-je travailler jusqu'à 256 ans pour éponger leurs dettes après leur mort ?

EH BIEN NON ! Bonne nouvelle pour toi, les dettes ne s’héritent pas de parents à enfants, parce que sinon on s’en sortirait jamais. Le seul truc qui t’obligerait à répondre de ces dettes c’est si tu t’es porté caution pour eux. Et quand je dis « porter caution » c’est sur un papier officiel avec ta signature et tout. Si tu n’as pas fait ça, tu peux donc dormir sur tes deux oreilles (même si cela suppose que tu te coupes le crâne en deux parce que je vois pas comment on pourrait dormir sur ses deux oreilles autrement).

6. Si je dois payer beaucoup d’impôts mais que j'ai pas d'argent là tout de suite, quelle est ma marge de négociation ?

Le plus important avant tout c’est de faire ta déclaration comme il se doit. Si ensuite tu es en grosse galère, il est possible d’aménager un délai de paiement voire de supprimer le paiement si tu t’y prends avant la date de paiement en septembre (attention l’excuse « j’ai plus d’argent parce que je suis trop parti/e en vacances vazi, y’a mouaille que je paye pas ? » n’est pas recevable).

7. Est-ce que les impôts ça sert à payer LA GUERRE ?????

Légitime question que voilà. Où vont nos impôts ? En effet tu as souvent dû entendre des membres de ta famille s’offusquer devant un chômeur ou un monument en disant « Cé avec mes impots quils paye sa ?? ». Eh bien sache que tes impôts financent beaucoup de choses, entre autres : l’éducation, les collectivités, l’Union Européenne, la Sécurité mais aussi la Défense. Donc oui ça sert un peu à « payer la gueguerre ». C’est pour ça que quand tu commences à payer des impôts après tu peux aller manifester dans la rue pour dire quand t’es pas content de ce qu’on fait avec tes impôts. P’tit chanceux, va.

Source photo : Giphy

8. Quand dois-je déclarer mes impôts et quand est-ce que l'argent va s'envoler ?

Si ça peut changer d’une année sur l’autre, la déclaration se fait toujours à partir de fin avril. La date limite est généralement un mois plus tard pour ceux qui déclarent sur papier et un délai supplémentaire est accordé à ceux qui déclarent en ligne (la date limite change alors en fonction des départements). Si c’est ta première déclaration tu devras tout payer en une fois. Les impôts te relancent alors courant août par courrier pour te dire « HEY, balance la tune avant le 15 septembre sinon on te crève » avec un pigeon mort en guise d’argument dissuasif (si tu n’as rien reçu, check ton espace particulier sur Impots.gouv.fr). Sache alors que le prélèvement sera toujours effectué 10 jours après la date butoir, donc le 25 septembre.

9. Comment je peux faire pour pas être pris de court et maudire les cieux ?

À l’avenir on ne peut que te conseiller de mensualiser tes paiements. Ça fait moins mal au fion d’avoir un peu de ton salaire qui s’envole tous les mois plutôt que de sortir 1000 € d’un coup (et encore 1000 €, tu t’en sors bien j’te promets).

10. C'est kwa le prélèvement à la source ?

On n’y est pas encore donc déjà reste stable tu auras le temps d’en entendre parler quand ce sera dans les tuyaux. Normalement, le prélèvement à la source devrait être effectif à partir de janvier 2019 et vise à supprimer le décalage d’un an souvent casse tête entre l’année de perception de revenus et celle de la déclaration. En gros, fini les mauvaises surprises. Ce changement a toutefois fait l’objet de critiques notamment sur la transparence fiscale dès lors supposée des employés vis-à-vis de leur patron. Mais en fait même ces derniers n’en sauront pas plus, la seule indication qui apparaîtra sur ta fiche de salaire sera le taux de prélèvement à appliquer.

11. C'est quoi ces histoires de tranches ?

Parmi les questions inhérentes aux impôts, celle de savoir combien on va payer est bien évidement fondamentale. Pour piger un peu mieux il faut donc savoir qu’on utilise un barème progressif défini par tranches (repose ce jambon immédiatement). Même si on s’en plaint beaucoup, surtout quand on est riche, les impôts sont pas teubé non plus, et certes tu payes plus d’impôts quand tu es riche, mais tu restes quand même riche t’inquiète pas.

Pour la faire courte : si tu gagnes moins de 9710 € sur l’année passée, tu ne payes pas d’impôts (yahoooooouuu avec tout ce pognon, à toi les p’tites zoulette sur les yachts à Ibiza). Ensuite jusqu’à 26 818 € tu passes dans la tranche de 14 %, et ainsi de suite. Pour le détail du calcul, je t’invite à te rendre sur cette page censée te permettre de tout comprendre, moi perso ça fait une heure que je suis dessus et je suis recroquevillée en position fœtale j’ai perdu mes cheveux et mes dents de souffrance.

Source photo : Giphy

12. Depuis quand ça existe toute cette merde ?

Depuis longtemps j’te rassure. Dès que l’humanité s’est sédentarisée on a commencé à trouver plus ou moins un système d’imposition. Mais en gros, l’impôt tel qu’on le connaît existe depuis 1916.

13. C'est kwa le trip avec les assiettes fiscales ? Genre moi j'ai des assiettes creuses en terre cuite, est-ce que ça marche aussi ?

Même si les deux mots sont très proches, ils n’ont pourtant rien à voir. En effet l’assiette fiscale ne sert pas à manger un poulet curry mais correspond à ce que tu déclares, ton net imposable quoi.

14. Est-ce que c'est vraiment un bon plan de se marier/pacser pour raquer un peu moins ?

Le mariage et le PACS te permettent de déclarer ton revenu global en le divisant par le nombre de personne du foyer (en l’occurrence, deux) donc ça équilibre les grosses différences d’impôts dans un ménage. C’est surtout intéressant si ton mec ou ta meuf gagne 6000 € par mois et toi 1200 € (si tel est le cas, c’est aussi l’occasion de ferrer un bon parti, car comme on le sait, le mariage se justifie principalement par le gain financier).

Source photo : Giphy

15. Est-ce que je peux moralement et surtout humainement être de gauche et me plaindre des impôts ?

Oui.

16. Dois-je déclarer ce que je touche si c'est que moi que je touche ?

Non.

17. Les huissiers ont-ils une âme ?

Vous avez été nombreux à nous poser cette question, ainsi notre équipe de chercheurs s’est sérieusement penchée sur la question. De nombreuses expériences menées sur des huissiers ont ainsi prouvé qu’à la place de l’âme (petite brume colorée en forme de fleur qui se situe normalement derrière la cage thoracique) il y avait un cure-dent usagé.

18. Est ce qu'on peut payer ses impôts en nature ?

Tu es disposé/e à faire don de ta culotte sale, d’une mèche de cheveux, de ta virginité ou de l’un de tes reins ? C’est super ! Mais ça ne rentrera pas dans une enveloppe standard, déso.

19. C'est quoi la différence entre impôts et deux pots ?

C’est du LOL en barre mon gars.

Source photo : Giphy

Tout ça pour dire que les impôts c’est trop du caca.

Sources :

Europe 1, Impôts : que se passe-t-il si l’on ne déclare pas à temps ?

Le Figaro, à quoi servent nos impôts ?

Economie.gouv.fr