On est habitués à se taper des pubs pas toujours au top que ce soit pour le propos qu’elles tiennent ou pour le choix du mannequin (enfant hyper sexualisé par exemple) ou tout simplement parce qu’elles affichent un idéal de beauté catastrophique où la maigreur règne en maître mot.

1. Yves Saint-Laurent

Cette pub parue dans le Elle British durant l’été 2015 a été bien vite épinglée par l’ASA (Advertising Standards Authority) qui considérait que le mannequin choisi était visiblement trop maigre et certainement anorexique.

2. Drop Dead

Publicité parue en 2011 encore une fois en Angleterre où l’ASA a encore frappé. C’est vrai que la meuf a pas l’air de dépasser un bon 32. On pourrait s’en foutre mais ces pubs semblent avoir un impact plus que mauvais sur les jeunes femmes qui peinent à assumer leur corps.

3. Calvin Klein

Bon alors pour le coup c’est con ils ont mal géré les mecs. Ils nous présentent fièrement une pub spécial « grande taille » en se disant qu’ils sont hyper ouverts d’esprits et que le gros lard de Myla Dalbesion devrait parler un peu plus aux grosses vaches que sont les consommatrices. Sauf que bien sûr elle n’a rien d’un mannequin « grande taille » puisqu’elle a juste une taille « normale » c’est à dire pas avec la peau sur les os.

4. Gucci

Le vidéo clip de la marque (assez sympa soit dit en passant, ça donne envie de s’habiller en rideaux) a été vivement critiquée pour la présence de deux mannequins trop maigres au goût de l’ASA. Bon c’est sûr elles ne sont pas épaisses, mais difficile de juger de la maigreur de leur corps. Car c’est un débat récurent, comment faire pour ne pas confondre anorexie et maigreur « naturelle » ?

5. Ralph Lauren

Là encore ce n’est pas tant un problème de mannequin trop maigre, c’est plutôt l’inverse. Le mannequin n’était pas assez maigre au goût des graphistes, ces derniers se sont vengés salement en lui coupant le moindre bout de gras sur Photoshop. Le résultat est pas optimal ça sent le coup d’éclat du stagiaire de troisième.

6. RE-Calvin Klein

On retrouve nos chers camarades de Calvin Klein avec cette pub totalement dingue qui sent la beaufitude à plein nez avec Kate « brindille » Moss et Mark Wahlberg. C’est génial de médiocrité.

7. Condé Nast Traveler

Là encore, on a jugé bon de critiquer cette pub qui affiche des jambes un peu trop maigres pour ce que ça donne envie de partir en vacances.

8. Victoria Beckham

L’ex-Spice Girl s’est pris un tollé dans la tronche sans le voir venir en postant cette photo sur son compte que tout le monde a dénoncé pour maigreur extrême du mannequin. Personne en revanche n’a pensé à relever la laideur extrême de sa robe.

9. L'agence de mannequin Elite

Le truc bien avec cette pub c’est qu’elle annonce la couleur bien comme il faut. Pour être sûr au moins que les mannequins qui voudraient rejoindre Elite aient bien l’épaisseur d’une feuille de papier.

10. Vogue Italia

La top model Karlie Kloss a pourtant l’air ultra à l’aise dans son short très confortable, mais le blème c’est qu’on se demande où elle a foutu son foie et son estomac et son utérus dans la conjoncture actuelle de son corps.

En France il est désormais interdit d’embaucher des mannequins trop maigres (certificat médical à l’appui) et il sera obligatoire d’indiquer quand une publicité est retouchée sur Photoshop. Mouef, c’est pas encore gagné tout ça.