À l’impossible, nul n’est tenu. Pourtant, comme tout vient à point à qui sait attendre et que c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures confitures, nous avons tenté de compiler des expressions qui ont fait un pet à la mort. Histoire de raviver un peu l’espérance de vie du patriarche de la langue française, vieux croulant barbu comme un gredin pris parfois de soubresauts dans une chambre qui pue la naphtaline.

1. Marmite fixée jamais ne bout

Autrement dit, il faut s’armer de patience et ne pas guetter sans cesse l’arrivée de ce qu’on attend.

Mise en contexte : « Maman, c’est bientôt Noël ? » « Marmite fixée jamais ne bout. »

On me le répétait tous les Noël (enfin à partir de fin novembre) quand j’étais petit.

2. Gentil n'a qu'un oeil

Entendez par là quelque chose proche de « trop bon, trop con », sans le mot con, cela va de soi.

Mise en contexte : « Kim Jong-Un, tu veux un mentos ? » « Décidément, gentil n’a qu’un œil. »

3. Il est comme le bénitier : près de la porte et loin du cœur

On admirera le jeu de mots cœur / chœur. Se dit d’une personne qu’on n’aime pas trop.

Mise en contexte : « Berthier, des achats ? Il est comme le bénitier : près de la porte et loin du coeur ».

4. À malin, malin et demi

Si tu te crois malin, sache que tu trouveras quelqu’un à qui parler.

Mise en contexte : « Je compte l’arnaquer en me faisant passer pour un prince africain. » « Je compte faire semblant de me laisser avoir pour le harceler de mails et me délecter de sa bêtise. À malin, malin et demi. »

Source photo : Giphy

5. Il ne faut pas parler latin devant les clercs

Autant ne pas aborder des sujets qu’on maîtrise mal devant des spécialistes de la question.

Mise en contexte : « Excusez-moi mais j’ai l’impression que vous dites n’importe quoi concernant l’expansion de l’univers » « Ouais, mais moi je suis astrophysicien, alors doucement : il ne faut pas parler latin devant les clercs. »

6. La colère se passe en disant l'alphabet

Une bonne réflexion vaut mieux que des réactions impulsives.

Mise en contexte : « Je vais te tuer. » « Tu veux pas réciter l’alphabet à l’envers en rotant, plutôt ? »

7. Pour connaître quelqu'un, il faut avoir mangé un minot de sel avec lui

Pour connaître quelqu’un, il faut l’avoir fréquenté intimement longtemps et avoir bouffé avec lui.

Mise en contexte : « Je connais bien Michel, j’ai mangé un minot de sel avec lui ; et d’ailleurs il est mort d’un infarctus à cause de tout le sel qu’il s’est envoyé. »

8. À pisser contre le vent, on mouille sa chemise

Les libre-penseurs se font généralement écharper par la foule.

Mise en contexte : « Moi, tout PS que je suis, je ne rejoindrai pas Macron. » « À pisser contre le vent, on mouille sa chemise. »

9. Qui chante ses maux épouvante

Si tu te plains tout le temps, tout le monde va te fuir.

Mise en contexte : « Et alors j’étais malheureux et alors tout le monde s’en fichait et en plus, pauvre de moi, j’ai perdu ma jambe et j’ai été défiguré par un accident de voiture et… » « C’est vrai que t’as une sale gueule, comme quoi qui chante ses maux épouvante ! »

Source photo : Giphy

10. C'est un grand astrologue ; il devine les fêtes quand elles sont venues

Ne te fie pas à ses pronostics pour le match Guingamp-Rennes de dimanche.

Mise en contexte : « Je l’avais dit pour Macron, et dès le lendemain du premier tour ! » « T’es vraiment un grand astrologue ; tu devines les fêtes quand elles sont venues. »

À bon chat bon rat.