Coincé(e) entre l’enfance et l’âge adulte, l’adolescent est un énergumène en pleine formation. Difficile à cerner, il est tantôt aimable, tantôt infecte avec le reste de l’humanité. Sujet à bien des fluctuations hormonales, il peut se montrer vulnérable ou extrêmement sûr de lui. Pour mieux appréhender son comportement, il est préférable de partir du principe que c’est un gros teubé.

1. Ils se filment en train de réaliser des challenges complètement cons

Le dernier en date ? Le « condom snorting »… On est d’accord, ce nom ne laisse présager rien de bon de toute façon. Cela consiste à aspirer un préservatif par la narine et à le faire ressortir par la bouche. Un truc de gros génie quoi. Et puis t’as l’air bien con après t’être irrité la muqueuse du nez à cause du lubrifiant. Ou bien parce que tu es mort(e) étouffé(e) par une capote.

2. Ils s'attardent beaucoup trop sur leur apparence

Les pauvres. Ils n’ont clairement pas capté que, dans tous les cas, ils finiront vieux et décrépis. Ils s’acharnent à avoir un bon petit style bien propre alors qu’un jour, ils seront en quatrième année de fac, au bord du gouffre, le cheveu gras, le pull sale depuis plusieurs jours et dans un état de délabrement physique tel qu’ils éviteront soigneusement tout miroir.

3. Ils ont des revendications toutes pétées

Vraiment. « J’peux avoir un peu d’intimité ? », « Tu peux éviter d’envahir mon espace personnel ? », « Tu peux frapper à la porte avant d’entrer ? », « Tu m’donnes pas d’ordre, t’es pas ma mère ! » (à ton père), « Tu m’donnes pas d’ordre, t’es pas mon père ! » (à ta mère). Tu m’donnes pas d’ordre, t’es pas mon représentant de l’autorité parentale ? (à n’importe qui mais c’est un peu long à dire).

4. Ils n'ont toujours pas leur bac, ces gros bouffons

Surtout ceux qui ne sont pas encore en terminale. Chai pa vous compté faire quoi sans l’bac mdr, vous voulez finir chez topito ou quoi ? En plus l’brevet sa sert à rien, tu peux l’avoir sans le passé. Pfff.

Source photo : Giphy

5. Ils chialent pour rien, c'est relou

Non mais sérieusement, c’est pas parce que Kevin a chopé ta meilleure amie sous tes yeux à ta soirée d’anniversaire qu’il faut que tu en fasses tout un plat comme ça. Et que j’te chiale des litres d’eau, et que j’te morve partout sur la couette qui a rien demandé. Sérieusement, reprends-toi. Tu mets mal à l’aise tout ton entourage. Surtout tes parents.

6. Leurs techniques de drague sont super moisies

Et oui, plutôt que de compenser leur physique ingrat par une verve des plus séduisantes, les adolescents ont plutôt tendance à s’insulter pour se séduire. Cette parade nuptiale à la fois primaire et perturbante est pourtant plutôt efficace. On se châtie en s’injuriant grossièrement et puis on finit par avouer son amour par texto en optant toujours pour un ton passif-agressif qui laisse planer le doute. Redoutable.

Source photo : Giphy

7. La majorité ne maîtrise clairement pas la langue française

Ok, on vous l’accorde, la majorité des Français ne maîtrise pas la langue de Molière. Je ne suis, moi-même, pas sûre de l’accord du verbe au sujet collectif… Oussp. Mais s’il-vous-plait, les trolls de 17 ans, ne prétendez pas que vous vous donnez un style en faisant des fautes déplorables sur Twitter alors qu’on sait très bien que c’est uniquement pour masquer votre absence crasse de skills en orthographe. D’ailleurs, le prochain qui commence son tweet par « C’est pas je/tu/elle… », j’lui fais bouffer son clavier.

8. "Ils sont totalement abrutis par les écrans"

Dixit cet adulte qui passe 192 % de son temps les yeux rivés sur son téléphone, qui a le fessier vissé à son siège de bureau à travailler sur son PC et qui se gave de séries « Netflix » le soir en rentrant chez lui. Voilà, voilà.

Source photo : Giphy

9. Ils mettent cher à des gens qui consacrent leur vie à eux

Par exemple, leurs parents qui ont fait l’immense erreur de les mettre au monde et qui les hébergent gratos depuis toujours. Leurs professeurs qui bercent l’espoir ultime d’obtenir un jour une quelconque reconnaissance de la part de ces gros ingrats sans cœur. Oui les gars, on vous met tous dans le même panier. Faire des généralités, c’est un peu notre credo.

10. Ils seraient suffisamment bêcasses pour penser que ce top a été rédigé au premier degré

Ce qui est assez embêtant puisque perdre foi en ces très chers adolescents, c’est aussi ne plus croire en l’avenir et considérer l’espèce humaine comme condamnée. Et ça fait quand même beaucoup.

C’est bon j’ai fini, vous pouvez librement m’insulter en commentaire.

Source Image :