Chaque année, des gens visitent d’autres pays. On connait à peu près le classement des villes les plus visitées du monde, mais c’est intéressant de comparer le volume de visiteurs à celui de la population locale. Ca explique aussi pourquoi certaines villes se transforment plus ou moins en musée à leur propre gloire, comme c’est le cas de Paris. Des chiffres tirés du bilan 2015 du tourisme mondial et qui ont pu évoluer depuis, mais j’ai été infoutu de trouver une source plus récente alors vous plaignez pas.

1. Dubai - 5,7 touristes par habitant

C’est énorme, si on compte que Dubaï compte 1,6 millions d’habitants. MAIS MAIS MAIS, les chiffres sont probablement faussés, puisque le chiffre prend en compte le nombre de touristes qui ont passé au moins une nuit sur place. Or, Dubaï est une plaque tournante pour l’aviation, notamment pour les très longs-courriers : dès lors, il est tout à fait possible que des gens en transit passent une nuit pour rechoper un avion le lendemain. Enfin, les chiffres sont là, que voulez-vous ?

Crédits photo (creative commons) : Wikimedia Commons

2. Amsterdam - 2,7 touristes par habitant

840 500 habitants et donc environ 2,3 millions de touristes. Dont, sans doute, 2,1 millions de Français relous venus prendre de la weed en riant très fort. Ils commencent à craquer, les Amstellodamois.

3. Prague - 2,5 touristes par habitants

1,3 million d’habitants et deux fois et demi plus de touristes, attirés par la qualité de vie de la capitale tchèque, les bières pas chères et l’immensité des trucs à visiter. On les croise au château, derrière des banderoles et des espèces de trucs gras dans la bouche. Et sur le pont aussi. Et devant une des mille églises de la ville.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

4. Londres - 2,3 touristes par habitant

8,7 millions d’habitants et donc 20 millions de touristes tous les ans. Là encore, il faut relativiser, Londres étant la destination principale pour les affaires en Europe et les personnes décomptées comme ayant passé une nuit n’étant pas nécessairement des touristes. Mais bon, ça fait quand même beaucoup beaucoup beaucoup de monde.

Crédits photo (creative commons) : Kim Hansen

5. Singapour - 2,1 touriste par habitant

Pour 5,5 millions d’habitants. Là encore, attention à l’effet plaque tournante pour l’aviation d’une part, place financière de l’autre. Ca me fait me rendre compte que je connais pas Singapour alors que c’est sans doute plus dépaysant que l’île de Bréhat où je me rends tous les ans chez ma grand-mère.

6. Kuala Lumpur - 1,8 touriste par habitant

1,6 millions d’habitants et donc 3 millions de touristes à la louche. Les gens se massent donc pas non plus comme des oufs en Malaisie, mais ils s’y sentent probablement à l’aise Blaise. Voilà j’ai rien à dire, merci, c’est tout pour moi.

Crédits photo (creative commons) : Sham Hardy

7. Bangkok - 1,6 touriste par habitant

On ignore quelle proportion de cette foule (14,4 millions de touristes quand même) est venue pour faire du tourisme sexuel dégueulasse et quelle proportion vient juste pour admirer la beauté de la Thaïlande, mais c’est le drame des chiffres, aussi, de ne pas donner de détails quali et de se cantonner au quanti, on le sait ça, c’est la limite de l’arithmétique, c’est triste, mais c’est vrai.

8. Barcelone - 1,5 touriste par habitant

La capitale catalane et deuxième ville espagnole (j’ai pas envie d’être foutu en prison, moi) compte 1,6 millions d’habitants et 2,4 millions de touristes. De quoi craquer, d’autant quand les touristes sont des jeunes Français hystériques qui hurlent leur joie dans le quartier gothique en réclamant de la paella à tous les vents.

9. Paris - 1,3 touriste par habitant

2,2 millions d’habitants, pas loin de 3 millions de touristes. A noter que ces chiffres datent de 2015, annus horribilis du tourisme avec les attentats, ce qui explique sans doute pourquoi Paris est située aussi bas dans le classement, sachant que la France (et donc Paris) reste le pays le plus visité au monde.

10. Rome - 1,3 touriste par habitant aussi

Nos petits trains sont les plus beaux de Rome, car ils ne mènent nulle part. Plus belle ville du monde où je voudrais vivre, si vous avez un plan pour me faire entrer à la villa Médicis, je prends.

Crédits photo (creative commons) : Jebulon

De l’envahissement en terre inconnue.

Source : Statista